Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

LES AVENTURES DE TINTIN : LE SECRET DE LA LICORNE
Vo. The Adventures of Tintin
   
 
Pays : Etats-Unis
Année : 2011
Genre : aventures
Durée : 1 h 47 min.
Couleur

Réalisateur : Steven SPIELBERG
Scénario : Steven MOFFAT, Edgar WRIGHT

Acteurs principaux :
Jamie BELL (voix de Tintin), Andy SERKIS (voix du Capitaine Haddock / Francis Haddock), Daniel CRAIG (voix de Sakharine / Rackham le rouge), Nick FROST (voix de Dupond), Simon PEGG (voix Dupont), Daniel Mays (voix de Allan / Flunky), Gad ELMALEH (voix de Ben Salaad).

Musique : John WILLIAMS
Producteurs : Peter JACKSON, Kathleen KENNEDY, Steven SPIELBERG
Compagnie productrice : Columbia Pictures, Paramount Pictures.
 
Avions :
-Bellanca CH-300 Pacemaker (en images de synthèse)


Notre avis :

Ce film est une adaptation de la série de bandes dessinées belges, les "Aventures de Tintin" créée par Georges Rémi, alias Hergé. Il s'agit en fait d'un mélange de trois albums : "Le crabe aux pinces d'or", "Le secret de la Licorne" et "Le trésor de Rackham le rouge". Spielberg eut l'idée d'adapter cette série à l'écran au début des années 80. Il avait rencontré Hergé à ce propos et celui-ci lui avait donné son accord, ayant beaucoup d'estime pour le réalisateur américain. Le projet fut oublié après la mort du dessinateur en 1983, mais Spielberg avait acheté les droits pour produire le film.

L'histoire commence quand Tintin et son chien Milou  se promènent au milieu d'une foire à la brocante. Tintin y achète un modèle réduit d'un voilier ancien, la Licorne. Il est alors abordé par deux hommes, Ivan Sakharine et Barnaby, qui veulent absolument lui racheter aussitôt ! Tintin refuse et rentre chez lui. Quand Milou fait tomber le bateau lors d'une bagarre avec le chat du voisin, Tintin ramasse un morceau de parchemin qui était caché dans un mat. Tintin va rendre visite à Sakharine qui lui apprend qu'il existe deux autres modèles identiques de la Licorne. Quelques temps plus tard, Tintin est enlevé par des complices de Sakharine et emmené à bord d'un cargo en partance, le "Karaboudjan". A bord, Tintin constate que le capitaine du navire, Haddock, est ivre mort et ignore tout de ce qui se passe à son bord. Tintin et Haddock parviennent néanmoins à quitter le bateau, la nuit, dans une chaloupe. Mais Sakharine a envoyé un hydravion à leur recherche. Il les retrouve et les mitraille, mais Tintin réussit à loger une balle dans le moteur. L'hydravion amerrit et pendant qu'un pilote répare les dégâts, Tintin parvient à monter à bord et à désarmer l'équipage. Prenant les commandes, Tintin et Haddock décollent, mais ils entrent bientôt dans le mauvais temps et s'écrasent en plein désert marocain. Haddock, privé d'alcool, commence à avoir des hallucinations; il voit en flashes-backs des épisodes de la vie de son ancêtre, le chevalier Francis Haddock qui était le capitaine de la Licorne au 17° siècle ! La Licorne, qui transportait un véritable trésor,  avait été attaquée par des pirates commandés par Rackham le rouge. Haddock avait choisi de couler son navire, plutôt que de le laisser aux mains des pirates. Chaque maquette de la Licorne contient un parchemin; les trois documents réunis permettent de connaitre la position de l'épave de la Licorne et de son trésor. Sauvés par des méharistes, Tintin et Haddock arrivent plus tard dans le petit port de Baghhar. Ils apprennent que la troisième Licorne est dans les mains du riche Omar Ben Salaad, mais la maquette est enfermée dans une vitrine à l'épreuve des balles. Sakharine qui est déjà sur place, imagine alors d'organiser un concert avec la célèbre cantatrice, Bianca Castafiore, le "rossignol milanais", dont la timbre suraigu est capable de briser le verre ! Après, il ne reste plus à son faucon, spécialement entrainé, qu'à récupèrer le troisième manuscrit. Puis, Sakharine s'enfuit avec les trois parchemins, poursuivi par Tintin et Haddock. Ces derniers le retrouvent à son arrivée, en Europe, et une bagarre s'engage au port, entre Sakharine, qui est en fait le descendant de Rackham le rouge, et Haddock. Ce dernier en sort vainqueur et Sakharine est arrêté par les Dupond/t. Tintin trouve alors que les parchemins le conduisent au château de Moulinsart, construit originellement par le chevalier de Haddock. Dans la cave, il découvre une petite partie du trésor, mais aussi une carte indiquant le lieu où gît la Licorne. Tintin et Haddock se promettent de continuer l'aventure.
 
Les avions du film :

Le seul avion de cette BD filmée est l'hydravion du "Crabe aux pinces d'or". L'hydravion qui a servi de modèle aux graphistes 3D est un Bellanca CH-300 Pacemaker, dont le nom est d'ailleurs inscrit sur le manuel du pilote que consulte Tintin. Ce type d'avion, sorti en 1929, fut beaucoup utilisé aux Etats-Unis et au Canada, dans sa version marine, jusque dans les années soixante. Le modèle 3D reproduit assez fidèlement l'original, à l'exception des jambes du train d'atterrissage qui ressemblent plus au dessin d'Hergé.

Le tableau de bord de l'avion, avec son horizon artificiel, de même que son dessin apparaissant sur le manuel du pilote, ne sont pas conformes à l'original qui se caractérisait, entre autres, par les trois commandes moteur (gaz, mélange, pas de l'hélice), situées au milieu de la planche de bord, en dessous du compas. Notons, en outre, qu'en Anglais, le tableau de bord d'un avion ne s'appelle pas "dashboard", mais "instrument panel

L'hydravion dessiné par Hergé est une machine assez complexe s'inspirant du Bellanca (dérive, fuselage, capot moteur, vitres du cockpit, mats d'aile parallèles). Par contre, l'aile, assez courte, à bouts ronds, ressemble vaguement à l'aile d'un Howard DGA. Mais les jambes du train profilées, les flotteurs à roues et la roulette de queue, appartiennent, à l'évidence, à l'amphibie Seversky Sev-3. Par contre, Hergé à omis les petites roues situées à l'arrière des flotteurs et permettant à l'avion d'atterrir sur piste, avant que la roulette de queue ne touche le sol. Les flotteurs pouvaient osciller autour de leur axe transversal, quand les roues principales étaient sorties des flotteurs, pour atterrir..

La grosse erreur de l'avion d'Hergé est d'avoir installé une mitrailleuse dans l'axe du moteur radial ! Un moteur radial ne peut recevoir une mitrailleuse, que s'il est muni d'un réducteur, l'axe de l'hélice n'étant pas alors dans l'axe du moteur. Le problème a été résolu dans l'avion de Spielberg; il a deux mitrailleuses installées dans l'aile et tirant en dehors du cercle de l'hélice…

L'avion est immatriculé "CN-3411" et Tintin indique qu'il s'agit d'un avion "portugais" ! "CN" est le code du Maroc depuis 1952, mais il ne comporte pas quatre chiffres, mais trois lettres. Cependant, en 1943, au moment de la parution de l'album, les avions du Maroc étaient immatriculés en France, avec le code "F-D***". Remarquons que l'histoire se situe vers 1944, comme on peut le constater au début du film, sur un journal ("Le petit vingtième" du mardi 12 décembre 1944), mais des voitures, vues dans les rues (2 CV, 4 CV Renault…) montreraient plutôt que l'action se situe juste après la guerre.

Enfin, un autre hydravion Bellanca CH-300 apparait à la fin du film, amarré à un quai de Bagghar.

Aujourd'hui, seuls, deux Bellanca CH-300 Pacemaker sont préservés dans le monde; un modèle terrestre à Hawaï, et en état de vol, et un hydravion, au Canada Aviation and Space Museum d'Ottawa.


Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.fr

 
TINTIN.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 11/07/2012 : 08:08
Last update : 14/07/2012 : 09:27
Category : - Films
Page read 3787 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!