Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

 
 
DES MONSTRES ATTAQUENT LA VILLE
Vo. Them
 

Année : 1954
Pays : Etats-Unis
Genre ; science fiction
Durée ; 1 h 33 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Gordon DOUGLAS
Scénario : Ted SHERDEMAN, Russell S. HUGHES

Acteurs principaux :
James WHITMORE (Sergent de police Ben Peterson), Edmund GWENN (Dr. Harold Medford), Joan WELDON (Dr. Patricia 'Pat' Medford) , James ARNESS (Robert Graham), Onslow STEVENS (Général Robert O'Brien), Sean McCLORY (Major Kibbee), Chris DRAKE (agent Ed Blackburn), Sandy DESCHER (la petite Ellinson).

Musique : Bronislav KAPER
Photographie : Sidney HICKOX
Producteur : David WEISBART
Compagnie productrice : Warner Bros
 

Avions :
-North American TB-25H c/n 98-21644, s/n 43-4643, NX1203
-Cessna 170A
-Sikorksy S-51



Notre avis :
 

Ce film de science-fiction, sur le thème «professeur, j’ai agrandi les insectes», est un des premiers du genre « monstres géants » et un des plus célèbres. Il en inspirera bien d’autres comme « Tarantula » en 1956 et « L’araignée» en 1958. Le film est aussi le reflet des préoccupations du moment avec les retombées de la bombe atomique dont on découvrait les ravages, plusieurs années après Hiroshima. Le scientifique du film déclare que depuis que l’homme est entré dans l’ère nucléaire, il est entré dans un monde nouveau et que personne ne peut prédire ce qu’il va y trouver. Le savant apprenti sorcier est un des personnages classiques du cinéma de science-fiction et n’est que le reflet de l’âme humaine toujours inquiète face à l’inconnu. Autrefois, les Gaulois avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête, aujourd’hui, les «anti-nucléaires» ont peur que l’atome les envoie au ciel…Autre temps, même phobie !

Basé sur une histoire de George Worthing Yates, le film devait d’abord se passer dans le métro de New-York, où des fourmis géantes semaient la terreur. Mais vu les coûts excessifs, le tournage eut lieu à Los Angeles, dans son vaste réseau d’égouts, dont le Tujunga Wash. De même, ce film devait sortit en couleur et en 3D, mais là aussi, le budget ne le permit pas (seul le titre est en couleur…).

Les agents Ben Peterson et Ed Blackburn de la police de l’état du Nouveau Mexique trouvent une petite fille de six ans, totalement choquée, errant dans le désert...Plus loin, ils découvrent le corps d’un homme, gisant au milieu de sa cabane dévastée. Laissé sur les lieux, Ed Blackburn est attaqué par une sorte de monstre invisible et meurt. Quelques temps plus tard, l’agent du FBI, Robert Graham, ainsi que le professeur Harold Medford et sa fille, arrivent à Alamogordo pour enquêter. L’autopsie du corps de l’homme tué dans sa maison révèle qu’il a été tué par une dose massive d’acide formique ! Les Medford en arrivent à la conclusion que des fourmis géantes circulent dans le désert, d’autant que l’on a relevé des empreintes gigantesques. Ces fourmis mutantes seraient la conséquence des essais atomiques menés dans la région depuis neuf ans. Un nid est localisé et détruit au bazooka et au lance-flammes. Mais des reines se sont échappées. Un bateau a été attaqué en mer et son équipage massacré. Un pilote privé a vu ce qu’il a cru être des OVNIs en forme de fourmis ! Il faut donc les retrouver afin de les empêcher de se reproduire. A Los Angeles, un wagon transportant du sucre a été vidé de son contenu. On rapporte aussi qu’un homme qui avait été vu en train de jouer avec ses deux fils, est mort mystérieusement, les enfants ayant disparu. Un ivrogne dit les avoir vus près de l’entrée d’un réseau de drainage qui court sous la ville. La loi martiale est décrétée et l’armée investit les tunnels. Les deux garçons sont retrouvés sains et saufs. Le nid des fourmis rempli d’œufs est enfin découvert et détruit. Robert Graham se demande si d’autres mutations ne vont pas être bientôt découvertes. Le professeur Harold lui répond que personne ne peut le dire….

Le film est principalement construit comme un film policier avec la recherche du meurtrier dans un premier temps, puis celle des reines pondeuses. Le film se veut un minimum réaliste, les fourmis géantes se comportant comme des fourmis normales. Mais le grand problème avec ces insectes géants c’est qu’un insecte n’a pas de squelette, il est de construction « monocoque », son enveloppe extérieure (l’exosquelette fait de chitine) lui en tenant lieu. Solide, quand il est de petite taille, agrandi mille fois, l’insecte devient extrêmement fragile et le moindre coup de mitraillette suffirait à le tuer, pas besoin de lance-flammes ou de bazookas. Cela, le scientifique qui nous explique la vie des fourmis, ne nous le dit pas…Le titre n’est pas très exact, car les fourmis géantes n’attaquent pas grand monde (quatre morts en tout) et se terrent dans des endroits peu fréquentés (désert, égoûts..). Aucune scène de panique dans le film ; la situation est sous contrôle.

Malgré son petit budget, le film rapporta beaucoup d’argent à la Warner, et les critiques furent plutôt élogieuses. Pour les aérocinéphiles, son intérêt est très limité, puisque c’est l’armée de terre qui fait presque tout le travail, contrairement à «Tarantula».


Les avions du film :

Le Dr. Medford et sa ravissante fille arrivent à Alamogordo (plus vraisemblablement au Palmdale airport) à bord d’un North American TB-25 de l’USAF. Cet avion était en fait l’avion caméra de Paul Mantz qui filma les rares scènes aériennes du film, au dessus du désert Mojave. On remarque que son avant vitré est en partie recouvert d’une plaque d’aluminium mobile destinée à protéger l’objectif de la caméra de l’impact des insectes, avant le tournage.

Mantz avait acquis ce TB-25H (c/n 98-21644, s/n 43-4643) de surplus avec un lot de 474 autres avions, auprès de la War Assets Corporation, sise à Seacy Field (OK), en février 1946. Il reçut le matricule NX1203. Cet avion basé à l’Orange County Airport participera, entre autres, au tournage de «Catch 22» en 1968-1969. Il fut vendu en 1975 par la Tallmantz Aviation, son équipement n’étant plus aux normes. Il aura plusieurs propriétaires au Kansas et en Californie. Il se serait écrasé en Colombie en 1978, lors d’un transport de drogue, mais cela reste à vérifier….

La petite fille, au début du film, est repérée grâce à un Cessna 170A de la «New Mexico State Police». Plus tard, le Dr. Medford et sa fille recherchent le nid des fourmis avec deux hélicoptères Sikorksy S-51 (ou H-5H dans l’USAF).


Christian Santoir


* Film en vente sur amazon.fr
 
 
 
THEM.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 24/01/2013 : 13:28
Last update : 03/07/2014 : 16:49
Category : - Films
Page read 2366 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!