Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 142 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

WOMEN IN THE WIND




Année : 1939
Pays : USA
Durée : 1 h 03 min.
Genre: Drame
Noir et blanc

Réalisateur : John FARROW
Scénario : Lee KATZ
Histoire originale : Francis WALTON

Acteurs principaux : Kay FRANCIS (Janet Steele), William GARGAN (Ace Boreman),  Victor JORY (Dr. Tom 'Doc' Wilson), Max 'Slapsie Maxie' ROSENBLOOM ('Stuffy' McInnes), Eddie FOY Jr. (Denny Corson), Sheila BROMLEY (Frieda Boreman), Eve ARDEN (Kit Campbell), Charles Anthony HUGHES (Bill Steele), Frankie BURKE (Johnnie)

Producteur : Bryan FOY
Photo : Sid HICKOX
Conseiller technique : Frank CLARK
Distribution : Warner Bros

Avions :
-Beech Staggerwing E-17B c/n 191, NC18044
-Cessna C-34 c/n 315, NC15821
-Travel Air 6000
-Ryan STA  c/n 144, N17344
-Arrow sport F c/n 11, NC17023
-Aeronca KCA
-Stearman C3-R c/n 5013, N670K
-Stinson SM8A


Notre avis :

Le scénario du film se focalise sur le «Women’s Air Derby»  une course aérienne réservée aux femmes, et traite presque du même sujet que «Tail Spin» sorti la même année. Le «Women’s Air Derby»  fut couru pour la première fois en 1929 entre Santa Monica (Clover Field) et Cleveland. Amelia Earhart, Pancho Barnes et l’allemande Théa Rasche y participèrent avec dix-sept autres compétitrices. Louise Thaden emporta la coupe sur son Travel Air J5. En 1936, elle devait remporter le prestigieux Bendix Trophy en concourrant avec des hommes. Le nom donné à cette course cross-country par l’humoriste Will Rogers : «Powder Puff Derby» (la course de la houppe à poudrer !), suffit à montrer le machisme ambiant dont étaient victimes les femmes pilotes d’alors, appelées pilotes en jupons (petitcoats flyers), les coccinelles, ou les «mômes  volantes» (flying flappers)…. Les hommes les considéraient dangereuses pour elles mêmes, et aussi pour les autres.

Le film nous montre une aviatrice, Janet Steele, qui participe à une compétition pour gagner de l’argent destiné à payer le traitement médical de son frère, paralysé des deux jambes. Elle commence par séduire «Ace» Boreman, qui vient d’établir un record de traversée des États-Unis, afin d’obtenir l’autorisation d’utiliser son avion. Mais elle rencontre des difficultés avec une pilote rivale, Frieda, qui n’est autre que l’épouse de Boreman. Ce dernier arrive à lui trouver un autre appareil. Après avoir dû se poser dans un champ, suite à une fuite d’essence, elle perd une roue en redécollant, sans s’en apercevoir. A L’arrivée, elle est talonnée par Frieda qui, fair-play, lui signale le danger, mais Janet réussit à atterrir la première sans trop de casse. Elle apprend en même temps que le mariage de Boreman fait au Mexique, n’a aucune valeur aux USA. L’amour entre Janet et Boreman peut donc prendre son envol….

Le film reprend certains événements du Derby de 1929, qui inauguraient les National Air Races. L’accident de Janet rappelle celui de Blanche Noyes qui dut atterrir en pleine brousse pour éteindre un feu dans sa soute à bagage, et dut redécoller avec une roue abîmée. On y voit la mort d’une concurrente comme celle de Marvel Crosson qui heurta une montagne avec son Travel Air. Ce fut d’ailleurs le seul accident grave du premier Derby et quinze aviatrices parvinrent à destination. Malgré cela, les femmes furent encouragées à développer leurs propres compétitions bien que, occasionnellement, on leur permettait d’affronter les hommes. Mais chaque accident était un prétexte pour les exclure. Ce fut ainsi le cas quand Florence Klingensmith se tua dans un Gee Bee Y en 1933, lors du trophée Frank Philip à Chicago. Cet accident fut la raison invoquée pour interdire aux femmes de participer au trophée Bendix de 1934. Pour protester contre cette décision, Amelia Earhart refusa de transporter l’actrice Mary Pickford à Cleveland, où elle devait ouvrir les courses nationales. Dix ans plus tard, au moment de la sortie du film, les compétitions aériennes étaient ouvertes aux deux sexes, l’expérience ayant prouvé que les performances enregistrées dans les courses féminines étaient très proches de celles des courses masculines, avec un taux d’accident similaire. Mais le milieu aéronautique avait encore beaucoup de progrès à faire, en matière d’égalité des sexes….

Ce film vaut surtout le détour pour la belle brochette d’avions d’époque qu’il nous permet d’admirer pendant ses vingt-sept minutes de scènes aériennes.


Les avions du film :

Les avions que l’on voit, à part le Travel Air 4000, n’ont pas grand chose à voir avec les avions de 1929. Les deux vedettes du film sont un Beech Staggerwing et un Cessna C-34.

Le Beech Staggerwing E-17B (c/n 191, NC18044) de l’aviateur Boreman, propulsé par un moteur Jacobs L-5 de 285 chevaux était un avion très moderne, sorti en 1937. Equipé de volets, d’un train rentrant, de freins et d’un intérieur digne d’une limousine, c’était sans doute le meilleur avion de sa catégorie. C’est dans une machine semblable, mais avec un moteur Wright de 420 chevaux, un Beech C17R, que Louise Thaden emporta le trophée Bendix en 1936, en bénéficiant, il est vrai, de nombreux abandons. Le NC18044 avait été construit en 1937 et acquis par Batt Aircraft Agency de Santa Monica  (CA). En mai 1942, il fut réquisitionné par l'USAAF (s/n 42-47443) en tant qu'UC-43C Traveller; Démobilisé en 1945, et reimmatriculé NC48974, il connut plusieurs propriétaires californiens, avant d'être restauré en 1977. Il retrouvera son ancien matricule N18044, en 1992 et on le verra souvent à Oshkosh. Il est toujours en état de vol, en Californie.

Sorti deux ans avant le Staggerwing, le Cessna C-34 (c/n 315, NC15821) de Janet avait un moteur beaucoup moins puissant, un Walter Super Scarab de 145 chevaux ce qui n’empêcha pas cet appareil de faire une moisson de trophées entre 1934 et 1935, dont sept gagnés pendant les National Air Races de Cleveland en 1935. En 1936, il fut même déclaré «l’avion le plus efficace du monde», au vu de son palmarès  ! Ce Cessna est tours enregistré dans l'état de Washington.

Les autres avions sont aperçus au sol ou en l’air, de façon épisodique. Parmi les avions participant à la course, on note un Travel Air 6000, un Ryan STA (N17344), un Arrow sport F (NC17023), un Aeronca KCA, un Stearman C3-R (N670K), un Stinson SM8A. L’avion officiel qui précède la course à chaque étape est un Travel Air 4000. Enfin, au sol, on voit l’aile d’un Pitcairm PA-3 (NC3521), une antiquité !

Christian Santoir


WOMENIN.jpg

Associated keywords

Creation date : 25/01/2007 : 23:49
Last update : 22/10/2010 : 12:42
Category : - Films
Page read 3329 times
Previous  
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!