Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

CLIFFHANGER, TRAQUE AU SOMMET
Vo. Cliffhanger




Année :1993
Pays : Etats-Unis
Genre : thriller
Durée : 1 h 52 min.
Couleur


Réalisation : Renny HARLIN
Scénario : Sylvester STALLONE

Acteurs principaux :
Sylvester STALLONE (Gabe Walker), John LITHGOW (Eric Qualen), Michael ROOKER (Hal Tucker), Janine TURNER (Jessie Deighan), Rex LINN (Richard Travers), Caroline GOODALL (Kristel), Leon ROBINSON (Kynette), Paul WINFIELD (Wright), Ralph WAITE (Franck).

Musique : Trevor JONES
Photographie : Alex THOMSON
Producteur : Renny HARLIN, Alan MARSHALL
Compagnie productrice : Carolco Pictures, Cliffhanger Productions.
 
Aéronefs :
-Bell 205A-1 c/n 30318, D-HAFR
-Bell 205A-1 c/n 30101, D-HAFM
-Bell 205A-1 c/n 30206, D-HOOK
-Aérospatiale AS. 350B1 Astar
-Douglas DC-9  c/n 293, N1295L
-Lockheed JetStar type 1329-23E  c/n 1329-5108, N680TT


Notre avis :

Il n'est pas vraiment étonnant que ce film de Sylvester Stallone soit dirigé par Renny Hardin, un réalisateur responsable du crash calamiteux, et d'autres scènes excessives, de "58 minutes pour vivre" (1990)…Avec cette nouvelle escalade dans la violence (au propre comme au figuré), il nous offre ici des scènes d'action très impressionnantes, grâce à une technique très maitrisée, sans trop se préoccuper de la faiblesse du scenario. Le film est truffé d'invraisemblances, mais ce n'est pas un problème, le but étant de distraire le spectateur qui va frissonner avec Stallone, suspendu par les ongles au-dessus d'un précipice vertigineux, alors que des bandits lui tapent sur les doigts !


Lors d'un exercice en montagne, la petite amie d'Hal Tucker, Sarah, fait une chute mortelle alors que Gabe Walker tentait de lui venir en aide. Huit mois plus tard, Gabe, déstabilisé par la mort de Sarah, est sur le point de partir quand un appel de détresse parvient au poste de secours où il travaillait. Hal s'apprête à y répondre et Jessie, l'amie de Gabe, l'invite à se joindre à l'équipe, bien que Hal soit toujours fâché avec Gabe, depuis l'accident de Sarah. En réalité, l'appel au secours était faux et Gabe et Hal sont faits prisonniers à leur arrivée, par une bande de malfrats, dirigés par Eric Qualen, un ancien des services secrets américains. Ils ont voulu voler trois valises contenant cent millions de dollars qui voyageaient dans un avion du gouvernement. Mais le transfert de cet argent, en vol, vers leur propre avion a mal tourné, et les valises sont tombées en pleine montagne. Elles sont équipées d'une balise, mais les voleurs ont besoin de spécialistes de la montagne pour les aider à les retrouver. Gabe retrouve la première valise, mais décide de fausser compagnie aux bandits qui finissent par le croire mort. Il retrouve Jessie qui avait été déposée par hélicoptère, non loin de là. Ensemble, ils découvrent la seconde valise, peu avant que Qualen et ses sbires surviennent. Gabe et Jessie se cachent alors dans une crevasse. Le matin suivant, ils partent chercher la troisième valise. Qualen parvient à s'emparer d'un hélicoptère de secours en tuant le pilote, pendant que deux de ses hommes, guidés par Hal, recherchent la valise. Une fois de plus, Gabe a une longueur d'avance. Avec Hal, il arrive à tuer les deux gangsters, mais Jessie est prise en otage par Qualen. Par radio, Gabe propose alors à Qualen d'échanger Jessie contre la dernière valise. Jessie est relâchée, mais au moment de donner l'argent, Gabe lance la valise dans le rotor de l'hélicoptère de Qualen qui finit le long d'une paroi rocheuse, suspendu à un câble. Après une lutte sans merci sur le toit de la machine, Gabe parvient à s'accrocher à la falaise, au moment où l'hélicoptère tombe dans le vide, en entraînant Qualen. Peu après, Gabe, Hal et Jessie sont secourus par les agents fédéraux.


Ce film de montagne, tourné en partie dans les Dolomites, en Italie, fourmille de scènes haletantes, de situations vertigineuses, de morceaux de bravoure insensés, mais plus que par les prouesses des alpinistes, il est surtout connu par la cascade effectuée par Simon Crane, consistant à passer d'un jet à un autre, à plus de 4500 mètres d'altitude, et là, ce n'était pas du "cinéma".


Les avions du film :

Selon le générique de fin, les avions et les hélicoptères du film ont été fournis par Flying Pictures Ltd. Mais les hélicoptères qui participèrent au tournage furent loués à la compagnie allemande Agraflug Helilift GmbH qui fournit également un pilote et un mécanicien. Il y eut en fait trois hélicoptères, dont un Bell 205A-1 D-HAFR (c/n 30318; ex N8227H, LN-OLM, C-GFHN, N.., C-GFHN), qui servit d'appareil de servitude. Ceux vus à l'écran, peints en rouge avec la mention "Rescue" et le numéro "3", étaient le Bell 205A-1 D-HOOK (c/n 30206; ex N205AH, N49641) : l'autre était le D-HAFM (c/n 30101; ex VR-BFW, VH-BHW (2), N7036J), qui s'écrasera en 2001 à Cazorla en Espagne.

Les agents du Trésor se déplacent dans un Aérospatiale AS. 350B1 Astar, loué à la même compagnie allemande et dont on n'a pas pu déterminer l'immatriculation (D-HHUB ?).

La scène du début du film est une sorte de remake de "747 en péril" (1974) avec un homme passant d'un appareil à un autre, en plein vol, mais ici le Sikorsky est remplacé par un Douglas DC-9, et le 747, par un Lockheed JetStar.

Le DC-9-32 était un ancien avion de Delta Airlines (c/n 47525/631, N1295L, n°293) qui l'exploita entre 1971 et janvier 1992. Il fut ferraillé à Sherman (TX), en septembre 1992. C'est un avion rare au cinéma, du moins en tant qu'acteur. Précisons qu'il n'a pas de dispositif pour larguer le cône de queue, situé derrière le bouclier de la cabine pressurisée (et donc inaccessible…). Il semble que l'on ait confondu Boeing 727 et DC-9….

Le Lockheed était un JetStar type 1329-23E (c/n 1329-5108, N680TT). Construit en 1968, il fut acquis par la compagnie pétrolière Pennzoil Co. (N1207Z); au moment du tournage, il appartenait à Jetline Inc. de la Nouvelle-Orléans (LA). Mais cet avion eut de nombreuses autres immatriculations aux USA: N7953S, N24UG, N68CT, comme au Mexique : XA-SWD. Il est actuellement et, depuis 2001, chez la société Wilson Air Services (North Carolina) avec le matricule "N104CE".

La cascade fut effectuée par Simon Crane, alors que les avions volaient à une altitude de 4600 mètres et à plus de 300 km/h. En réalité, le cascadeur ne glissait pas le long du câble mais était tiré à l'intérieur du JetStar, volant plus bas. A cause des remous, la réception dans cet avion ne se fit pas aussi simplement que dans le film, et Crane finit d'abord sur le dos de l'appareil, non loin des réacteurs, et ne put entrer dans la cabine; il dut utiliser son parachute ! La scène fut reconstituée au montage et avec l'aide de maquettes. Il va sans dire que cette cascade digne des premiers barnstormers, ne pouvait être filmée qu'aux USA, car totalement interdite en Europe….



Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.fr
 
 
CLIFFHANGER.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 17/07/2013 : 10:39
Last update : 30/06/2014 : 04:22
Category : - Films
Page read 3403 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!