Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 146 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

ERNEST K. GANN
(1910-1991)
Un aventurier du ciel et de la mer



   :

Gann.jpgErnest Kellogg Gann (13 Octobre 1910 – 19 Décembre 1991) fut un aviateur, un écrivain, un scénariste, un réalisateur de films, et un marin, mais il fut plus connu pour sa carrière dans l'aviation. Né à Lincoln (Nebraska) dans une famille aisée, Gann fut très tôt séduit par l'aviation et devint un pilote professionnel. Il fit partager sa passion dans ses livres et sur le grand écran.

Gann poursuivit des études de cinéma à la Yale School of Drama, puis, il travailla dans la publicité, mais aussi comme projectionniste à New-York. En 1936, il fut engagé par une compagnie chargée de tourner une série de documentaires intitulés "The March of Time". C'est ainsi qu'il se retrouva en Allemagne pour l'épisode "Inside nazi Germany". De retour à New York, il acheta un Stinson avec l'acteur Burgess Meredith. Il passa son brevet de pilote professionnel et commença à accumuler les heures de vol.

Ayant perdu son travail, suite à la crise économique, il s'installa en Californie et occupa plusieurs petits métiers à l'aéroport de Burbank. Grâce à un ami, il put être embauché comme copilote dans une petite compagnie charter. Alors qu'à la fin des années 30, le transport aérien connaissait une rapide expansion aux USA, il réussit à se faire engager par American Airlines, à New-York. Il vola alors sur DC-2 et DC-3. Pendant plusieurs années, Gann parcourut les lignes du NE des Etats-Unis. En 1942, comme beaucoup de pilotes civils, il fut enrôlé dans l'Air Transport Command dépendant de l'USAAF. Il vola ainsi vers l'Europe, mais aussi, vers l'Afrique, l'Amérique du Sud, l'Inde et d'autres destinations exotiques. Les vols les plus éprouvants se firent en survolant "the Hump", l'Himalaya, pour assurer le pont aérien entre l'Inde et la Chine. Ses vols internationaux, comme ses diverses aventures, furent une source d'inspiration inépuisable pour ses futurs livres et scénarios. Après la guerre, Gann retrouva American Airlines pour quelques temps. Puis, il fut embauché par Matson Airlines, une filiale de la compagnie maritime Matson. Il effectua alors la traversée entre la Californie et Honolulu. Cette ligne lui donna l'idée d'un de ses meilleurs scénario, " The high and the mighty". Mais, Matson airlines fut victime de la concurrence et dut cesser ses activités. Après quelques petits travaux dans le transport aérien, Gann quitta l'aviation pour se consacrer à l'écriture. Etabli à San Francisco, il se fit beaucoup d'amis chez les marins. Les revenus tirés de ses livres étant très irréguliers, il se lança dans la pêche industrielle. Il eut ainsi plusieurs bateaux, dont un grand voilier avec lequel il traversa l'Atlantique et fit plusieurs croisières dans le Pacifique sud, ce qui satisfaisait son goût pour l'aventure.

Ernest Gann vola dans diverses parties du monde, dans un grande variété d'avions, du DC-2 aux jets. Il partagea le ciel avec d'autres brillants aviateurs dont il recueillit les témoignages. Il est donc normal que la plupart de ses vingt et un romans soient consacrés à l'aviation. Ses notes, écrites lors de longs vols transatlantiques, furent à la source de sa première œuvre de fiction, " Island in the sky", inspirée par un fait divers réel, survenu dans le Nord du Canada. Ce fut un succès immédiat, comme l'avait été " Blaze of noon", sur la poste aérienne. En plus de "The high and the Mighty", traduit en Français sous le titre de "Ecrit dans le ciel", une autre de ses œuvres semi-autobiographiques, fut " Fate is the hunter", où l'auteur raconte ses débuts de pilote de ligne. Le film portant le même titre, et dont l'histoire raconte une enquête sur un accident d'avion, n'a, en fait, aucune relation avec le livre ! Malgré le succès du film, Gann ne fut pas satisfait de l'adaptation de son livre et fit retirer son nom du générique, bien que cela lui coutât beaucoup d'argent... Parmi les autres livres, écrits par la suite, aucun ne sera adapté à l'écran, à l'exception de "The aviator", centré sur les débuts de l'aviation de transport aux USA. "In the compagnie of eagles" relate les combat aériens de la première guerre mondiale, "Flying Cirrus" est composé de plusieurs parties, racontant chacune un époque du transport aérien, des années 30 à 50. Plus tard, il écrivit pour Walt Disney, l'histoire de "The Last Flight of Noah's Ark". Gann participa aussi au tournage de plusieurs films ou téléfilms, en tant que consultant technique. 

Ernest Gann mourut en 1991, à Friday Harbor (WA), à l'âge de 81 ans. Peu avant sa mort, il avait fait son dernier vol, pour le 50° anniversaire de sa promotion au grade de commandant de bord chez American Airlines.


Christian Santoir


La filmographie d'Ernest Gann :

-(1947) Blaze of Noon (nouvelle)
-(1953) Island in the Sky (nouvelle, conseiller technique)
-(1954) The High and the Mighty (nouvelle)
-(1964) Fate Is the Hunter (livre)
-(1980) The Last Flight of Noah's Ark (histoire)
-(1985) The Aviator (livre)

Livres sur l'aviation:

-(1940) Sky Roads -Thomas Y. Crowell Company
-(1941) All American Aircraft -Thomas Y. Crowell Company
-(1942) Getting Them Into The Blue -Thomas Y. Crowell Company
-(1944) Island in the Sky -Viking
-(1946) Blaze of Noon -Holt
-(1952) The High and the Mighty -Sloane
-(1961) Fate Is the Hunter -Simon & Schuster,
-(1966) In the Company of Eagles -Simon & Schuster,
-(1974) Flying Circus -Macmillan Pub.
-(1981) The Aviator-GK Hall.
-(1989) The Black Watch: The Men Who Fly America's Secret Spy Planes -R
andom House,

Creation date : 09/08/2012 : 18:08
Last update : 16/08/2012 : 07:58
Category : - Biographies
Page read 3935 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!