Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml


FOR THE MOMENT

 

Année : 1993
Pays : Canada
Genre : Drame
Durée : 1 h 55 min.
Couleur

Réalisateur : Aaron Kim JOHNSTON
Scenario : Aaron Kim JOHNSTON


Acteurs principaux :
Russell CROWE (Lachlan Curry), Christiane HIRT (Lill Anderson), Wanda CANNON (Betsy), Scott KRAFT (Sergent Zeek Williams), Sara McMILLAN (Kate Anderson), Peter OUTERBRIDGE (Johnny Crouch), Bruce BOA (Mr. Anderson), Katelynd JOHNSTON (Marion).

Musique : Victor DAVIES
Photographie : Ian ELKIN
Producteurs :  Jack CLEMENTS, Aaron Kim JOHNSTON
Compagnies productrices : John Aaron Features II Inc., Manitoba Film & Sound Development Corporation, National Film Board of Canada (NFB)

Avions :
-De Havilland DH.82A Tiger Moth c/n 85641, serial DE465, "4188", CF-JNF
-De Havilland DH.82C c/n 649, C-FGTU (en arrière plan)
-Avro 652A Anson Mk.V s/n 12477, CF-HQZ (en arrière plan)
-North American Harvard Mk.II. c/n 66-2290, serial 2557, C-FMGZ
-Avro Anson Mk.V, s/n 12125, c/n MDF-282, CF-DXJ (en arrière plan)
-Cessna T-50 Crane I s/n 43-32309, C-GJBB 
-Stinson HW-75 Voyager c/n 7082, serial 3478, C-FDLM (en arrière plan)
-Bristol 149 Bolingbroke IV serial 9059 (en arrière plan)
-Westland Lysander Mk.IIIA  serial 2375 (en arrière plan)
-Douglas A-26B Invader c/n 28940, s/n 44-35661, C-FCBK

Notre avis :

Ce film est dédié aux "250 000 hommes et femmes, venus du monde entier, qui participèrent au British Commonwealth Air Training Plan, au Canada, lors de la seconde guerre mondiale, et à tous ceux dont la vie et le cœur furent affectés par ces gens, pour un moment...pour toujours."

Le scenario se focalise sur des cadets, à l'entraînement dans l'état rural du Manitoba, en 1942. Le réalisateur, mais aussi scénariste, s'inspira de l'expérience de son propre père qui était instructeur et pilote de bombardier, pendant la guerre, et aussi des souvenirs de sa mère qui était alors une jeune femme travaillant pour le "front intérieur".

Le British Commonwealth Air Training Plan, appelé plus simplement "The Plan", était un vaste programme d'entraînement militaire organisé conjointement par le Royaume Uni, le Canada, l'Australie et la Nouvelle Zélande. Il permit de former près de la moitié des pilotes, navigateurs, bombardiers, mitrailleurs, radios et mécaniciens volants, des forces aériennes des pays participants. Hollywood avait tourné en 1942 un grand film d'aviation, sur ce programme d'entraînement, avec pour acteur principal, James Cagney; ce fut "Les chevaliers du ciel" qui constitua un outil de propagande et de recrutement efficace, pour le Canada, mais aussi pour les Etats-Unis, d'où provenaient de nombreux volontaires.


L'histoire commence durant l'été de 1942, quand la petite ville rurale de Brandon, dans le Manitoba, est subitement confrontée à l'arrivée de centaines de jeunes militaires provenant du monde entier. Dans l'excitation créée par l'accueil de ces nouveaux venus, Lill, une jeune fermière, dont le mari combat outre mer, et Lachlan Curry, un aviateur australien venu s'entraîner sur une base de la RAF, toute proche, semblent faits pour se rencontrer. L'ami de Lachlan, Johnny Crouch, a une liaison avec la sœur cadette de Lill. Lill et Lachlan sympathisent avec Betsy, une charmante contrebandière qui ne fait pas que vendre de l'alcool, mais doit également s'occuper de ses deux enfants, son mari étant lui aussi parti à la guerre. Elle a transformé sa ferme, en un club où les jeunes pilotes viennent pour boire ses spiritueux ou bénéficier de ses faveurs sexuelles tarifiées...Malgré cela, elle a séduit le chef instructeur de la base, l'américain Zerek Williams de Chicago. Le peu de temps que Lill et Lachlan passent ensemble est ponctué par les dures réalités de l'entraînement et des drames personnels. Un camarade de Lachlan, son voisin de chambrée, se suicide, un jour, suite à un chagrin d'amour, en précipitant son appareil au sol. Le frère de Lill, Dennis, est tué au combat, ce qui l'amène à rompre avec Lachlan. Zack se crashe en bordure du terrain, suite à une panne moteur; alors qu'il est coincé dans le cockpit, il demande à Lachlan de l'achever, quand l'avion commence à s'enflammer. Lors de la remise des ailes de pilote qui marque la fin du cycle de formation, et précède leur envoi au front, Lachlan et Lill se disent adieu, mais Kate reste fidèle à Johnny et lui jure qu'elle l'attendra.

Le tournage eut lieu en partie, sur les bases du British Commonwealth Air Training Plan, dans le Manitoba. Ces sites comprenaient les anciennes bases de la RCAF, de Brandon, de Rivers et de Chater. Les extérieurs furent filmés en août-septembre 1992, et la plupart des avions du film ont été fournis par le Commonwealth Air Training Plan Museum, installé sur l'aéroport de Brandon. Les scènes aériennes furent filmées à partir d'un hélicoptère, avec quatre avions différents, des modèles d'époque, qui furent réellement utilisés par le "Plan".


Les avions du film :

Le premier avion apparaissant lors du générique, volant au milieu des cumulus, est un De Havilland DH.82A Tiger Moth portant le vrai faux serial "4188", avec lequel Johnny vient voir sa copine. Ce biplan était l'avion idéal pour se poser dans les champs. Quand Lachlan repart, on ôte que le moteur semble démarrer tout seul, alors que le seul moyen de démarrer le moteur Gypsy Major d'un Tiger Moth de 1940, était de brasser l'hélice...

Ce Tiger Moth avait été construit en Angleterre (c/n 85641, serial DE465) par Morris Motors Ltd, pour la RAF, en 1936. Réformé après guerre, il fut immatriculé G-ANOS en  mars 1954, au nom de Muir and Adie Ltd, une société basée à Croydon. En mai 1955, il est revendu à un particulier, et en décembre 1956 à l'aéroclub de Plymouth. Après mai 1967, il change souvent de propriétaires, avant d'être rayé des registres, en janvier 1970. Restauré en juin 1972, il est exporté au Canada en août 1972. Ce n'est qu'en avril 1986, qu'il sera récupéré par le Commonwealth Air Training Plan Museum et immatriculé "CF-JNF". Le serial "4188" appartenait à un DH.82C de la RCAF, construit par De Havilland Canada (c/n C518) et qui fut envoyé à la casse en septembre 1943.

Autre Tiger Moth, aperçu dans la cour de la maison de Betsy, le "1138", pourrait bien être le même appareil ("4188" est facile à camoufler en "1138"...). Un Tiger Moth portant un tel  serial a bien existé, mais est il impossible à trouver sur le registre canadien...

On voit plus tard au moins quatre Tiger Moth, alignés côte à côte, dont deux sont équipés de cockpit vitré, dont un porte le serial "4139". C'était un ancien DH.82C (c/n 649) de la RCAF, pris en charge en décembre 1940. Il fut utilisé par plusieurs unités : No. 8 Elementary Flying Training School en Colombie Britannique; No. 15 EFTS de Regina, Saskatchewan; No. 12 EFTS de Goderich (Ontario). Réformé le 22 mars 1944, il fut attribué au Royal Canadian Flying Club Association et immatriculé C-FGTU. Entre 1974 et 1991, l'avion appartenait à Toronto Airways Limited de Buttonville (Ontario). Au moment du tournage, il était un inscrit au nom de Roaero Ltd. de Courtice (Ontario). En août 2000, il passera chez Classic Wings Ltd. de Courtice. Et en mai 2014 sera acquis par un particulier de Courtice.

Autre avion en état de vol, l'Avro 652A Anson Mk.V (CF-HQZ) portant son vrai serial "12477", quand il servait dans la RCAF. En 1971, il était exploité par Austin Airways qui en fit don en 1975, au Canadian Warplane Heritage Museum d'Hamilton (Ontario). Sa restauration commença, mais fut achevée par la branche occidentale de CWH, à Vancouver. En 1992, il fut inscrit au nom du Reynolds Aviation Museum, à Wetaskiwin (Alberta) qui est mentionné dans le générique de fin.

Sur la base, il passe devant un autre Avro Anson Mk.V, portant le serial "12125"  (c/n MDF-282) appartenant au Commonwealth Air Training Plan Museum, de Brandon. Cet avion fut loué en 1946 à BOAC, par la RAF, et vendu en mai 1948. Il portait le matricule "CF-DXJ". On n'en sait guère plus.

Un cadet se suicide après une séance de voltige dans un North American Harvard Mk.II. (c/n 66-2290) portant le serial "2557". Ce modèle NA-66 avait été construit en 1941, par North American Aviation à Inglewood (CA) et pris en charge par la RCAG en aout 1940. Il servit dans divers unités d'entrainement : No. 29 Service Flying Training School, No. 2 SFTS d'Uplands, et le No.13 SFTS de St. Hubert (Québec). Après la guerre, il fut affecté à divers bases de la RCAF : Trenton, Ontario et Gimli (Manitoba). Vendu en 1960, il fut immatriculé "CF-MGZ" et connu plusieurs propriétaires avant d'arriver au CATPM en juillet 1984 (C-FMGZ). Le North American Harvard, fut, avec le Tiger Moth, un des piliers de l'entrainement des pilotes de la RCAF. Le "Plan" reçut 509 NA-66, selon un contrat (A-96), signé en novembre 1939.

Lachlan et Zerech sont filmés dans un Cessna T-50 Crane I, un des 640 qui furent livrés à la RCAF. Celui du film, portant le serial "8656", aurait donc fait partie du dernier contrat (CAN-122), mais ce vrai serial fut porté par un Cessna (c/n 2241) ayant été pris en charge par la RCAF, dès décembre 1941, alors que l'avion du film est en fait un UC-78B Bobcat, construit en 1943 (c/n 5247) et portant le serial de l'USAAF "43-32309". Après la guerre, il fut immatriculé aux USA "N63292" en février 1972, mais fut gravement endommagé à l'atterrissage, peu après. En 1983, il fut acquis par Joal Holdings Ltd. de Duncan (Colombie Britannique) et reimmatriculé C-GJBB. Il fit partie de la collection du British Columbia Aviation Museum de Sidney. En mars 2000, il fut vendu aux USA (N184EN) à un particulier de Fairbanks (AK).

Sur la base, on notera un avion discret, un petit Stinson HW-75 Voyager (c/n 7082, serial 3478). Cet avion de liaison avait été acheté par la RCAF, à un Américain, comme les 24 autres, mis en service entre 1940 et 1946. Son matricule N22509, fut remplacé par le matricule canadien CF-BSL, juste pour son transfert aux USA, afin de respecter le Neutrality Act. Après la guerre, en 1945, il fut reimmatriculé CF-DLM, puis C-FDLM. Il rejoignit la collection du Commonwealth Air Training Plan Museum de Brandon, en décembre 1989.

On remarque également un des quatre Bristol 149 Bolingbroke IV du Commonwealth Air Training Plan Museum. Il porte le serial "9059". C'était un bombardier de la RCAF, construit par Fairchild Aircraft Ltd. de Longueuil (Québec) et réceptionné en décembre 1941. Il servit dans différentes unités : No. 8 (BR) Squadron, puis le No. 115 (F) Squadron sur la base de Patricia Bay (BC), en Janvier 1942, avec le code "BK-J".  Après avoir été stocké un temps, il fut versé au No. 2 Training Command en avril 1944. En juin 1944, il fut converti en remorqueur de cibles, par le No. 8 Repair Depot de Winnipeg.  En Octobre 1944, il fut affecté à la No. 3 Bombing & Gunnery School de MacDonald (Manitoba) et stocké, en 1945, à la No. 7 Bombing & Gunnery School de Paulson (Manitoba). Radié en août 1946, il sera acquis par un particulier d'Hartney (Manitoba) en 1975. Il arriva au CATP Museum, en 1988, où il sera restauré pour y être exposé.

Lors de la cérémonie de remise des insignes de pilote, on entraperçoit, en arrière plan, le Westland Lysander Mk.IIIA (serial 2375) du Brandon Flying club.

Le seul type d'avion qui n'appartint pas au CATPM, est le Douglas A-26C-45-DT Invader qui fait du rase vagues sur le lac Winnipeg, à Grand Beach. Cet avion de couleur noirâtre, pas très visible, passe en coup de vent. On remarque néanmoins que l'avion vole avec ses volets sortis. Il devait, en fait, passer pour un Douglas DB-7 Boston, correspondant mieux à l'époque, qui lui, non plus, ne servit pas d'avion d'entraînement. Le Canada en reçut trois de la RAF, pour effectuer divers essais. L'A-26 (c/n 28940, s/n 44-35661, C-FCBK) du film était un des dix-huit possédés par la société Air Spray Ltd. (citée dans le générique de fin), spécialisée dans la lutte contre les incendies de forêt et basée sur l'aéroport de Penfold. Cet avion a été détruit dans un accident en août 2004, dans l'Alberta.


Christian Santoir

*Film à acheter sur amazon.fr




 

FORTHEMOMENT.jpg



 

Associated keywords

Creation date : 25/12/2015 : 10:19
Last update : 25/12/2015 : 10:19
Category : - Films
Page read 2294 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!