Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml

DAREDEVILS OF THE CLOUDS



Année : 1948
Pays : Etats-Unis
Genre : policier
Durée : 1 h.
Noir et blanc

Réalisateur : George BLAIR
Scénario : Ronald DAVIDSON, Norman S. HALL

Acteurs principaux :
Robert LIVINGSTON (Terrence 'Terry' O'Rourke), Mae CLARKE (Kay Cameron), James CARDWELL (Johnny Martin), Grant WITHERS (Matt Conroy), Edward GARGAN (Tap-It Bowers), Ray TEAL (Jim Mitchell), Jimmie DODD (Eddy Clark), Pierre WATKIN (Douglas Harrison), Jayne HAZARD (Mollie)

Photographie :John MacBURNIE
Producteur : Stephen AUER
Compagnie productrice : Republic pictures
 
Avions :
-Stinson Voyager 108-3 NC6076M
-Douglas DC-3 (en arrière plan)
-Capelis XC-13 (maquette)


Notre avis :

Ce petit film de série B, nous emmène dans le monde des compagnies aériennes et de la concurrence qu'elles se livrent, dans la période de l'après guerre, alors que le trafic aérien était en expansion très rapide. A priori, tous les coups sont permis, mais parfois cela va trop loin. Le titre du film est quelque peu inapproprié, pour ce genre de film, et conviendrait mieux à un film sur les barnstormers.

"Daredevils of the Clouds" fut l'une des nombreuses tentatives de Republic pour faire jouer à Robert Linvingston autre chose que des rôles de cow-boys auxquels il était abonné.


Le président des Trans-Global Airlines, Douglas Harrison, apprend à un pilote, Johnny Martin, qu'il a décidé de se débarrasser de la petite compagnie Polar Airways, qui a le monopole du transport dans la zone arctique du Canada, et qui est dirigée par un ancien capitaine des forces aériennes, Terry O'Rourke. C'est à ce moment que Kay Cameron, une femme pilote qui a été renvoyée des WASP pour une affaire de vol de bijoux en Allemagne, et qui, depuis, recherche du travail, demande à être reçue. Johnny a l'idée de la faire embaucher par O'Rourke, afin de disposer d'un espion à l'intérieur de sa compagnie, basée à Edmonton au Canada. Mais O'Rourke, n'a qu'un emploi de secrétaire à lui proposer, car elle ne dispose pas d'une licence de pilote commercial. Lors d'un vol, O'Rourke a un ennui moteur, et doit se poser sur le petit terrain de Winchester, malgré un fort brouillard. L'avion n'ayant subi que des dégâts mineurs, il ne déclare pas l'accident à sa compagnie d'assurance de peur que celle-ci ne résilie son contrat. Mais Johnny, qui a été lui aussi embauché, comme pilote par O'Rourke,  parvient à convaincre Kay de le faire..Un soir, Kay rencontre au restaurant Matt Conroy, le manager de la Tenana Mining Company. Il lui propose de doubler son salaire si elle accepte de travailler pour lui, mais elle refuse. Johny apprend à Conroy qu'il doit transporter bientôt un chargement d'or de la Tenana d'une valeur de 120.000 dollars. Il lui propose ainsi qu'à son collaborateur, Mitchell, de partager le magot. Entre temps, Kay a reçu une lettre de la compagnie d'assurance annonçant qu'elle résilie son contrat avec la Polar Airways. Kay décide de garder cela pour elle. Johny décolle avec le chargement d'or et se pose sur le petit terrain de Caribou Flats, pour décharger l'or qui est caché par Conroy. Il repart et simule une panne moteur; il annonce qu'il va sauter en parachute près de Snowshoe Pass, dans les monts Watson. La police montée d'Edmonton est alertée, alors que O'Rourke et Kay recherchent l'avion de Johnny. La police découvre qu'un avion a été vu à Caribou Flats. On retrouve le corps de Johnny dans les environs, et non à l'endroit qu'il avait indiqué. Son parachute a été saboté ! O'Rourke trouve dans les affaires de Johnny une fiche de paie de Trans-Global Airlines. Kay lui avoue alors qu'elle aussi, travaille pour cette compagnie et elle lui montre la lettre de résiliation de l'assurance. Pour lui, c'est la ruine et sans doute la prison, pour escroquerie. Harrison, ému par le meurtre de Johnny, décide d'aider O'Rourke à trouver son assassin. Quand Conroy demande à Kay de l'emmener à Seattle, elle accepte, afin de le faire parler. On cache un micro dans le cockpit de l'avion. Conroy avoue à Kay, pendant le vol, que c'est lui qui a volé l'or et tué Johny. Ils atterrissent à Caribou Flats pour récupérer l'or. Mais O'Rourke qui a tout entendu par radio, survient dans son avion. Dès l'atterrissage, un échange de coups de feu a lieu. O'Rourke tue Conroy et Mitchell. Il retrouve Kay saine et sauve. Ils peuvent rentrer à la base.


Les avions du film :

La production n'employa que deux avions pour ce film. L'un est un petit Stinson Voyager 108-3 (NC6076M) et l'autre, un Douglas DC-3, que l'on n'aperçoit qu'au sol, immobile ou roulant. L'avion est décoré comme le Capelis XC-13 acheté par la RKO en 1938 et loué aux studios qui le désiraient. Ce dernier n'apparaît pas dans le film, mais uniquement sa maquette. A chaque fois que le DC-3 s'apprête à décoller c'est la maquette du Capelis qui s'envole ! Les scènes aériennes sont entièrement réalisées avec des maquettes de Capelis et de DC-3.

Le film utilise aussi plusieurs extraits du film "Les tigres volants" (1942) de la même compagnie productrice, quand un moteur de l'appareil est en feu, au début du film, et quand O'Rourke et Kay volent au milieu des montagnes à la recherche de l'avion de Johnny.

Sur un aéroport non identifié, on aperçoit en arrière plan, des Douglas DC-3 et un Lockheed Constellation L-749.



Christian Santoir

*Film rare




 
DAREDEVILS.jpg

 

Associated keywords

Creation date : 04/05/2012 : 23:19
Last update : 04/05/2012 : 23:30
Category : Movies files - Films
Page read 3766 times
Previous  
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!