Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml

ESPIONS EN HELICOPTERE
Vo. Helicopter spies



Année : 1968
Pays : Etats-Unis
Genre : aventures
Durée : 1 h 30 min.
Couleur

Réalisateur : Boris SAGAL
Scénario : Dean HARGROVE

Acteurs principaux :
Robert VAUGHN (Napoleon Solo), David McCALLUM (Illya Kuryakin), Carol LYNLEY (Annie), Bradford DILLMAN (Luther Sebastian), Lola ALBRIGHT(Azalea), Leo G. CARROLL (Alexander Waverly).

Musique : Richard SHORES
Photographie : Fred J. KOENEKAMP
Producteur : Anthony SPINNER
Compagnie productrice : MGM Television

 
Aéronefs :
-Bell 47G-3B-1 s/n 2933, N1136W
-Bell 47G c/n 1875, N3105G
-Cessna 310J
-Lockheed L.188 Electra  c/n 188-2011, ZK-TEC


Notre avis :

L'histoire originale fut diffusée à la télé américaine en octobre 1967, comme le 93° et 94°  épisodes de la célèbre série "The man from UNCLE",  parue en France sous le titre "Des agents très spéciaux". UNCLE était l'acronyme pour "United Network Command for Law and Enforcement" un agence  de renseignement  privée internationale. Les personnages comme les scénarios étaient très inspirés des films de James Bond.

Les agents Napoleon Solo et Illya Kuryakin sont témoins de la destruction d'un village africain par un avion équipé d'une sorte de rayon laser. L'association UNCLE offre alors à un escroc notoire, recherché dans de nombreux pays, Luther Sebastian, l'immunité s'il l'aide à s'emparer de cette nouvelle arme. Solo, Kuryakin et Luther sont  ainsi envoyés en Iran où se trouve l'inventeur de l'arme, le sinistre professeur Khamusi. Mais Luther Sebastian les double et garde l'arme pour lui, projetant de l'employer pour que sa secte, "La troisième voie", dirigée par un gourou muet, ait les moyens de dominer le monde. Solo et Kuryakin sont aidés dans leurs recherches par Annie qui veut se venger de Sebastian qui a fait faussement accuser son fiancé pour meurtre. Solo parvient à se faire passer pour un membre de la secte et participe au vol d'une fusée, transportée dans un train. Celle-ci doit mettre en orbite l'arme absolue. Mais peu après le lancement, Kuryakin et les membres d'UNCLE font irruption dans la salle de contrôle et arrête les conspirateurs. La fusée est détruite.

Bien qu'il y ait quelques scènes avec des hélicoptères, elles ne jouent aucun rôle déterminant dans l'histoire. On a l'impression que la personne qui a trouvé le titre n'a vu que les premières minutes du film…
 
Les avions du film :

Les espions "en hélicoptère" se déplacent dans un Bell 47G-3B-1 (s/n 2933, N1136W) qui appartenait à National Helico Service. Cet hélicoptère de servitude, increvable, fut accidenté plusieurs fois : en septembre 1965, en août 1968, en combattant un feu de forêt, en septembre 1974, en épandant des produits phytosanitaires. A chaque fois, il fut réparé et remis en état de vol ! Il volait encore en Floride, ces dernières années.

Le second Bell 47G (c/n 1875, N3105G) qui sert à Solo pour descendre sur le toit du train qui emporte la fusée, était un ancien Bell H-13H-BF Sioux (désigné "OH-13H", après 1962) de l'USAF. Il ne vole plus depuis avril 1978, et a été acquis en 2010, par le Classic Rotors museum de Ramona (CA).

Les bandits attaquent un village en Afrique, avec un bimoteur Cessna 310J, non identifiable. Les vues rapprochées du cockpit en font un Cessna Skywagon, monomoteur à aile haute !

On ne voit pas l'avion dans lequel les espions se rendent à Téhéran. Sur cet aéroport, on aperçoit un Lockheed L.188 Electra de la compagnie néo-zélandaise TEAL (Tasman Empire Airways Limited). L'avion est filmé non pas en Iran, mais devant le terminal de l'aéroport de Christchurch, en… Nouvelle Zélande. Une grosse erreur de navigation ! Le Lockheed Electra est le ZK-TEC (c/n 188-2011), le troisième de la compagnie, baptisé "Akaroa", livré en 1959. En mars 1965, il fut gravement accidenté à l'atterrissage, lors d'un vol d'entraînement, à l'aéroport de Whenuapai (Auckland) et fut entièrement brûlé.

Les espions sont parachutés à partir de ce qui ressemble (vu sa silhouette) à un Vickers Valetta. Enfin, la fusée lancée par la secte est une Atlas Centaur.


Christian Santoir

*Série en vente sur amazon.fr



 
HELICOPTERSPIES.jpg

 

Associated keywords

Creation date : 02/06/2012 : 09:40
Last update : 02/06/2012 : 20:18
Category : Movies files - TVFilms
Page read 2825 times
Previous  
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!