Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

 
THE PERILS OF PAULINE



 
Année : 1933
Pays : Etats-Unis
Durée : 3 h 41 min. 12 épisodes
Genre : Série
Noir et blanc


Réalisateur : Ray TAYLOR
Scénario : Charles W. GODDARD, Ella O'NEILL

Acteurs principaux :
Evelyn KNAPP (Pauline Hargraves), Craig REYNOLDS (Robert Ward), James DURKIN (Professeur Hargraves), John DAVIDSON (Dr. Bashan), Sonny RAY (Willie Doge)

Producteur : Henry Maccrae
Photographie : Richard FRYER
Compagnie productrice :  Universel Picotures
 
Avions :
-Fairchild F.71 c/n 675, NC2K
-Buhl CA-6 Air Sedan c/n 52, NC8446
-Dornier Do-X D-1929 (images d'archives)


Notre avis :

Il y avait déjà eu une série cinématographique "The perils of Pauline", sortie en 1914, et qui avait rencontré un grand succès. En juillet 1932, Universal décida d'en faire un remake et acheta les droits à Pathé. Le tournage commença à la mi-août 1933, mais avec un scenario assez différent de l'original. La série sortit dans les salles en novembre, de la même année.

Cette ancienne série est tout à fait caractéristique des nombreux feuilletons cinématographiques tournés dans les années 30, aux USA. Ils avaient à peu près le même scenario, mettant en scène un mégalomane, à la tête d'une bande de tueurs, qui cherche à accaparer une invention ou un objet, qui va lui assurer la domination du monde. Face à lui, se dressent de jeunes héros prêts à l'en empêcher, au péril de leur vie. Des scènes d'action, se passant généralement dans un cadre exotique, l'utilisation par les personnages de moyens de transport divers, autos, bateaux et surtout avions, qui leur permettent de se déplacer rapidement d'un lieux à un autre, voire d'un continent à un autre, le recours au  suspense, sont les clés de ces petits films, tournés en quelques semaines, avec un faible budget. Ils serviront de modèle, bien plus tard, à des films contemporains à gros budget, comme la série des James Bond ou encore, celle des Indiana Jones (le film "Les aventuriers de l'arche perdue" a un scénario pratiquement identique à la série présentée), où on retrouvera tous leurs ingrédients.

La première série cinématographique muette, "The perils of Pauline" de 1914, fut une des plus anciennes séries. Le titre évoque une héroïne attachée à des rails de chemin de fer par d'ignobles bandits. Le générique de la série, réalisée en 1933, avec le même titre, reprend cette scène et montre, un train arrivant de face. Mais après, plus de train, les personnages se déplacent en bateau, à cheval, en pousse-pousse, en pirogue ou en avion….

L'héroïne de ce feuilleton est Pauline Hargraves, la fille du professeur Hargraves, un savant réputé dans le domaine de la chimie et de l'archéologie. Elle accompagne son père, et son secrétaire, Willie Dodge, en Chine, pour rechercher un disque d'ivoire légendaire sur lequel est inscrit la composition chimique d'un gaz mortel, mis au point par un Egyptien du nom de Confu. Mais ce même disque est convoité par le sinistre Dr. Bashan, un seigneur de guerre chinois, assisté par son homme de main, le sinistre Fang...


Les Hargraves arrivent en Chine où le disque est caché dans le temple de Tsai Tsin. Mais la guerre civile fait rage partout dans la ville. Malgré cela, le docteur Hargraves et Willie se rendent dans le temple, suivis par Fang et ses tueurs. Pauline va également au temple pour avertir son père de leur présence, mais elle est attaquée par Fang. Elle est secourue par Robert Wade, un ingénieur américain des chemins de fer, qui arrive à point nommé. Robert et Pauline rejoignent le temple. Elle y trouve le disque, mais il n'y en a qu'une moitié avec une carte montrant où se trouve la partie manquante. Pendant que Warde raccompagne son père blessé à l'hôtel, Pauline est kidnappée par Bashan. Il prend le disque et emprunte un voilier pour se rendre à Sarawak où est censé se trouver l'autre moitié du disque. Pauline parvient à s'échapper.

Les Hargraves poursuivent le voilier de Bashan qui est bientôt pris dans une tempête. Ayant fait naufrage, ils sont recueillis par un cargo qui secoure également Bashan. Hargraves peut récupérer le disque sur Bashan qui est enfermé dans une cabine. Les Hargraves arrivent enfin à Sarawak et remontent une rivière en direction d'un temple égyptien où est cachée l'autre moitié du disque. Mais le capitaine du cargo libère Bashan qui part aussitôt à leur poursuite. Il les rattrape rapidement et Fang, la nuit, tente de tuer Pauline. Mais un léopard l'attaque et il est capturé. Il parvient cependant à s'échapper au milieu d'un marécage infesté de crocodiles.

Pauline and Warde retrouvent le temple égyptien ainsi que la seconde moitié du disque. Alors qu'ils retournent vers leur campement, Warde et Pauline, rencontrent Tim Sullivan, un ami de Warde et un ingénieur des chemins de fer, comme lui. Il vit maintenant au milieu des indigènes. Bashan parvient à capturer Pauline et son père, avec l'aide de villageois à sa solde. Il s'empare du disque complet, alors que Warde est dans la forêt avec Sullivan. Pauline parvient à s'échapper et avertit Warde qui sauve son père et Willie, enfermés dans une hutte en flammes. Les Hargraves sont évacués par Sullivan qui possède un avion. Mais celui-ci a des ennuis moteur et doit se poser dans une clairière. Pauline va explorer les environs et tombe sur Bashan. Elle peut reprendre le disque et tente de revenir vers son père. Mais le docteur Hargraves et Willie ont été capturés de nouveau par des indigènes hostiles. Warde et Sullivan sauvent Pauline, attaquée par un tigre, et parviennent à sortir Hargraves et Willie des mains des indigènes.

Tous repartent dans l'avion réparé. Mais ils découvrent que la seconde moitié du disque ne contient pas la formule du gaz. Par contre, elle désigne le temple d'Imu-Anh, en Inde, où se trouverait une autre moitié du disque...Ils partent donc vers Singapour. Bashan les suit de prés, en avion. A l'hôtel, une femme, complice de Bashan, fouille les bagages de Pauline pour rependre le disque. Warde intervient et une bagarre générale s'ensuit avec les hommes de Bashan. Pauline et Warde tombent dans un bassin plein de requins. Ils sont sauvés par les gens de l'hôtel. Mais Bashan a réussi à conserver le disque complet.

Les Hargraves partent en Inde, à Bénarès, et continuent leur chemin à cheval, vers le temple. Là, Hargraves trouve une plaque qui le dirige vers le sarcophage de Menka-Ra, en Egypte. Mais ce site a déjà été fouillé et le sarcophage est maintenant dans un musée à New York ! Bashan, qui est lui aussi dans le temple, a tout entendu. Il tente de capturer Warde et Pauline qui parviennent à s'enfermer dans une chambre pour lui échapper. Bashan n'insiste pas et décide de se rendre sans tarder à New York. Pauline et Ward, en voulant ouvrir la porte du local où ils se sont réfugiés, voient le sol s'effondrer sous leurs pieds et ils tombent dans une rivière souterraine. Ils sont sauvés par les gardiens du temple.

Les Hargraves partent eux aussi a New-York et se retrouvent dans le même avion que Bashan ! C'est le professeur Thompson qui les accueillent et tous se rendent au musée. Bashan les a devancés et essaie de kidnapper Pauline. Mais quand Willie, qui est tombé dans un bac rempli de plâtre liquide, placé là par hasard, apparaît, tout le monde le prend pour une momie vivante ! Bashan s'enfuit. Hargraves découvre sur un vase, le reste de la formule qu'il cherchait. Il le confie à Pauline qui rentre à la maison, mais elle trébuche dans un escalier, le vase se brise en provoquant une forte explosion. Pauline s'en sort miraculeusement. Il y avait une autre moitié de disque dans le vase. Hargraves peut enfin reconstituer la formule complète du gaz, le jour suivant. Mais Fang a tout vu et tout entendu. La nuit, Bashan et Fang s'introduisent dans la maison où Pauline est seule avec Willie. Ils kidnappent Pauline qui a la formule avec elle. Hargraves, Warde, et Thompson arrivent juste à temps pour la libérer.

Le jour suivant, Hargraves fabrique une bonne quantité de gaz dans un laboratoire. C'est alors que Bashan et Fang surviennent pour s'emparer de la formule. Un feu se déclare dans le labo, et la formule secrète est détruite. Bashan et Fang s'enfuient en laissant Pauline et Warde, piégés dans le labo, situé au sommet d'un building. Pauline et Warde n'ont d'autre moyen de se sauver que de sauter dans la rivière qui longe l'immeuble.

Hargraves essaie de reconstituer la formule dans la maison de Thompson. Bashan, sachant que Pauline est vivante, fait irruption chez Thompson, en plein jour. Pendant que Warde, Hargraves et Thompson se battent avec les sbires de Bashan, ce dernier entre dans le labo pour s'emparer de la formule. Il lance son revolver à Fang en lui intimant l'ordre d'abattre toute personne qui tentera de pénétrer dans le local, mais Fang manque l'arme qui tombe; un coup part et brise le flacon contenant le gaz létal. Bashan et Fang sont tués. Après toutes ces péripéties, Warde avoue à Pauline qu'il aimerait bien rester avec elle, Pauline accepte à condition qu'ils repartent tous les deux en Chine, afin d'achever la ligne de chemin de fer, et pouvoir ainsi vivre de nouvelles aventures…
.
 
Les épisodes de la série :

1. The Guns of Doom
2. The Typhoon of Terror
3. The Leopard Leaps
4. Trapped by the Enemy
5. The Flaming Tomb
6. Pursued by Savages
7. Tracked by the Enemy
8. Dangerous Depths
9. The Mummy Walks
10. The Night Attacks
11. Into the Flames
12. Confu's Sacred Secret


 
Le gaz était, entre les deux guerres, considéré comme une arme absolue, déjà utilisée pendant Grande Guerre. On pensait qu'elle serait largement utilisée lors du prochain conflit, et au début de la seconde guerre mondiale, tout le monde, en France, vivait avec son masque à gaz en bandoulière ! En fait, il n'en fut rien (excepté dans les camps de concentration…). L'arme absolue sera la bombe atomique que les Bons (les alliés) et les Méchants (les nazis) chercheront à acquérir. On sait que les Bons gagneront, comme dans cette série, du moins pour un temps. Mais curieusement, le gaz refera son apparition, non pas en Orient, mais au Moyen Orient (Irak, Syrie), utilisé par des dictateurs sans scrupule, contre leur propre peuple, non pas pour dominer le monde, mais plus simplement, pour rester au pouvoir !

Cette série fut tournée à Universal City (CA) où furent reconstituées les scènes de jungle. Pour faire couleur locale on eut recours à de bouts de documentaires filmés en Chine, en Malaisie ou en Inde. Mais on peut également voir des images provenant d'Afrique montrant des zèbres, des impalas, des babouins ou d'Amérique du sud, montrant des toucans, animaux qui n'ont jamais vécu en Orient (ou alors dans des zoos)….

Si cette série ne se prenait pas autant au sérieux, elle aurait pu rencontrer un certain succès. Mais ici, le seul ressort (un peu) comique est fourni par le personnage de Willie, le secrétaire de Hargraves, qui, tout au long des épisodes, étale sa couardise et n'arrête pas de geindre, de tressauter, avec son casque colonial porté à l'envers ! Même Hargraves essaie à plusieurs reprises de s'en débarrasser !

Les scènes où l'on voit les avions arriver sur un aéroport ont été vraisemblablement tournées à l'United Airport de Burbank, où Paul Mantz, qui fournit les avions du film, avait son hangar. Mais on a pris soin de choisir les angles de vue, afin de ne pas voir le terminal, et d'ajouter quelques palmiers çà et là, pour faire plus exotique….


Les avions du film :

Lors du premier épisode, en Chine, les bombardiers sont représentés par une escadrille de bombardiers Keystone B-6A, extraits d'un documentaire.

Un Fairchild F.71 (NC2K, c/n 675) apparait dans les épisodes 6 (Pursued by Savages) et 7 (Tracked by the Enemy). Le F-71 était un avion robuste, fiable et bon à tout faire et il pouvait emporter sept passagers et leurs bagages. On voit des gens monter à bord ou en descendre, on voit l'avion décoller et atterrir, ou en vol, filmé du sol, il est alors parfois doublé par un biplan ! Construit en 1929, le NC2K fut acquis, en 1932, par la société de Paul Mantz, l'United Air Services de Burbank qui s'en servit pour effectuer des vols charter, mais aussi pour des tournages. C'est ainsi qu'il participa au tournage de "Parachute jumper" (janv. 1933), où on le voit se crasher contre un arbre, puis un petit pont; l'avion est complètement détruit ! Cette scène sera réutilisée dans "Central  airport" (avril 1933) et dans la série "Ace Drummond" (1936). On ne sait si cet accident, très réaliste, a été filmé avec le NC2K, ou avec une autre cellule de Fairchild portant le même matricule (on notera que dans "Perils of Pauline" il n'a pas la même décoration que dans "Parachute jumper"). Quoiqu'il en soit, il réapparait en 1933 ou 1934, chez Fairchild Aerial Surveys qui va l'employer jusqu'en 1955. Il partait souvent de l'United airport de Burbank (CA), où il était basé, vers des destinations lointaines, pour faire de la photographie aérienne, notamment sur la côte est. L'avion volait toujours en 1962 et il appartient, en 2014, à un particulier de Lodi (CA).

Un Buhl CA-6 Air Sedan apparaît dans les épisodes 7 (Tracked by the Enemy) et 8 (Dangerous Depths). On voit Bashan descendre, à "Bénarès", du Buhl "NC8446" (c/n 52). Construit en 1929, il fut d'abord vendu, en octobre, au Metropolitan Development Company Syndicate de Van Nuys (CA). Acheté sans moteur, il fut équipé d'un bâti moteur spécial pour recevoir un moteur différent du Wright J-6, monté en série. Mais Metropolitan ne le fit jamais immatriculer et, suite à un défaut de paiement, la société dut le remettre à la Pacific Finance Corp. de Los Angeles (CA). En mars 1931, l'avion n'avait toujours pas volé. Muni d'un Wright J-6 en août 1931, l'avion fut enfin vendu. En 1932, il fut acquis par Paul Mantz qui s'en servit comme avion taxi. Il apparut dans "Air mail" (1932) et aussi dans "Parachute jumper" (1933). En avril 1934, il le revendit à un particulier de Buena Park (CA). En juin 1936, l'avion changea de nouveau de main et fut basé à Yakima (WA). Le 17 septembre 1939, il fut entièrement détruit à Yakima, après une panne moteur au décollage.

Le seul autre avion de la série est le Dornier Do-X (D-1929), vu sur un documentaire. Cet hydravion est censé faire la traversée Bénarès-New York ! Il appartient à la compagnie fictive "East Indian Airways system" qui, si l'on en croit son dépliant, met aussi en ligne des Sikorsky S-40. En fait, le dépliant montré est celui de la compagnie "Pan American Airways system", légèrement modifié, fournissant les horaires des lignes vers l'Amérique du Sud (janvier 1933) …Quant au Do-X, il n'a jamais mis la coque en Asie, encore moins en Inde. Quand il amerrit sur le Gange, à "Bénarès", il s'agit en fait du lac Müggelsee, aux environs de Berlin (lors du meeting aérien de Berlin, en septembre 1932). Par contre, on le voit triomphalement accueilli à New-York (27 août 1931), mais il arrivait alors du Brésil, pas de l'Inde.

Quand les passagers embarquent dans l'hydravion, c'est la porte d'un Ford Tri-motor que l'on a filmée. Si la porte du Ford, avec ses bords arrondis, ressemble plus ou moins, à celle du Do-X, le revêtement du fuselage de l'hydravion allemand n'était pas en tôle ondulée (comme chez Junkers). Ses hublots étaient, en outre, ronds et non rectangulaires... Le nom de sa compagnie a été effacé autour de la porte, mais on aperçoit, en haut et à gauche, les deux lettres "YS" (pour "Airways"). En 1933, il n'y avait pas beaucoup de compagnies américaines ayant dans leurs noms, le mot "Airways" et utilisant des Ford. Ce pourrait donc être un avion d'American Airways, comme semble le confirmer la position des caractères et la police employée, qui sont conformes au logo d'AA de l'époque. La cabine est également celle d'un Ford et, avec ses douze passagers, n'a rien à voir avec celle de l'avion allemand qui pouvait en emporter plus de 60, en version long courrier. Le Do-X resta un hydravion de démonstration. Accidenté en 1933, après un amerrissage un peu dur, l'avion fut envoyé en 1936, au musée Deutsche Luftfahrt-Sammlung de Berlin, dont il fut le joyau, jusqu'à ce que les bombardements anglais le détruisent entièrement, en novembre 1943.


Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.fr
 
 
 
PERILSOFPAULINE.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 11/04/2014 : 08:41
Last update : 11/04/2014 : 08:53
Category : - Series
Page read 3185 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!