Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 142 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

POMPIERS D'ELITE
Vo. Smoke jumpers




Année : 1996
Pays : Etats-Unis
Genre : drame
Durée :1 h 34 min.
Couleur

Réalisateur : Dick LOWRY
Scénario : Gy WALDRON, Stephen HARRIGAN

Acteurs principaux :
Adam BALDWIN (Don Mackey), Lindsay FROST (Renée Mackey), Timothy CARHART (Tom Classen), Rob YOUNGBLOOD (Timmerman, Lynette WALDEN (Lori), Spencer GARRETT (Hempstead),Jana Marie HUPP (Astral), (Noah EMMERICH) Rhino.

Musique : Mark SNOW
Photographie : Henry M. LEBO
Producteur : Dick LOWRY
Compagnie productrice : Patchett Kaufman Entertainment, World International Network

Aéronefs :
-Douglas C-47A-1-DK c/n 12106, s/n 42-92319, N4991E
-North American Rockwell OV-10A Bronco (en arrière plan)
-Grumman TS-2A BuNo.136704, N416DF (idem)
-Bell UH-1H-BF  Iroquois c/n 12001, s/n 69-15713, N493DF
-Bell 206B Jet Ranger III  c/n 2835, ex N73LM, N802EH
-Bell UH-1B-BF Iroquois (c/n 554, s/n 62-2034, N93NW (dans un hangar)


Notre avis :

Le 6 juillet 1994, un feu de forêt qui avait été provoqué par un orage, à South Canyon, près de Glenwood Springs dans le Colorado, tua quatorze pompiers dont deux femmes. La plupart appartenaient au corps des pompiers parachutistes, surnommés les "smoke jumpers". Ce film s'inspire de cette tragédie en se focalisant sur la vie d'un des pompiers décédés, Don Mackey. Rappelons que ce genre d'accident était déjà survenu en août 1949, à Mann Gulch (Montana), et il avait fait treize morts.


Sur la base de Missoula, dans le Montana, Don Mackey est un jeune pompier parachutiste plein d'ambition. Son objectif est de faire partie des rares saisonniers engagés à plein temps. Après son premier saut, il est accueilli dans la petite communauté des "smoke jumpers". En fêtant cet événement dans le saloon local, il lie connaissance avec la barmaid, Renée. Célibataire avec un enfant, elle a appartenu, elle aussi, à ce corps d'élite. Au fil du temps, leur liaison devient plus intime et  ils décident de se marier. Don est toujours passionné par son travail, même s'il doit s'absenter souvent et affronter un danger permanent. Andrée décide de travailler de nouveau avec les soldats du feu pour se rapprocher de lui. Mais un jour, elle échappe de peu à la mort, le camarade qui était avec elle ayant été grièvement brûlé. Elle décide alors de mettre fin à sa carrière de pompier. Quelques mois plus tard, elle met au monde leur premier enfant, Andy. Don supporte de plus en plus mal de n'être qu'un pompier temporaire, au chômage, en dehors de la saison des feux. La naissance de leur deuxième enfant n'arrange pas ses problèmes. Don ne voulant pas envisager de changer de métier, ils décident de se séparer momentanément, Renée restant à la maison à s'occuper des enfants, alors que Don est envoyé sur différents feux, ici et là. Il obtient, enfin, un poste fixe, peu avant d'être envoyé combattre un autre incendie. Mais, il se retrouve, avec son équipe, piégé par un feu tournant et ils sont tous tués. Le film se termine sur la liste des noms des pompiers morts à South Canyon, en 1994


Ce petit téléfilm sans prétention est un hommage rendu aux pompiers parachutistes, comme l'avait été, avant lui, "Duel dans la forêt" (1952) tourné à Missoula, avec Richard Widmark, sur la tragédie de Mann Gulch. Son ambiance, avec musique country, saloon et l'histoire d'amour entre Don et Renée, n'est pas sans rappeler certaines scènes d'"Always" (1986). On y trouve également pas mal d'avions et d'hélicoptères de lutte contre l'incendie de l'Aviation Management Unit basée sur l'aéroport de McClellan (CA) et utilisés par le California Department of Forestry and Fire Protection (CAL Fire).

Les avions du film :

Les pompiers sautent d'un Douglas C-47, tout alu avec bande noire le long du fuselage, vierge de toute immatriculation, avec un logo "Douglas" approximatif, peint près du cockpit. Ce C-47A-1-DK (c/n 12106, s/n 42-92319, N4991E) fut livré à la RAF (FZ571) à Patricia Bay, en décembre 1943, qui le remit à la RCAF dès le début de 1944. Après avoir servi dans les Operational Training Units 32 et 6, il fut rayé des registres en octobre. Entre décembre 1945 et octobre 1946, il fut exploité par Trans Canada Airlines (CF-TDU) puis par la compagnie américaine Frontier Airlines (N991E), baptisé "Sunliner Omaha", jusqu'en 1958. Il fut alors cédé à une société bancaire du Kentucky et connut plusieurs propriétaires privés. Lors du tournage en 1995, il appartenait, depuis 1976, à un particulier de la Californie. Il servait également au club de parachutistes du petit aéroport de Lodi (CA), comme avion largueur. En 2009, il était toujours parqué à Lodi.

En arrière plan, on voit deux North American Rockwell OV-10A Bronco qui ne sont pas des bombardiers à eau, mais des PC aériens coordonnant l'intervention des bombardiers. En 1993, le California Department of Forestry obtint seize OV-10A de l'US Navy. L'un d'eux est vu sur le tarmac; c'est le N403DF (c/n 305-78, BuNo 155467) portant l'insigne de CAL Fire. Mais dans un hangar, le N94LM (c/n 321-142, s/n 68-03816), avec une livrée civile, appartenait au Département de l'Intérieur de l'Idaho, et était un ancien avion de l'USAF. Il sera détruit en octobre 1997, lors d'une manœuvre acrobatique à basse altitude.

Sur le tarmac, on aperçoit également le Grumman TS-2A (BuNo.136704, N416DF) n° 96. Cet avion, issu des surplus de l'US Navy, exploité en 1979, par Hemet Valley Flying Service, appartenait au California Department of Forestry en 1995. Le 5 octobre 1998, il s'écrasa alors qu'il traitait un feu dans les montagnes de San Jacinto, en Californie.

Renée et son collègue blessé sont ramenés à leur base par un Bell UH-1H-BF (c/n 12001, s/n 69-15713, N493DF). C'est un des neuf UH-1H "Super Huey" du California Department of Forestry obtenu, en 1989, des surplus de l'USAF.

Cet hélicoptère, comme le Tracker, porte sur le fuselage le signe "ODF" (Oregon Department of Forestry ?) au lieu de "CDF" (California Department of Forestry.

Un autre hélicoptère participa au tournage, mais c'est un appareil loué à une société privée. Il s'agit d'un Bell 206B Jet Ranger III (c/n 2835, ex N73LM, N802EH) qui vient chercher Don et Rhino sur une crête.

Au début du film, Don et ses camarades passent devant un Bell UH-1B-BF Iroquois (c/n 554, s/n 62-2034, N93NW), rangé dans un hangar. Cet ancien appareil de l'USAF, retiré du service actif en 1976, eut plusieurs immatriculations civiles : N87729, N93NW (comme dans le film) et N97HM.

Enfin, sur des films d'actualité, on voit le Lockheed P-3A Orion n°27 de la société californienne Aero Union, larguant du retardant, ainsi qu'un hélicoptère Sikorsky S64E Skycrane et un Bell 212.


Christian Santoir

*Film en vente sur priceminister.com

 



 

Associated keywords

Creation date : 28/09/2006 : 22:01
Last update : 08/10/2010 : 09:00
Category : - TVFilms
Page read 4482 times
Previous  
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!