Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

THE SKY RAIDERS



Année : 1931
Pays : Etats-Unis
Durée : 1 h 05 min.
Genre : aventures
Noir et blanc

Réalisateur : Christy CABANNE
Scénario : Harvey GATES
Acteurs principaux :
Lloyd HUGHES (Bob Rogers), Marceline DAY (Grace Devine), Wheeler OAKMAN (Willard), Walter MILLER (Kelley), Emerson TREACY (Jimmy Devine)

Photographie : Al ZEIGLER
Producteur : Harry COHN
Compagnie productrice : Columbia Pictures
 
Avions :
-Ford 5-AT Trimotor
-Travel Air 2000 c/n 288, NC3670
-Travel Air, un 4000 c/n 381, NC4421
-Stinson SM-2AA Junior c/n 1060, NC8440
-Stinson SM-1DA
-Catron Fisk CF-11 NC2675
-Waco ATO c/n A-45, c/n A-45, NC9554
-Fokker F-32 c/n 1203, NC333N
-Fokker F-32 c/n 1204, NC334N


Notre avis :

Ce film est typique de son époque et véhicule des thèmes traités dans d'autres films d'aviation des années 30, comme la difficile réadaptation à la vie civile des pilotes de la guerre de 14-18 dont certains tournèrent mal. Il y a aussi le banditisme aérien, l'avion remplaçant la diligence, un nouveau type de délit dont le développement était parallèle à celui du transport aérien. La même année sortait en France le film "Rouletabille aviateur", sur le même sujet. Il y a aussi, le rôle du Mexique, souvent montré comme un pays servant de refuge aux trafiquants de tout acabit, alors que la Prohibition sévissait sur le territoire des USA.

"The sky raiders" ne doit pas être confondu avec "The sky raider" (1921) (dont la vedette était Charles Nungesser), ni avec "The sky raiders", une série en douze épisodes de Ford Beebe, sortie sur les écrans en 1941.


L'histoire est centrée sur le pilote Bob Rogers, un ancien as de la Grande Guerre, qui travaille pour la compagnie "Central Express Airways". Il est fiancé à Grace Devine, la sœur de son jeune copilote, Jimmy. Bob a un penchant très net pour la bouteille. Un jour, alors qu'il vole avec Jimmy en pleine crasse, il lui passe les commandes pour aller cuver son whisky dans la cabine. …Jimmy, peu expérimenté en vol sans visibilité, perd le contrôle de l'avion qui s'écrase. Si Bob s'en sort sans mal, Jimmy est grièvement blessé. Bob prend sur lui la responsabilité de l'accident et perd sa licence de pilote. Il part au Mexique, à Tijuana, où il rencontre Kelley, un ancien camarade de guerre. Ce dernier lui propose de piloter un avion pour des "amis". En l'air, Bob s'aperçoit que ces gens s'apprêtent à dérober la cargaison d'un avion de "Central Express Airways" ! Bob refuse de continuer et se bat avec les bandits. Il parvient à se parachuter. Au sol, il avertit aussitôt la compagnie du danger qui la menace. Peu après, Bob apprend que Jimmy se rétablit. Le directeur de la compagnie, pour le remercier, veut bien l'embaucher, mais comme mécanicien. C'est alors que Bob aperçoit Kelley rôder autour de l'aéroport. Il est encore plus étonné de le voir entretenir des relations avec Willard, le nouveau directeur de la compagnie... Mais Bob n'a pas le temps d'avertir qui que ce soit, car les bandits le kidnappent. Dans leur repaire, il apprend qu'ils préparent un nouveau coup avec la complicité de Willard. Il s'agit de s'attaquer à un avion piloté par Jimmy. Bob s'échappe et avertit la Garde Nationale. Willard a emmené Grace, qu'il courtise, dans une maison située en plein désert. Bob part à leur poursuite. Il trouve Jimmy qui a été contraint de se poser; les bandits ont dérobé son chargement. Bob repart et finit par localiser les avions des gangsters. Après s'être posé, il sabote l'un des avions, puis assomme Kelley. Il prend sa place dans le deuxième avion quand Willard et Grace repartent. Une fois en l'air, reconnu par Willard, il se bat avec lui alors que l'avion de la police les attaque. Willard est tué, et leur avion est touché; Bob et Grace sautent en parachute pour ne pas se faire tuer à leur tour ! Plus tard, Bob récupère sa licence de pilote, et retrouve l'amour de Grace….


Ce film de série B a été tourné sur l'aéroport de la compagnie "Western Air Express Air Mail" qui deviendra l'Alhambra airport vers 1935. Le début du film se passe même dans la vraie tour de contrôle. Une scène a été tournée sur le petit terrain de secours de Saugus-Newhall, qui était équipé d'une balise radio. On emmène Jimmy blessé, dans ce qui était le bâtiment des transmissions. C'est à Saugus que sera tourné "China doll" en 1958. On voit également, du ciel, le tout nouvel aéroport d'United de Burbank, inauguré le 30 mai 1930.


Les avions du film :

Le film ouvre sur un Ford 5-AT Trimotor, de la nouvelle compagnie TWA (Transcontinental & Western Air, créée de l'union de "Transcontinental Air Transport" et de "Western Air Express"), devant la tour de contrôle de l'Alhambra airport, dont on a quelques vues de l'intérieur.

Bob part au Mexique dans un Travel Air 2000 (c/n 288, NC3670), qui vole encore aujourd'hui. A la fin du film, il recherche Jimmy dans un autre Travel Air, un 4000 (c/n 381, NC4421).

Les bandits disposent de deux Stinson, un SM-2AA Junior (NC8440), le même avion d'où descend Grace, au début du film, pour aller voir son frère blessé, et un SM-1DA, sans immatriculation apparente. C'est avec ce dernier qu'ils attaquent le Catron Fisk CF-11 (NC2675) de Central Expres Airways, piloté par Jimmy. Notons que les Stinson étaient équipés de deux volants et non d'un seul, pouvant basculer d'un côté ou de l'autre, comme montré dans le cockpit reconstitué en studio et qui sert également, au début du film, pour un Ford trimotor... Ce manche se retrouvera dans d'autres films, comme dans la série "The Hurricane express" (1932).

La police de l'air (ou de la National Guard ?) a un Waco ATO (c/n A-45, NG9554=NC9554) équipé de deux mitrailleuses Lewis de capot, une arme impossible à synchroniser avec le moteur, soit dit en passant….

A l'Alhambra airport, on voit, dans un hangar, un Fokker F.10A de TWA, garé à côté d'un Stearman "Junior speedmail" 4-E. Cet avion porte une tête de loup, peinte au droit du cockpit, comme le Stearman 4-E (NC663K) appartenant, en 1930, à William Keith Scott de Los Angeles, le directeur de la Scott Motor Co. Ce magnifique avion vole toujours aujourd'hui, aux mains de son fils et de son petit-fils….

On aperçoit également les deux grands quadrimoteurs Fokker F-32 (NC333N et NC334N) de la même compagnie. C'est le "NC334N" (c/n 1204, n° de flotte : 501) que l'on voit de près. Il s'agissait du quatrième exemplaire construit. Cet appareil, pouvant emporter 32 passagers, fut mis en service en avril 1930, mais il n'y resta pas longtemps, le Fokker F.32 ayant de gros problèmes de refroidissement avec deux de ses quatre moteurs, ceux situés en arrière. Fin 1930, il était déjà réformé et certaines de ses pièces réutilisables furent prélevées. Il fut un temps exposé dans une station service (Bob's Air mail service station) de Cochran (Los Angeles), ses ailes servant à abriter les pompes. Il portait le logo de Mobil Oil sur les ailes, et le nom "The happy landing" sur le fuselage ! Il fut démantelé avant la fin de l'année.

Enfin, sur le tarmac d'Alhambra airport, à côté d'un Fokker F.32, on aperçoit juste le gouvernail d'un petit avion marqué "70N", que l'on peut néanmoins identifier comme un Laird Commercial LC-B300 (NC170N), vu le logo du constructeur figurant sous le matricule.


Christian Santoir

* Film rare
The sky raiders.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 05/05/2012 : 07:26
Last update : 27/11/2013 : 11:17
Category : - Films
Page read 3148 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!