Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

LA BELLE HONGROISE
Vo. Der Blaufuchs





Année : 1936
Pays : Allemagne
Durée : 1 h 41 min.
Genre : comédie
Noir et blanc

Acteurs principaux :
Zarah LEANDER (Ilona), Willy BIRGEL (Tibor), Paul HOERBIGE (Stephan), Jane TILDEN (Lisi), Karl SCHÖNBÖCK (Trill)

Musique :  Lothar BRÜHNE    
Photographie : Franz WEIHMAYR
Producteur : Bruno DUDAY
Compagnie productrice : Universum Film (UFA)
 
Avions:
-Focke Wulf D-55L "HA-PEL"
-Stinson SR-7B Reliant  D-OPEL/"HA-PEL"
-Bücker Bü 131 Jungmann (en arrière plan)


Notre avis :

"La belle hongroise", qui sortit en France en version sous-titrée, en juillet 1939, est une adaptation de la pièce de théâtre hongroise de Ferenc Herczeg. La belle hongroise est en réalité une belle suédoise, Zarah Leander, qui occupe le devant de la scène tout au long du film qui semble taillé sur mesure pour elle. Elle peut notamment y exercer ses talents de chanteuse, et on appréciera sa voix grave de contralto.

Stephan Paulus est un ichtyologue tellement passionné par ses recherches qu'il en néglige sa belle épouse, Ilona, allant jusqu'à oublier son anniversaire et le manteau de renard bleu qu'il lui avait promis. Un jour, celle-ci fait la connaissance, lors d'un voyage, du célèbre aviateur Tibor Vary. Il lui fait la cour, mais il s'aperçoit rapidement qu'il s'agit de la femme de son meilleur ami…Il prend alors ses distances, mais Ilona continue à lui faire du charme. Vexée de son peu de succès, elle séduit un troisième homme, Till, un ténor. Elle va même jusqu'à se compromettre avec lui, sans que son mari s'en aperçoive, trop occupé par ses poissons mais aussi par Lisi, une dessinatrice de mode, qui est tombée amoureuse de lui. Ilona finit par rendre jaloux Tibor qui lui fait des scènes. Exaspérée, Ilona déclare qu'elle est la maitresse de Till, ce qui lui permettra de se séparer de son mari qui lui a déjà trouvé une remplaçante. Elle finira par s'envoler avec Tibor qu'elle aime depuis la première minute.

Cette intrigue sentimentale est sans intérêt et le film fut un échec, contrairement à la pièce de théâtre. Zarah est certes ravissante, comme à son habitude, mais elle passe trop de temps à cabotiner, au golf, à la piscine, sur une péniche privée sur le Danube ou en Mercedès grand sport (roadster 500K modèle 1934).

Bien que le second personnage du film soit un pilote professionnel, lui aussi passe beaucoup de temps dans les salons et fort peu dans son cockpit. Ce film ne compte qu'une seule scène avec avion, à la fin du film, tournée sur un aéroport non identifiable.



Les avions du film :

C'est un Focke Wulf D-55L (d'abord désigné "AL 102L", car conçu par Albatros, qui fut racheté en 1931 par Focke Wulf), avec le matricule hongrois fictif "HA-PEL", qui fait de la voltige au-dessus de la maison de Stephan. Il s'agissait d'un avion d'entraînement, biplace en tandem, produit à 65 exemplaires à partir de 1932, et répandu dans les écoles de la DVS (Deutsche Verkehrsfliegerschule) après 1933. Kurt Tank faillit se tuer à bord du prototype lors de ses essais.

Ce monomoteur sans cabine se transforme plus tard en un très beau Stinson SR Reliant, dont trois exemplaires étaient immatriculés en Allemagne, avant guerre. Celui du film est un Stinson SR-7B. Il avait une cabine à quatre places et une fausse "aile en mouette" (gull wing).  On remarque que les croix gammées figurant sur la dérive ont été masquées par de la peinture blanche. Son immatriculation réelle (qui transparait sous HA-PEL) était "D-OPEL"…. Cet avion avait été acheté par General Motor, après que la compagnie américaine ait repris les usines Opel de Ruesselsheim. Un autre SR-7B allemand, immatriculé D-OPEN, appartenait à un concessionnaire automobile de Berlin. La cabine de l'avion a été reconstituée en studio pour les plans rapprochés d'Ilona et de Tibor, à son bord. On voit l'avion démarrer son moteur et commencer à rouler.… En vol, il redevient le Fw 55L du début.

Derrière  la Mercedes de Tibor, on peut apercevoir, furtivement, ce qui ressemble à un Bücker Bü 131 Jungmann.



Christian Santoir

*Film disponible sur amazon.fr
 
 
 
BELLEHONGROISE.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 06/09/2014 : 09:24
Last update : 06/09/2014 : 09:24
Category : - Films
Page read 2978 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!