Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

CRISIS IN MID-AIR

   

Année : 1979
Pays : Etats-Unis
Genre : Drame
Durée : 1 h 40 min.
Couleur

Réalisateur : Walter GRAUMAN
Scénario : Sean BAINE, Stephen DOWNING

Acteurs principaux :
George PEPPARD (Nick Culver), Karen GRASSLE (Betsy Culver), Desi ARNAZ Jr. (Tim Donovan), Michael CONSTANTINE (Frank Piovano), Greg MORRIS (Brian Haley), FABIAN (Billy Coleman).

Musique : Robert DRASNIN     
Photographie : John M. NICKOLAUS Jr.     
Producteur : Roger H. LEWIS     
Compagnie productrice : CBS Entertainment Production

Avions :
-Boeing 727-22 c/n 18310/48, N7078U
-McDonnell Douglas DC-10-10F c/n 46608/25, N1808U
-Hawker Siddeley BH-125-600A. c/n 256001, N711AG 
-North American F-100 Super Sabre
-Boeing B.720-022 c/n 18077/265, N7224U,
-Piper PA-28 235 Cherokee Pathfinder
-Beechcraft D35


Notre avis :

"Crisis in mid-air" est un film fait pour la télévision américaine et sorti en février 1979. Contrairement à certains films "catastrophes", très appréciés dans les années 70, il se focalise sur la fonction de contrôleur aérien et le stress qu'elle provoque. Le tournage eut lieu en partie sur l'aéroport international de Los Angeles (LAX), notamment dans les locaux du TRACON (Terminal Radar Approach Control). On aperçoit à cette occasion, l'ancienne tour de contrôle construite en 1960, toujours en place, mais désactivée.

Le scénario s'appuie sur des faits réels, à commencer par l'encombrement du ciel à la verticale de Los Angeles qui compte de nombreux aéroports, et des collisions aériennes qui survinrent dans les années 70.

Le film commence par un cauchemar de Nick Galver, dans lequel un avion militaire entre en collision avec un jet privé, après avoir éteint son transpondeur. Il se réveille en sursaut et sa femme Betsy lui conseille de voir un docteur. Nick est contrôleur aérien à Los Angeles et avec l'âge, le stress affecte sa santé comme son équilibre mental. Son cauchemar se rapportait à un fait bien réel survenu alors qu'il était responsable de cette zone de trafic. Le pilote militaire avait pu s'éjecter et c'était le seul survivant. Nick doit comparaitre devant une cour chargée de l'enquête et il se sent menacé. Son stress augmente encore quand il est chargé d'encadrer un jeune contrôleur, Donovan, qui est affecté à Los Angeles. Donovan est quelqu'un de très calme et, contrairement à Nick, il ne pense pas en permanence à la responsabilité qui pèse sur ses épaules. Nick évite une collision, suite à une erreur d'une jeune contrôleuse qui ne semble pas faite pour ce métier. Plusieurs contrôleurs ayant également des problèmes, un psychologue est engagé par l'administration de l'aviation civile, pour analyser précisément la situation. Sa présence augmente le stress des contrôleurs, car ils savent qu'à la moindre erreur, ils seront licenciés. Nick doit lui expliquer que parfois, on ne peut tenir compte du règlement, afin d'éviter aux avions une trop longue et coûteuse attente au sol...Betsy qui ne peut plus supporter l'anxiété de son mari, décide de partir à Chicago par avion. C'est alors qu'un bagagiste qui a tué un chauffeur de taxi, responsable de la mort de sa femme et de sa fille, est sur le point d'être appréhendé par la police. Mais il s'échappe en empruntant un bus qu'il conduit vers les pistes. L'avion de Betsy a un problème moteur, et doit revenir atterrir, mais le bus conduit par l'assassin a été immobilisé au milieu de la piste par la police ! Alors que Donovan a pris sa place, Nick se rend sur la piste avec le responsable du contrôle et maitrise l'assassin; il parvient à dégager la piste alors que l'avion est sur le point de percuter le bus. Betsy tombe dans les bras de Nick. Il apprend alors que le pilote du chasseur a été jugé responsable de la collision aérienne. Soulagé, il promet à Betsy de changer de métier et d'avoir une vie plus normale.

Ce film est bien réalisé et parait très crédible, alors que souvent les films traitant du contrôle aérien ont des scènes totalement improbables et inexactes. Peppard suivit, pendant un mois, les activités du TRACON de Los Angeles, pour se mettre dans la peau d'un vrai contrôleur. Le film comporte de nombreuses scènes filmées à LAX, montrant le trafic aérien sur les deux pistes doubles, parallèles, la 6/24 (Left et Right) et la 7/25 (Left et Right).

Les avions du film :

Il y a beaucoup d'avions de ligne, filmés à LAX et que l'on voit pendant le générique. Les avions de l'époque sont des Boeing 707, 727, 747, des Mc Donnell Douglas DC-10, appartenant à United, American Airlines, PSA, TWA, Delta...Le seul avion à hélice aperçu est un  Swearingen SA-226TC Metro de Sun Aire Lines.

Parmi ces avions, on peut identifier un Boeing 727-22 "N7078U" (c/n 18310/48), livré à United, en juillet 1967. Il sera vendu à Federal Express en octobre 1990 (N193FE) et transformé en avion cargo. Il sera rayé des registres en 2006. Autre avion d'United, un McDonnell Douglas DC-10-10F  "N1808U" (c/n 46608/25) pris en charge en février 1972. Il sera lui aussi transformé en cargo et vendu à Federal Express (N369FE) en octobre 1997; il sera baptisé "Jessie". Réformé en octobre 2010, il fut stocké à Victorville (CA), puis ferraillé.

Dans le rêve de Nick, au début du film, il y a d'abord un Learjet, qui devient par la suite, un Hawker Siddeley BH-125-600A. Il porte le matricule "N711AG" (c/n 256001). Cet avion construit en Angleterre (G-AZUF), fut exporté aux USA en août 1972 (N82BH, puis N711AG) en tant que Beechcraft Hawker 600 Jet. En 1977, il retourna en Angleterre (G-BEWW) et fut immatriculé au nom de McMoine Aviation. Loué à Truzone Ltd., il fut vendu en avril 1984, aux USA, où il retrouva son ancien matricule N711AG. Il est donc vu sur des extraits de film. Ce HS-125 était apparu, deux ans plus tôt, dans "The domino principle" (1977) et on le verra dans la série télé "Senfeld" (1989), ainsi que dans "Diplomatic siege" (1999). Il connaitra ensuite de nombreux matricules : N82RP en avril 1985, N82PP en août 1988 (Rich Aviation Inc.), N444PE en septembre 1989 (P & E Properties Inc.), N444PD en décembre 1992 (P & E Properties Inc.), N700R en juillet 1994 (NASCAR), N709R en juillet 1996 (NASCAR), N561RP en mars 1997, N61TS en janvier 2000, N773JC en décembre 2001, N699TS en octobre 2002 (Aero Toy Store et Aviation Solution, en décembre 2004). Il a été radié en septembre 2013.

Dans le film, il entre en collision avec un North American F-100 Super Sabre qui a débranché son transpondeur. La partie du tableau de bord aperçue n'appartient pas à celui d'un F-100. Cette scène fait allusion à l'accident du 6 juin 1971, une collision entre un McDonnell F-4B Phantom de l'USAF et un Douglas DC-9 de Hughes Airwest, près de Duarte (CA). Le Phantom avait une panne de transpondeur; seul le RIO survécut.

Le principal avion du film est un Boeing 720 de la compagnie fictive Globol (vol GB802). C'était en réalité un B.720-022 (N7224U, c/n 18077/265) de Sinclaire Air Service. Il porte les couleurs de sa dernière tournée avec le groupe de Led Zeppelin. Il avait également été loué par Elton John et les Bee Gees. Il avait été livré à United en octobre 1962 et loué à Braniff entre mai et décembre 1972. En mars 1975, il est acquis par Todd Equipment et en août 1975 par McCullogh International Airlines. En 1978, il passe chez Sinclaire Aviation Services qui le louera à Dallah Aviation Co. entre mai et juillet 1978 et à West Winds International, en décembre 1982. Il a été ferraillé à Davis Monthan AFB en février 1986.

Son cockpit, reconstitué en studio, n'a rien avoir avec celui d'un 720, mais plutôt avec celui d'un 747 !

Les deux scènes où un avion de ligne évite de justesse un petit avion privé, rappellent inévitablement la collision entre un Boeing 727 de PSA et un Cessna 172, survenu au NE de San Diego, le 6 juin 1978 (49 morts). Le 720 de Globol manque d'entrer en collision (air miss) avec un Piper PA-28 235 Cherokee Pathfinder. Plus tard, c'est un autre avion de ligne qui est frôlé par un Beechcraft D35.


Christian Santoir

*Film à visionner sur YouTube



 

CRISISINMIDAIR.JPG



 

Associated keywords

Creation date : 09/02/2016 : 16:13
Last update : 09/02/2016 : 16:13
Category : - TVFilms
Page read 1884 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!