Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 144 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml

TALES OF THE GOLD MONKEY



Année : 1982-1983
Pays : Etats-Unis
Genre : aventures
Durée : série de 22 épisodes de 47 min.
Couleur

Créateur : Donald P. BELLISARIO

Acteurs principaux :
Stephen COLLINS (Jake Cutter), Jeff MacKAY (Corky), Caitlin O'HEANEY (Sarah Stickney White), John CALVIN (Révérend Willie Tenboom) John FUJIOKA (Todo)

Photographie : Jack WHITMAN
Musique : Frank DENSON
Producteur : Donald A. BAER
Compagnie productrice : Belisarius Productions, Universal TV
 
Avions :
-Grumman G-38 Goose c/n B-112, N2845D
-Grumman G-21A Goose c/n 1051, N327
-Grumman G-21 Goose, c/n 1004," N16913"
-Curtiss TP-40N , s/n 44-47923, N923 (Extr. de film)
-North American T-6 Texan (idem)
-Stinson L5E Sentinel (idem)
-Douglas C-47 Skytrain (idem)
-Boeing 314 Clipper (idem)
-Martin 130 (idem)
-Beechcraft 18


Notre avis :

Cette série télévisée parut un an après la sortie de "Les aventuriers de l'arche perdue", film auquel elle emprunte indéniablement son atmosphère. Le succès du film de Spielberg fut sans aucun doute ce qui motiva la production pour lancer un feuilleton qui mise sur le charme de l'aviation ancienne, les décors exotiques et les scènes d'action. On pourrait également trouver d'autres sources d'inspiration de son créateur, Donald P. Bellisario. Le "Monkey bar" et son piano rappelle celui de "Seuls les anges ont des ailes" ou de "Casablanca", certains personnages, comme l'énigmatique princesse japonaise, Koji, rappelle la Dragon Lady de la série "Terry et les pirates" (1953), centrée également sur les aventures d'un pilote et de son fidèle copilote.

L'histoire se passe en 1938, sur l'île fictive de "Bora Gora", un territoire français du Pacifique (Cf. l'île de Bora Bora, en Polynésie française…). Dans les années 30, le Pacifique et ses îles étaient devenus une zone de tension entre le Japon et les Etats-Unis, installés à Hawaï, mais aussi à Wake, à Midway et aux Philippines. Le cinéma se faisait le reflet de cette situation politique. Plusieurs films et séries de l'époque mirent en scène de méchants japonais, aidés par leurs alliés nazis, qui organisaient des réseaux d'espionnage sur le territoire américain, ou sur de lointaines îles (Cf. "Wings over the Pacific"-1943). Hollywood surestimait beaucoup la présence allemande dans le Pacifique, à la fin des années 30. Depuis 1919, l'Allemagne n'avait plus aucune colonie dans cette partie du monde, les îles allemandes ayant été récupérées par les Japonais pendant la première guerre mondiale. La présence allemande se réduisait à quelques civils, commerçants ou missionnaires. Il semblerait que les cinéastes américains voyaient des nazis partout dans les îles du Pacifique, à croire qu'ils jugeaient les Japonais incapables d'organiser et de contrôler une vaste zone océane, sans l'aide des Allemands, ce qui pourrait passer pour une certaine forme de racisme. …En contrepartie, la série évoque, les missions humanitaires effectuées par des religieux américains en direction de la Chine et des populations polynésiennes.

Le titre de la série est dérivé d'une statuette dorée, une idole qui focalise l'action dans l'épisode pilote. Cachée dans une grotte, sur une île volcanique et gardée par une tribu de grands singes, elle est convoitée par les Japonais, par les Allemands, comme par les Américains. Mais ce sera le héros qui s'en emparera et elle finira dans le bar de l'hôtel de son ami français Louie. La série, comme les films d'"Indiana" Jones", se passe en partie dans la jungle. On a ainsi droit à un épisode centré sur un enfant élevé par des singes, une nouvelle version de "Mowgli" ! La série met en scène plusieurs tribus aux mœurs et aux croyances étranges, mais aussi des peuples que l'on ne s'attend pas du tout à voir dans le Pacifique : des noirs, des Watusi (autrement dit des Tutsi) venus de leur lointaine Afrique de l'est, et même des Egyptiens, ancien genre, qui n'ont pas évolué depuis au moins 2000 ans, eux aussi très éloignés de leurs pyramides ! On trouve même deux membres d'une "tribu" blanche, les Amish, égarés sur une île contrôlée par les Japonais... Placer l'île de Bora Gora en territoire français permet également d'apporter une touche supplémentaire d'exotisme, du moins pour nos amis anglo-saxons, qui considèrent parfois les Français comme un peuple singulier, avec des pratiques d'un autre âge : la guillotine sur la place publique, le bagne et ses gardiens sadiques (et en plus, les Frenchies mangent des escargots et des grenouilles. Disgusting !)….
Le héros de la série est Jake Cutter, un ancien pilote des "Tigres volants" dont il porte encore le blouson, avec le "blood chit" dans le dos. Mais il y a là un anachronisme, la formation de l'AVG date du second semestre 1941…Avant, il n'y avait qu'une trentaine de pilotes américains en Chine, dont le rôle premier était de former des pilotes locaux, pas de combattre. Jake Cutter possède un petit hydravion avec lequel il transporte n'importe quoi, n'importe qui, n'importe quand, n'importe où, dans l'archipel (fictif) des Marivellas. Son meilleur ami est son mécanicien, Corky, un brave garçon à la mémoire courte, porté sur la bouteille. Jake possède aussi un chien, Jack, qui est borgne…. Il portait un œil de verre qui est en réalité une pierre précieuse que Jake a perdu au jeu. La petite amie de Jake est Sarah Stickney White, qui est une espionne américaine, chargée par son gouvernement de l'informer de ce qui se passe dans ce coin du Pacifique. Elle est chanteuse au "Monkey bar", ce qui lui permet de camoufler son activité secrète. Le bar appartient à "Bon chance" (sic) Louie (nommé ainsi, car ayant autrefois échappé de peu à la guillotine…) qui représente le gouvernement français sur l'île. A Bora Gora, il y a également le révérend néerlandais Willie qui a pour habitude de donner sa bénédiction à de jeunes femmes indigènes, lors de séances (très) privées, mais qui est en fait un espion allemand...Parmi les méchants, il y a également la princesse Koji, une métisse japonaise, une sorte de Dragon Lady (Cf. "Terry et les pirates" - 1953), qui a des vues sur Jake. Elle est toujours accompagnée de son garde du corps, Todo, un pur samouraï.

Malgré un relatif succès aux USA et en Angleterre, la série ne fut pas continuée pour une seconde saison, et s'acheva le 1° juin 1983, l'audience n'étant pas à la hauteur des coûts élevés de la production.


Les épisodes de la série :

-1 et 2 - Tales of the Gold Monkey (1982) :

Il s'agit des épisodes pilotes de la série qui permettent de présenter les personnages, dont le principal est Jake Cutter, un pilote privé qui vit dans les iles Marivellas, peu avant la seconde guerre mondiale. Jake et son ami Corky rencontrent Sarah, une Américaine qui espionne les nazis, et ils décident de l'aider. Sarah qui est tombée amoureuse de Jake, le suit dans sa recherche d'une statuette, un singe fait d'un métal doré, un alliage rare qui pourrait intéresser l'industrie de l'armement. Il y aussi avec eux, un officier allemand qui tue le partenaire de Sarah. La statuette est également recherchée par le révérend Willie Tenboom, un espion allemand et la princesse Koji, une japonaise.

-3-Shanghaied (1982) :

Un marin mystérieux, se faisant appelé capitaine Ahab, débarque à Bora Gora et enlève Corky pour le forcer à réparer son bateau. Malgré une crise de palud, Jake part à sa recherche.

-4-Black Pearl (1982) :

Les nazis veulent fabriquer une bombe atomique sur une île proche de Bora Gora. Jake et Sarah recherchent cette bombe expérimentale, ainsi qu'une célèbre perle noire. Jake trouve une partie de la bombe sur un esclave indigène trouvé à moitié mort dans une pirogue et décide de mener son enquête en se faisant passer pour un scientifique américain, qui veut changer de camp.

-5-Legends Are Forever (1982) :

Un vieil ami de Jake, Gandy, un ancien des Tigres volants, le convainc de convoyer des médicaments pour une tribu africaine, les Watusi, frappée par la malaria. Mais Jake soupçonne Gandy d'avoir une autre idée derrière la tête…

-6-Escape from Death Island (1982) :

Jake et Corky emmène un Anglais dans une île proche de Bora Gora, pour rendre visite à son fils qui y est emprisonné. Mais ils sont surpris alors qu'ils allaient le libérer et finissent derrière les barreaux. Leurs chances de survie dans un milieu très dur et sous la coupe de véritables tortionnaires, sont maigres et ils doivent trouver rapidement un moyen de s'en sortir.

-7-Trunk from the Past (1982) :

Plusieurs années auparavant, le père de Sarah qui était archéologue, recherchait la tombe du pharaon Ka. Mais avant d'aboutir, il avait été tué par un homme habillé comme le dieu égyptien Anubis. Sarah a reçu un coffre contenant les papiers de son père. Peu après, arrive son ancien fiancé qui était l'assistant de son père. Celui-ci croit que la tombe n'est pas en Egypte, mais dans une île près de Bora Gora.

-8-Once a Tiger... (1982) :

Un avion transportant des collimateurs dernier cri pour les Tigres volants, est abattu. Sachant que ces viseurs permettront à ceux qui les utiliseront, de nombreuses victoires, Jake se sent obligé de retrouver l'épave avant les Japonais .

-9-Honor Thy Brother (1982) :

Un pilote japonais dont le frère a été abattu par Jake quand il était avec les Tigres volants, en Chine, cherche à venger sa mort. Entretemps, Jack a récupéré son œil précieux et Corky se retrouve marié à son insu, à  une plantureuse indigène.

-10-The Lady and the Tiger (1982) :

Alors que Jake effectue un vol de routine, les moteurs du Goose tombent en panne et il se pose sur une île situé sous mandat japonais. Il est secouru par une femme Amish et son fils qui acceptent de le cacher jusqu'à ce qu'il trouve un moyen d'appeler ses amis à l'aide.

-11-The Late Sarah White (1982) :

Un télégramme venant des Philippines annonce la mort de Sarah. Jake doute de cette nouvelle et se rend avec Corky à Manille pour connaître la vérité.

-12-The Sultan of Swat (1983) :

Jake essaie d'aider un ancienne vedette de baseball, Gamble Rogers, venu à Bora Gora pour aller jouer en Chine un match à caractère caritatif. Durant son séjour dans l'île, une jeune femme est violée et assassinée dans sa chambre. Rogers est accusé de ce double crime; mais Jake le croit innocent et mène son enquête.

-13-Ape Boy (1983) :

Jake, Corky et Sarah sont en route vers Tagataya pour célébrer le 14 juillet quand Jake doit amerrir près d'une petite île, à cause d'une violente tempête. En essayant de trouver les habitants de l'île, ils tombent sur un garçon qui a été élevé par des singes. Ils se demandent s'ils doivent le laisser là ou le ramener à la civilisation. Entretemps, un zoologiste Anglais qui recherche ce garçon, a passé un marché avec la princesse Koji, concernant le futur du jeune homme...

-14-God Save the Queen (1983) :

Jake et Corky emmène un noble anglais vers un bateau de croisière, pour s'apercevoir qu'il a mis une bombe à bord. Il accepte de révéler l'emplacement de la bombe, à condition qu'on lui remette les joyaux de la couronne qui sont à bord, avec le duc de Windsor !

-15-High Stakes Lady (1983) :

Jake accepte d'accompagner à Tagataya, une femme qui doit participer à un tournoi de poker. Alors qu'ils sont là bas, les Japonais capturent Jake et la femme. Ils sont à la recherche de plans japonais secrets qui ont été dérobés par la femme, qui est une espionne.

-16-Force of Habit (1983) :

Deux nonnes convoyant des vaccins vers un village chinois, atterrissent à Bora Gora. Jake en reconnait une comme son ancienne petite amie. Il a quelque doute sur ses vrais motifs. Quand l'hydravion qui transporte les vaccins est volé, les deux doivent travailler ensemble pour le retrouver.

-17-Cooked Goose (1983) :

Alors qu'il passe leur lune de miel sur une île lointaine, une homme et son épouse sont assaillis par des mercenaires travaillant apparemment pour la princesse Koji. Jake qui avait été payé pour les emmener dans l'île, revient les chercher. Il trouve alors l'homme, qui a été battu à mort, mais sa femme est manquante. Jake qui connait bien l'homme, décide de la retrouver. Tout se complique quand Corky qui travaillait sur le Goose, y met le feu par inadvertance !

-18-Last Chance Louie (1983) :

Un homme arrive à Bora Gora. Louie le connait bien et signale à Jake que c'est un déserteur  responsable du massacre de l'unité dans laquelle il servait, pendant la grande guerre. Il avait juré de le tuer si jamais il le rencontrait. Un peu plus tard, l'homme est effectivement tué et Louie, qui est surpris penché sur l'homme avec un pistolet à la main, est aussitôt arrêté. Louie refuse de dire pourquoi il a commis ce meurtre, mais Jake sait que Louie cache quelque chose et va essayer de le sauver de la guillotine.

-19-Naka Jima Kill (1983) :

Après avoir échappé de justesse à un assassinat, le ministre japonais de la Défense, s'enfuit vers une île proche de Bora Gora. Il est suivi par son assassin qui est un maitre dans l'art de se dissimuler. Ce sera à Jake et ses amis de le découvrir. Entretemps, une amie de collège de Sarah, qui est un reporter célèbre, atterrit à Bora Gora espérant interviewer le ministre et elle fera tout pour y arriver.

-20-Boragora or Bust (1983) :

Un mineur qui a vécu à Bora Gora pendant 40 ans, est finalement récompensé quand il trouve du minerai de platine sur sa concession. L'île de Bora Gora reçoit alors un afflux d'étrangers venus y chercher fortune. Il y a parmi eux, un homme d'affaire américain, sans scrupule, qui entend bien déposséder le vieil homme de sa mine.

-21-A Distant Shout of Thunder (1983) :

Lors d'une éclipse solaire qui l'a rendue très nerveuse, Sarah a ramassé, par inadvertance, une statuette du dieu du feu Pele, dans un ancien cimetière, à Bora Gora. Il s'ensuit une série de faits inexpliqués, mauvais temps, tremblement de terre, éruption d'un volcan endormi depuis longtemps... Un indigène qui se croit choisi par le dieu Pele, essaie de convaincre les siens que le dieu est en colère à cause de Sarah.

-22-Mourning becomes Matuka (1983) :

Quelqu'un cherche à tuer la princesse Koji. Après que Todo ait été blessé en lui sauvant la vie, elle persuade Jake d'être son garde du corps, jusqu'à ce qu'elle trouve qui cherche à la tuer..



Les avions du film :

L'avion du film est un hydravion Grumman Goose qui porte le nom "Cutters Goose". Ce devait d'abord être un Grumman G-38 (JRF-5) "N2845D" (c/n B-112) qui fut trouvé chez "Kodiak Western Airlines", opérant en Alaska, et acheté spécialement pour cette production. Mais alors qu'il rejoignait la Californie, le 20 février 1982, il dut faire un amerrissage d'urgence sur une mer agitée, au large du cap Yakataga, suite à la perte de ses deux moteurs. Si les deux membres d'équipage purent être secourus, il n'en fut pas de même de l'appareil qui coula à pic.

On dut donc avoir recours à un autre Goose, acheté, lui aussi, chez "Kodiak Western Airlines" qui en exploitait plusieurs. Il s'agissait du Grumman G-21A "N327" (c/n 1051), un des premiers modèles. Mais on constate que ses moteurs P&W R985 de 450 cv ne sont pas équipés des hélices bipales Hamilton Standard 2D30 d'origine, mais d'hélices Hartzell tripales, à pas variable.

C'était un hydravion livré, en décembre 1938, à la Force Aérienne péruvienne. Il servit au sein de l'Escuadron de Transporte n° 2 avec différents codes : 2TP-2H, XX11-84, et FAP 323. En 1953, il fut acquis par "Avalon Air Transport / Catalina Airlines", qui cessa son activité en 1968. Entre 1959 et 1960, il apparut dans cinq épisodes de la série télé "Sea Hunt" d'United Artists, avec un autre Goose (N1543V). En 1974, il fut racheté par "Southeast Skyways" basé à Juneau, en Alaska, puis par "Kodiak Western Airlines" en 1982. Après le tournage, la compagnie "Riggs Flying Service" de Sitka (Alaska), en fit l'acquisition. Puis, il eut plusieurs propriétaires : James Templeton, "Chrysler Air / Seattle Seaplanes" de Seattle en 1990. Le 22 juillet 1994, il fut accidenté à l'atterrissage à Bremerton (WA). Réparé, il fut vendu à Cliff Laurence, puis, en 1998, à Thomas McDonald de Clermont (FL), en 2000, à Bob Redner de Detroit (MI), en août 2000 à Killa Katchka de West Bloomingdale (MI), puis, à "Jet Craft Corp." (NY), une société de courtage en aviation. Le 15 février 2005, l'hydravion fut gravement endommagé au décollage lors d'un exercice et prit feu après avoir heurté le sol. L'épave, fort abimée, fut rachetée à la compagnie d'assurance, en avril 2005, par Sam Damico de Rochester (NY). Ce dernier envisageait de reconstruire le Goose, à l'aide de deux autres cellules du même modèle.

L'hydravion est filmé en vol, dans toutes les configurations, avec de belles images, notamment au dessus de la couche. Le cockpit est le vrai, la plupart du temps, mais un cockpit fut reconstitué en studio, avec projection d'image devant le pare-brise. Des extraits de la série montrant le "Cutters Goose" seront utilisés en 1992 par la série "Quantum leap", pour l'épisode "Ghost ship" (saison 4, épisode 16).
            
Un autre Grumman Goose, qui n'était pas en état de vol, mais dont les moteurs pouvaient fonctionner, a été utilisé pour les prises de vues au sol, ou plus exactement, sur l'eau. Quand le Goose approche du wharf de Bora Gora, ou y est amarré, quand il s'échoue sur une plage, c'est lui qui est filmé le plus souvent. Sa décoration est strictement identique au premier, mais certains petits détails permettent de le repérer : absence d'antenne VHF en V sur le toit, pas de sonde de température au-dessus de la vitre gauche du cockpit, câble d'antenne détendu, petits mats d'antennes (mais sans câbles d'antenne…) aux extrémités des ailes, pas de matricule, ni de feu rotatif sur la dérive, et surtout, des saumons d'ailes plutôt carrés, avec des feux de position non intégrés dans le bord d'attaque... Selon certaines sources (www.abpic.co.uk), ce serait le Grumman G-21 qui est exposé au "Cradle of Aviation Museum" de Garden City (NY), qui a été restauré comme un avion de la Pan Am, avec le vrai faux matricule "N16913" (c/n 1004). Sa véritable origine reste inconnue; ce pourrait être le G-21A N3021 (c/n 1058)...


En dehors du Goose, les quelques rares avions qui apparaissent çà et là (épisode 3, 5 , 6, 8, 9, 12 ,16, 18) sont vus sur des extraits de films antérieurs ou des bouts de documentaires.

Le Curtiss P-40 de Jake quand il était dans les Tigres Volants (épisode 3, 9), filmé en plein vol, est issu de l'épisode pilote de la série "Les têtes brûlées" (1976). C'était le TP-40N de Frank Tallman (N923, s/n 44-47923). Mais les vues rapprochées du cockpit sont celles d'un P-40E modifié pour pourvoir installer Corky derrière Jake, à la place du réservoir de fuselage. Les deux "Zéro" qui l'attaquent sont eux aussi tirés de la même série. C'étaient des North American T-6, transformés en monoplace, ayant participé au tournage de "Tora, Tora, Tora" (1970). Quand le P-40 s'écrase avec Corky dedans, contre une falaise, il s'est transformé en Stinson L5E Sentinel, extrait de "CATCH 22" (1970) de la Paramount !

Le Douglas C-47 qui apparaît en vol (très furtivement) dans les épisodes 5 et 8, avec son dos blanc, semble, lui aussi, issu des "Têtes brûlées". Son cockpit, vu de près est plutôt celui d'un DC-4…

Un autre avion, ou plutôt hydravion, vu dans la série (épisodes 1, 2, 6, 12, 16), est un Boeing 314 Clipper de la Pan Am, extrait d'un documentaire en couleur. Dans l'épisode 16, où le Clipper est volé, on a eu recours à un simple décor peint, du plus mauvais effet, quand les malfrats montent à bord. Le Boeing est souvent doublé, au décollage ou en vol, par un Martin 130, filmé en noir et blanc. C'est ce type d'appareil qui faisait la ligne du Pacifique en 1938, le Clipper n'étant mis en service qu'en janvier 1939. Il ne faisait pas escale en Polynésie française, située à près de 6000 km au sud de la ligne de la Pan Am (Hawaï-Midway-Wake,-Guam…) qui passait bien au nord de l'équateur.

Dernier avion, vu au sol (épisode 16), un Beechcraft 18, tout métal non identifiable et d'origine inconnue.



Christian Santoir

* Série en vente sur amazon.fr



 
TALESOFTHEGOLDMONKEY.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 30/08/2013 : 08:42
Last update : 29/06/2014 : 04:32
Category : - Series
Page read 4387 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!