Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

COUP DE FEU AU MATIN
Vo. Shoot first

 



Année : 1953
Pays : Grande Bretagne
Genre : espionnage
Durée : 1 h 28 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Robert PARRISH
Scénario : Geoffrey HOUSEHOLD, Eric AMBLER

Acteurs principaux :
Joël McCREA (Lieutenant Colonel Robert Taine), Evelyn KEYES (Cecily Paine), Herbert LOM (Sandorski), Roland CULVER (Randall), Marius GORING (Hiart), Frank LAWTON (Hassingham)

Musique : Hans MAY
Photographie : Stanley PAVEY
Producteur : Raymond STROSS
Compagnie productrice : Raymond Stross Productions
 
Avions :
-Miles M.65 Gemini A1 c/n 6291, G-AJWF


Notre avis :

"Coup de feu au matin" est un autre film d'espionnage, avec pour cadre la guerre froide. L'espionnage soviétique était actif en Angleterre, dans les années 50, et provoqua plusieurs procès. Le scenario s'inspire du roman de Geoffrey Household "Run from the Hangman" (1953). Il met en scène un officier américain chargé d'aider les services secrets anglais pour lutter contre un réseau d'espionnage soviétique. Cette histoire rappelle le procès du physicien anglais, d'origine allemande, William Fuchs, réfugié en Angleterre, depuis la période nazie. Il y fit ses études et participa au programme nucléaire britannique, de même qu'à l'opération Manhattan, aux USA. Entré au parti communiste, en 1933, il n'avait cessé d'informer l'URSS sur les progrès des recherches des Américains et des Anglais, en matière de bombes atomiques, et ce, jusqu'en 1946, quand les services secrets réussirent enfin à le démasquer, après avoir cassé le code des services secrets soviétiques. En 1950, après avoir avoué, il n'écopa que de 14 ans de prison, l'URSS étant alors considéré, comme un "pays ami" !! Il finit sa vie en RDA, comme directeur de l'Institut de Recherches Nucléaires, de Dresde.


Le colonel américain en retraite, Robert Tanie vit avec sa femme, Cecily, dans un cottage de la campagne anglaise. Alors qu'il chasse, il rencontre un homme qu'il suspecte d'être un braconnier. Voulant lui faire peur, il tire à côté de lui, mais il a la surprise de voir l'homme s'effondrer. N'ayant utilisé que de la chevrotine, il est très surpris de découvrir que l'homme, un certain Reimann, est mort. Ce qu'il ignore est que le véritable meurtrier est un sniper appartenant à un réseau d'espionnage. Plus tard, il rencontre Sandorski, un officier polonais qui  travaille pour les services de renseignement britanniques; avec quelques Anglais, il surveille des individus suspects qui rôdent sur le terrain de chasse. La mission de Sandorski est confirmée par Randall, un agent des services secrets anglais, qui demande à Bob de collaborer avec lui, la police ne devant pas être mise au courant. Sandorski a découvert des feux de signalisation permettant à un avion d'atterrir, de nuit, dans ces lieux peu habités. Il s'avère que des gens attendent un mystérieux passager, désireux de voyager par des moyens discrets... Tanie et l'officier polonais changent donc la position des feux et font prisonnier le passager. Ce dernier est un scientifique originaire d'Europe de l'est, Lex, qui doit prendre contact avec un espion communiste, à Londres. Ce dernier doit lui fournir des document secrets concernant des essais atomiques en Australie. Les deux seront arrêtés par Bob et Randall. Peu après, Randall indiquera à Bob que ce n'est pas lui qui a tué Reimann, qui était un de ses agents, mais un espion soviétique.

L'Angleterre effectua 21 essais nucléaires en Australie, où explosa sa première bombe atomique, le 3 octobre 1952.


Les avions du film :

Le seul avion du film, utilisé nuitamment par les espions, est un Miles M.65 Gemini A1 (c/n 6291, G-AJWF). Son matricule a été effacé, mais il apparaît très bien sur une photo de plateau. Au moment du tournage, il appartenait à un particulier de Londres. Construit en 1947, ce Gemini fut livré à la compagnie Chartair Ltd. qui le revendit au bout de quelques mois. Puis, il passa de mains en mains jusqu'à son exportation en Irlande (EI-AGF), en juillet 1953. Il revint rapidement en Angleterre, en novembre 1953, et eut six autres propriétaires, avant d'être définitivement rayé des registres, en août 1963.

On le voit atterrir, de nuit, dans un champ. On rappelle que ce quadriplace pouvait atterrir sur de très courtes distances (150 mètres environ), avec un fort angle de descente, vus ses larges volets.


Christian Santoir

*Film rare
 
 
 
 
 
 
COUPDEFEU.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 28/09/2013 : 09:03
Last update : 28/09/2013 : 09:04
Category : - Films
Page read 3150 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!