Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

 
 
PUBLIC ENEMIES



 
Année : 2009
Pays : Etats-Unis
Durée : 2 h 20 min.
Genre : policier
Couleur

Réalisateur : Michael MANN
Scénario : Ronan BENNETT, Michael MANN

James RUSSO (Walter Dietrich), David WENHAM  (Harry 'Pete' Pierpont), Christian STOLTE (Charles Makley), Jason CLARKE ('Red' Hamilton), Johnny DEPP (John Dillinger), John JUDD (Turnkey).

Musique : Elliot GOLDENTHAL     
Photographie :  Dante SPINOTTI
Producteurs : G. Mac BROWN, Michael MANN, Kevin MISHER
Compagnie productrice : Universal Pictures

 
Avions :
-Ford 4 ATE Tri-motor c/n 69, N8407

Notre avis :

Ce film retrace les dernières années du célèbre braqueur de banques, John Dillinger. Il était très satisfait de ses forfaits et se croyait au sommet de son art. Il vivait sans se cacher, dans le Chicago des  années 30, qu'il contrôlait, sans trop craindre de représailles de la part des autorités. Son charme et ses évasions audacieuses firent de lui une sorte de héros auprès du peuple, qui, en plus, n'avait aucune sympathie pour les banques qui avaient plongé le pays dans une crise économique sans précédent. C'est à Chicago, qu'il rencontra Bill Frechette, dont il tomba éperdument amoureux. Le FBI était alors dirigé par J. Edgar Hoover qui désirait donner de l'agence fédérale la meilleure image possible. C'est ainsi qu"il declara Dillinger "ennemi public n°1". Un agent, Melvin Purvis, est chargé de traquer Dillinger. Mais celui-ci réalise vite que pour arrêter Dillinger il faudra user de ruses et faire appel à une équipe de policiers bien entrainés. Dillinger sera trahi par certaines de ses connaissances, comme la "Dame rouge", une prostituée notoire ou le gangster Frank Nitti, qui indiqueront aux policiers où le trouver, une certaine nuit. C'est ainsi que Dillinger fut tué par des policiers, alors qu'il sortait d'un cinéma, le 22 juillet 1934.
.

Le film s'est efforcé de reproduire, de la façon la plus fidèle possible, l'ambiance de l"époque, en tournant sur les lieux mêmes de l'action, banques ou cinémas, qui furent décorés pour les faire apparaître comme ils étaient en 1934. Par contre, le film ne décrit pas l'état de misère dans lequel la population vivait aux USA, au début des années 30 (comme le fait le film "Vagabonds du ciel" -1933). On utilisa également des costumes, mais aussi des voitures d'époque, ainsi qu'un avion, et c'est lui qui nous intéresse ici.



Les avions du film :

Un seul avion, filmé de nuit, sous la pluie, dans la fumée des torches et des flashs, fut utilisé par le tournage. Il apparait dans la scène où le FBI transfère Dillinger de Tucson (AZ) à Chicago (l'arrivée se fait de nuit, le 30 janvier 1934, mais pas sous la pluie, comme on peut s'en rendre compte sur les actualités de l'époque). C'est un très ancien Ford 4 ATE Tri-motor (c/n 69, N8407), déjà vu dans un autre film, en 1965, "Les tontons farceurs" de Jerry Lewis. Il appartient à l'Experimental Aircraft Association d'Oshkosh (WI). L'avion fut filmé en vol et à l'atterrissage sur la piste "09" du Wittman Regional Airport (Oshkosh, WI), par un hélicoptère Eurocopter AStar. Cette scène fut retournée huit ou neuf fois, tout cela pour une seule minute d'apparition à l'écran. Il y a dû avoir de nombreuses coupures au montage... En fait, on voit très peu ce magnifique appareil, d'autant qu'une fois arrêté, il est entouré pas une foule compacte.

On aperçoit marqué autour de la porte, "American Airways", qui était l'ancien nom d'American Airlines, comme le vrai Ford Tri-motor qui amena Dillinger à Chicago. Mais l'aigle du logo d'AA n'a pas été peint sur le fuselage. Son matricule, inscrit habituellement en haut du gouvernail, a été effacé. Notons aussi que le bord d'attaque n'a pas été peint en rouge, comme sur les Ford de la compagnie. On observe le numéro "19", peint sur le fuselage, qui fait partie de sa décoration habituelle aux couleurs d'"Eastern Air Transport", avec la mention sous le logo (ici effacé), de "US Mail C.A.M. n°19" (Contract Air Mail route n° 19, soit la route de New-York à Atlanta). Le Ford NC8407 commença effectivement sa carrière chez Eastern en 1929. Rappelons qu'en 1934, le Ford Tri-motor vivait ses derniers jours dans la compagnie qui mit en service le Douglas DC-2 en décembre 1934, sur la ligne New York-Chicago.

L'EAA qui se réjouissait de participer à ce tournage, qui était une bonne occasion de mettre en valeur quelques exemplaires de sa belle collection, dut être assez déçue. On ne voit, en effet, aucun avion en arrière plan et le Ford est seul sur le tarmac; donc pas de Fairchild FC-2, pas de Pitcairn PA-7S Sport Mailwing, de Travel Air E-4000 ou de Waco RNF, tous des avions de l'époque du film…. L'EAA est citée dans le générique de fin.


Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.fr

 
 
 
PUBLICENEMIES.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 14/03/2014 : 23:23
Last update : 23/06/2014 : 05:21
Category : - Films
Page read 2342 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!