Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 144 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml

VOL D'ENFER
Vo. The aviator
 
 
Année : 1985
Pays : Etats-Unis
Genre : aventure
Durée : 1 h 36 min.
Couleur

Réalisateur : George MILLER
Scénario : Ernest K. GANN, Marc NORMAN

Acteurs principaux :
Christopher REEVE (Edgar Anscombe), Rosanna ARQUETTE (Tillie Hansen), Jack WARDEN (Moravia), Sam WANAMAKER (Bruno Hansen), Scott WILSON (Jerry Stiller), Tyne DALY (Evelyn Stiller), Marcia STRASSMAN (Rose Stiller).

Photographie : David CONNELL
Musique : Dominic FRONTIERE
Producteurs : Thomas H. BRODE, Mace NEUFELD
Compagnie productrice : United Artists
 
Avions :
-Boeing-Stearman PT-13D Kaydet G-BAVN
-Boeing-Stearman PT-13D Kaydet G-AROY
-Boeing-Stearman PT-13D Kaydet YU-BAI
-Boeing-Stearman N2S-3 Kaydet G-ROAN
-De Havilland DH.82 Tiger Moth


Notre avis :

Ce film adapté d'une nouvelle d'Ernest K. Gann, le specialiste des romans d'aviation, reparle des pilotes transportant le courrier qui eurent leurs heures de gloire dans les années 20 et 30. La saga de l'Air Mail fit l'objet de dix sept films entre 1922 et 1949, mais "Vol d'enfer" n'a rien à voir avec "Only angels have wings", "Night flight" ou "Au grand balcon". Le courrier ne sert ici que de cadre à une histoire qui hésite entre aventure et amourette.

Le tournage eut lieu en Yougoslavie, près des frontières autrichienne et italienne. Les paysages du Nevada et de l'Idaho furent retrouvés dans la station de ski de Kranskja Gora. La production y reproduisit le petit terrain d'Elko (NV) qui était en 1926 situé sur la grande route aérienne traversant les Etats-Unis d'Est en Ouest. D'Elko, partait vers le Nord la route CAM. (Contract Air Mail) n° 5, allouée à Varney Air Lines, vers Boise (ID), Pasco (WA) et Seattle (WA). L'avion remplaçait la diligence….

Christopher Reeve était tout à fait à sa place dans son rôle de pilote, puisqu'il était un passionné d'aviation et un pilote privé experimenté qui possédait un Beech Baron. Chose rare pour un acteur (vu les réticences des assurances..), il pilota un Stearman dans le film.


L'histoire commence en 1918, au Texas, dans un camp d'entraînement de l'US Air Service. L'instructeur Edgar Anscombe manque d'être tué par un éléve qui s'est figé aux commandes. Depuis, il culpabilise en prenant la faute sur lui. Dix ans plus tard, Edgar est devenu un pilote postal. Un jour, son patron lui demande de transporter une jeune passagère, ce qui ne lui plaît guère. Tillie Hansen est une jeune fille très indépendante et effrontée. Son père, un riche banquier actionnaire de la compagnie où travaille Edgar, l'envoie chez sa tante, étant excédé par son comportement. Lors d'une escale, un mécanicien oublie de resserrer un joint sur l'avion d'Edgar; quand il repart, une fuite d'huile se déclare et le moteur tombe en panne au dessus des Rocheuses. Edgar réussit un atterrissage d'urgence, en cassant du bois. Tillie accuse Edgar de cet accident survenu au milieu de nulle part. Plus tard, elle met le feu à l'avion en allumant une cigarette ! Mais, Edgar et Tillie s'aperçoivent vite qu ils n'ont d'autre solution que de s'entraider. Edgar part à la chasse et tue un lapin avec son pistolet, mais il se fait attaquer par des loups affamés qui le blessent au bras. Tillie le soigne avec les moyens du bord. Ils décident alors de rejoindre une vallée, sans s'apercevoir que les loups les suivent. Quand ils aperçoivent un avion qui les recherche, Tillie tombe dans un ravin en voulant lui faire des signes. Elle s'est cassé la jambe, et Edgar doit la porter sur son dos, avant de confectionner une civière pour mieux la trainer derrière lui. Edgar tombe sur une cabane où un vieil homme, à moitié fou, le menace de son fusil. Pendant ce temps, Tillie, laissée seule, a été entourée par les loups qui attaquent Edgar quand il revient. Tillie tue son agresseur avec son revolver et lui sauve ainsi la vie. L'avion qui les avait repérés revient, et peut les embarquer. Revenu à la civilisation, Tillie est accueillie par son père et Edgar par son amie, Rose, qui a bien cru ne jamais le revoir.


La majorité de ce film d'aviation (a priori) se passe au sol, dans la montagne, l'action se focalisant sur les mésaventures d'Edgar, devant supporter les gaffes de Tillie, que les loups prennent pour le petit Chaperon rouge….

La réalisation s'est attaché à reconstituer le décor de l'époque et à fournir quelques détails vrais, comme Edgar consultant ses notes lui indiquant les principaux écueils et points de repère sur la route d'Elko à Pasco, des données pratiques que les pilotent se transmettaient. C'était avant les cartes Jeppesen. …Par contre, Edgar commet une faute grave, à Boise, en repartant, sans faire la visite pré-vol de son avion; il aurait ainsi pu voir que la durite d'huile fuyait. Naturellement, il n'y aurait pas eu de panne et donc pas de film…. A Elko, on voit bien le phare rotatif signalant le terrain, mais il était au sommet d'un pylone bien plus haut (entre 15 et 20 mètres) et il y avait, déjà, derrière le hangar, les deux grands mâts de l'antenne radio. Enfin, les avions utilisés, comme il fallait s'y attendre, ne sont pas du tout, d'époque.


Les avions du film :

En 1926, la Varney employait des biplans Swallow Mailplane équipé de moteur Wright J-4. Dans le film, ils sont remplacés par trois Stearman modèle 75 Kaydet, dont le premier vol eut lieu en 1934. Comme les Swallow de la Varney, ils portent sur le fuselage la mention "US Air Mail Route C.A.M. 5", avec un numéro sur le gouvernail et une toile recouvrant la place avant où était entassé le courrier; ils n'emportaient donc pas de passager, à moins de l'installer, comme Tillie, au milieu des sacs. …Les avions de la Varney étaient couleur argent, avec juste le bord des cockpits et une partie du capot moteur peints en bleu. La couleur jaune et la bande rouge autour du fuselage des Stearman du film, rappellent plutôt un avion d'entrainement de l'US Navy. En 1929, les Swallow furent remplacés par des Stearman "Speedmail" avec un moteur plus puissant, un Cyclone M-2 de 525 chevaux. Notons que plusieurs Swallow et Stearman anciens, volent aux USA, mais, comme souvent, la production n'a pas réussi à louer leurs services.

Trois Boeing Stearman furent utilisés par le tournage. Deux PT-17 (G-AROY, G-ROAN), équipés de moteurs P & W Wasp Junior de 450 chevaux (c'étaient d'anciens avions d'épandage agricole fournis par une compagnie londonienne, la "Professional Aviation Services") furent convoyés d'Angleterre en Yougoslavie. Le G-ROAN fut renversé par une tempête, sur un parking de l'aéroport de Cracovie et détruit. On envoya par camion, un autre PT-17 (G-BAVN) équipé d'un moteur de 220 chevaux, qui sera piloté par le pilote de voltige anglais, Peter Kinsey. Le survivant était l'avion de John Jordan (G-AROY) qui participera au tournage de "Biggles à travers le temps" (1986). Le troisième Stearman (YU-BAI), provenait d'une école yougoslave formant des pilotes "agricoles" et il était piloté par un instructeur, Micha. Le Stearman anglais G-BAVN fut rapatrié par la voie des airs, par Peter Kinsey, alors que celui de Jordan fut démonté et convoyé par la route.

Au début du film, en 1918, Edgar risque sa vie dans un De Havilland DH.82 Tiger Moth de l'US Army, un type d'avion qui vola pour la première fois, en 1931 et qui ne fut jamais employé par l'Armée américaine. Un Curtiss JN aurait mieux fait l'affaire….



Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.fr
 
 
THEAVIATOR.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 21/01/2012 : 10:26
Last update : 21/01/2012 : 10:38
Category : Movies files - Films
Page read 4225 times
Previous  
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!