Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

LES DESAXES
Vo. The misfits

 

Année : 1961
Pays : Etats-Unis
Durée : 2 h 04 min.
Genre : drame
Noir et blanc

Réalisateur : John HUSTON
Scénario : Arthur MILLER

Acteurs principaux :
Clark GABLE (Gay Langland), Marilyn MONROE (Roslyn Taber), Montgomery CLIFT (Perce Howland), Eli WALLACH (Guido)

Producteur : Frank E. TAYLOR
Musique : Alex NORTH     
Photographie : Russell METTY
Compagnie productrice : Seven Arts Productions

Avions :
-Meyers OTW-160, c/n 94, NC34350
-Bell-47-G3

 

Notre avis :

On ne présente pas ce film culte de John Huston, qui bénéficie d'un casting d'enfer : Clark Gable, Marilyn Monroe, Montgomery Clift. Dans les "Désaxés", Huston démystifie les thèmes américains de la réussite et du western, en mettant en scène des gens sans avenir, qui ont raté leur vie. Le tournage eut lieu volontairement en noir et blanc, les couleurs du deuil, ce qui donne au film une ambiance crépusculaire. Le scenario fut également très inspiré par les relations tumultueuses entre Arthur Miller et son épouse, Marilyn Monroe, dont il allait divorcer, deux mois après la fin du tournage. L'histoire se passe dans de petites villes de l'état désertique du Nevada, un état fort peu habité (surtout en 1960) et qui sert de refuge à toutes sortes de marginaux et de misfits.


A Reno, la capitale des divorces rapides, Roslyn Taber, une belle et récente divorcée, rencontre un cowboy d'âge mûr, Gay Langland, et son ami Guido. Ils l'invitent avec son amie Isabelle, chez Guido, pour l'aider à oublier son divorce. Ils arrivent dans la maison que Guido avait construite pour son épouse, morte en couches. Gay et Roslyn vivent des jours paisibles dans cette maison, située en pleine campagne. Gay lui parle de son fils qu'il n'a plus vu depuis des années. Quand Guido et Isabelle viennent leur rendre visite, Gay suggère d'aller capturer des chevaux sauvages pour se faire de l'argent. Ils se rendent à Dayton pour recruter un troisième homme, un cowboy de rodéo, Perce Howland, un ami de Gay. Roslyn est une femme très sensible, qui aime les animaux, et le spectacle du rodéo la bouleverse. Comme Gay, Guido et Perce, des hommes solitaires au passé douloureux, tombent amoureux de Roslyn. Le jour où les trois hommes partent pour aller capturer les chevaux, Roslyn les suit à regret. Ils capturent un étalon et quatre juments. Roselyn craque quand elle apprend que ces chevaux sont destinés à l'abattoir, pour en faire de la viande pour chien ! Roselyn crie tout son dégoût à ces hommes sans pitié. Elle dit à Gay qu'elle ne savait pas qu'elle était amoureuse d'un tueur. Il lui répond qu'il fait tout ça pour elle…Pour faire plaisir à Roslyn, Perce libère les mustangs, à la grande colère de Gay qui finit, lui aussi, par laisser partir le cheval qu'il avait repris. Le soir, Roslyn décide de partir, mais quand Gay la raccompagne, ils réalisent tous les deux qu'ils s'aiment vraiment…


Le tournage fut perturbé par les absences répétitives de Marilyn qui avait de graves problèmes avec l'alcool et la drogue. Elle était tout à fait dans la peau de son personnage; Arthur Miller n'était pas allé chercher bien loin le personnage de Roslyn, au point que, dans le film, on ne sait si on a affaire à Marilyn Taber ou à Roslyn Monroe ! Le film ne connut pas un grand succès lors de sa sortie, et il eut d'abord une réputation de film maudit, avec la mort de Clark Gable, suite à une crise cardiaque, deux jours après la fin du tournage, puis celle de Marilyn, par suicide (?), vingt mois plus tard, sans parler de la mort de Montgomery Clift, en 1966, d'une crise cardiaque….

"Les désaxés" n'est certes pas un film d'aviation et on n'y aperçoit qu'un seul avion, mais il participe à l'un de ses grands moments, la chasse aux mustangs. En 1960, il semblerait que les cow-boys aient troqué leurs fidèles coursiers pour un camion (Dodge Job-rated, modèle 1954), et que l'avion leur sert à repérer du ciel et à rabattre les chevaux sauvages…

 

Les avions du film :


Guido pilote un Meyers OTW-160 (NC34350, c/n 94). Malgré une allure très "vintage", ce biplan fut construit en 1943, avec un fuselage métallique, mais avec des ailes en  bois et toile. Il est propulsé par un moteur en étoile Kinner R5 de 5 cylindres, que l'on voit en gros plan. C'était un excellent d'avion d'entraînement (OTW=Out To Win) qui équipa de nombreuses écoles privées, travaillant sous contrat de l'armée, pendant la guerre. Après, il fut vendu comme surplus et servit à diverses tâches, dont l'épandage agricole. Le NC34350, vole toujours, enregistré au nom d'un Californien.


On le voit décoller et atterrir sur le lac desséché de Misfits Flat, situé entre Silver Springs et Dayton. Selon certaine sources, c'est Paul Mantz qui aurait piloté le Meyers, mais "Les désaxés" ne figure pas dans sa filmographie. En 1960, Mantz était occupé à réaliser des documentaires aux USA, mais aussi à l'étranger. Dans son livre "Memoirs" (2013), un certain Daniel W. Harbaugh explique (page 40), qu'en 1961, ayant atterri à Fallon (NV), le directeur du petit aéroport, un ami, lui aurait demandé de remplacer le pilote pressenti pour le tournage, celui-ci ayant fait faux bond. Qualifié sur ce type d'appareil, Harbaugh fut embauché sur le champ, pour quelques jours. Mais son nom n'est pas cité dans le générique, tout comme celui de James W. Gavin qui pilota un hélicoptère pour filmer les chevaux, tels que vu de l'avion. En effet, à la vitesse d'un cheval au galop (20-30 km/h), un Meyers ne vole plus, il décroche…


James Gavin était aux commandes d'un Bell-47-G3 appartenant à une société californienne travaillant sous contrat de l'US Forest Service, dans la zone du Lac Tahoe. Il effectua les prises de vue entre deux missions de lutte contre les incendies. A partir de ce film, James Gavin allait s'impliquer de plus en plus dans les tournages, d'autant qu'à Hollywood, on manquait de pilotes cascadeurs. En 1966, il pilotera l'hélicoptère d'Elvis Presley dans "Paradis hawaïen", et en 1976, il dirigera les séquences aériennes de la série des "Tètes brûlées". En 2005, au moment de sa mort, il avait participé au tournage de plus de 120 films, à des titres divers, comme  pilote, assistant réalisateur, coordinateur aérien ou acteur.

Christian Santoir


*Film en vente sur amazon.fr

DESAXES.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 28/11/2014 : 18:01
Last update : 28/11/2014 : 18:01
Category : - Films
Page read 2351 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!