Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

 
RECLUTA CON NIÑO
(Conscrit avec enfant)


Année : 1956
Pays : Espagne
Durée : 1 h 30 min.
Genre : comédie
Noir et blanc

Réalisateur : Pedro Luis RAMIREZ
Scénario :Vicente COELLO

Acteurs principaux :
José Luis OZORES (Miguel Caniete), Manolo MORAN (Sergent Luis Palmarès), Encarra FUENTES (Julia), Julia CABA (Alba Rosario), Miguel GIL (Pipo), Mariano OZORES (le crieur de Roncalejo), Joaquín ROA (Crescencio).

Musique : Federico CONTRERAS
Photographie : Manuel MERINO
Producteur : Tíbor REVES
 
Avions :
-Stinson 108.3 / L2, code "90 - 43"
-CASA C-352 (en arrière plan)
-Heinkel HE-111E (idem)
-CASA 1.131 (idem)
-Huarte-Mendicoa HM-1B (E4-106) (idem)
-AISA 1-11B Peque (L-8C) (idem)


Notre avis :

Le cinéma espagnol produisit peu de films d'aviation, à notre connaissance. En 1941, il y eut "Escuadrilla" d'Antonio Roman, sur les pilotes de chasse nationalistes (forcément…) pendant la guerre civile, puis, en 1958, "Heroes del aire" sur un pilote du secours aérien. "Recluta con nino", sorti peu avant, est totalement différent puisque c'est une comédie où le héros est un appelé qui fait son service dans l'aviation et qui n'est pas pilote.


Quand Miguel Caniete doit quitter son village pour faire son service militaire dans l'aviation, se pose le problème de la garde de son petit frère Pipo, dont il s'occupe, car ils n'ont plus de parents. Il le confie finalement à Jacinta, sa fiancée, mais Pipo s'enfuit et suit Miguel à Madrid. Pipo est alors confié à sa tante, Enriqueta, qui accueille à contrecœur son petit neveu. Avant d'être incorporé, Miguel emmène Pipo au zoo où ce dernier fait la connaissance de Julie, une jeune aveugle. A la base de Cuatro Vientos, Miguel est la cible d'une interminable série de bizutages de la part de ses camarades, tout en s'attirant les foudres du sergent Palomares, à cause de son indiscipline. Pour compliquer la situation, Pipo s'échappe de nouveau et vient le rejoindre à la caserne. C'est alors que Miguel et Pipo rencontrent, par hasard, Julie, qui veut bien s'occuper de lui. Miguel, qui ignore que Julie est la fille du sergent, en tombe amoureux, après plusieurs visites à Pipo. Sur les conseils de son frère, il décide de devenir un soldat exemplaire et de prendre sa préparation militaire au sérieux. Julie subit une opération pour recouvrer la vue. Miguel est heureux mais aussi inquiet de l'effet qu'il lui fera, quand elle le verra...Mais Julie se fait montrer Miguel, par Pipo et le trouve à son goût. Quand Miguel est transféré dans une autre base par avion, le pilote a un malaise après le décollage. Il doit alors prendre les commandes et tenter un atterrissage, encouragé à la radio par Julie, qui lui déclare son amour. Revigoré par cet aveu, il se pose en cassant du bois, mais lui et le pilote sont saufs. Plus tard, Miguel est décoré pour son acte de bravoure, devant les troupes, et surtout, devant Julia, toute fière.
 
Ce film est une sorte de version hispanique de la comédie anglaise "It's in the air" (1938), avec George Formby, reprise en France par Rellis, dans "Narcisse" (1940), avec le conscrit gaffeur et indiscipliné, la fille du sergent instructeur, et la scène finale dans l'avion sans pilote. L'intérêt de ce film est qu'il fut tourné sur les bases aériennes de Getafe et de Cuatro Vientos (Madrid) et que l'on peut y voir de nombreux avions en service, en 1958, dans l'Ejercito del Aire.

 

Les avions du film :

Le principal avion employé pour le tournage et dont Miguel doit prendre les commandes, bien involontairement, est un Stinson 108.3 (désigné L.2 dans l'Ejercito del Aire) portant l'indicatif "90 - 43", un des 50 achetés en 1948 et appartenant au Grupo 90 de l'Etat-Major. Ces avions de liaison restèrent en service dans l'Ejercito del Aire, jusqu'en 1965.

Tous les autres avions sont des figurants, vus en arrière plan. Les plus nombreux sont des appareils d'origine allemande, des CASA C-352 (dont les n° 8 et 21), des Junkers Ju.52-3m construits sous licence en Espagne. On aperçoit également un authentique Heinkel HE-111E (et pas un CASA C.2.111), dont quelques-uns restèrent en service jusqu'en 1959. Autre avion d'origine allemande, le CASA 1.131 (désignés "E3-B" dans l'Ejercito del Aire), un Bücker Bü 131 Jungmann construit en Espagne et dont on voit plusieurs exemplaires près des hangars. Il entra en service dès 1936.

Mais il y a quelques avions d'entraînement espagnols, comme le Huarte-Mendicoa HM-1B (E4-106), sur lequel travaille Miguel. Ce biplace en tandem, conçu par le lieutenant-colonel Huarte-Mendicoa, quand il travaillait au sein de l'INTA (Instituto Nacional de Técnica Aeronáutica), en 1942, fut fabriqué après la guerre par AISA (Aeronáutica Industrial S.A.). On entraperçoit également le nez d'un AISA 1-11B Peque (L-8C), un biplace côte à côte, mis en service en 1955.

Le Savoia-Marchetti SM.102 (n° 50), vu (du moins sa partie avant) dans le hangar à côté du HM-1B, n'était pas un avion de l'armée de l'Air espagnole. Ce bimoteur de huit places, construit après guerre, à peu d'exemplaires, équipa entre 1951 et 1959, l'Aeronautica Militare italienne. Il y servit, entre autres, d'avion d'entraînement au vol aux instruments (GCA, etc..). Il était sans doute de passage à Getafe. La maquette de cet avion (code "300-50") est visible au musée de Milan-Malpensa.

Enfin, on aperçoit, en dehors du Stinson, plusieurs avions américains. On voit ainsi un Douglas C-47 qui équipa l'Ejercito del Aire, à partir de 1943, via la compagnie Iberia, mais la plupart des C-47 (T.3) furent livrés par les USA après 1956. En 1953, un traité de défense fut signé avec les Etats-Unis stipulant qu'en échange de bases offertes au Strategic Air Command, les Etats-Unis s'engageaient à aider l'Espagne, par l'intermédiaire de l' US Military Assistance Program (MAP), à s'équiper de matériels plus modernes. On voit ainsi des North American T-6/SNJ Texan (E-16/C-6) qui resteront en service jusqu'en 1982. Derrière le C-47, on distingue un Fairchild C-119G. Il faisait partie d'un lot de douze anciens appareils de la force aérienne belge, livrés, en 1956, à l'Espagne qui les refusa.

Notons que tous ces avions sont des avions de transport, ou d'entraînement, voire de liaison. Le film ne montre ni les hélicoptères, ni les chasseurs, North American F-86, mais aussi Hispano Aviacion 1112 Buchon (C.4), un chasseur-bombardier à hélice, issu du Messerschmitt Bf-109G, qui fut en service entre 1956 et 1965.


Christian Santoir

* Film rare.
 
 

 
RECLUTA.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 29/06/2012 : 07:44
Last update : 28/02/2013 : 13:40
Category : - Films
Page read 3255 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!