Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 146 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml


 


 

LA COURSE A LA MORT
Vo. The Last Chase

 

Année : 1981
Pays : Canada, Etats-Unis
Genre : action
Durée : 1 h 41 min.
Couleur

Réalisateur : Martyn BURKE
Scénario : C.R. O'CHRISTOPHER, Roy MOORE

Acteurs principaux :
Lee MAJORS (Franklyn Hart), Burgess MEREDITH (Capitaine J.G. Williams), Chris MAKEPEACE (Ring), Alexandra STEWART (Eudora), Diane D'AQUILA (Santana), George TOULIATOS (Hawkins)

Musique : Gil MELLE
Photographie : Paul Van der LINDEN
Producteurs : Martyn BURKE, Fran ROSATI
Compagnies productrices : Argosy Films, Canadian Film Development Corporation (CFDC)

Avions :
- Canadair CL-13 Sabre Mk. 6, c/n 1600, N1039C


Notre avis :

Dans le futur, les Etats-Unis sont devenus un état policier. Un virus mortel a tué une grande partie de la population, vingt ans auparavant. Dans le chaos qui s'ensuivit, le pouvoir politique a été accaparé par un gouvernement totalitaire qui s'est installé à Boston. Sous le prétexte que les ressources pétrolières sont sur le point d'être épuisées, la possession et l'utilisation des automobiles, des bateaux et des avions, est strictement interdite. Chaque citoyen est fiché et surveillé. Franklin Hart, un ancien pilote de course qui a perdu sa famille lors de l'épidémie, a réussi à conservé sa voiture de course, cachée dans un garage. Son projet secret est de rejoindre la "Californie libre", un état qui a rompu avec l'Amérique totalitaire. Un jeune informaticien, Ring McCarthy, le rejoint bientôt dans cette aventure. Ils parviennent à s'échapper, mais avec la police à leurs trousses. Hart peut se ravitailler en essence dans d'anciennes stations services dont les cuves ne sont pas totalement vides. La nouvelle de cette escapade se répand dans la population, qui commence à bouger. Le chef de la police, Hawkins, suit Hart de près et décide de le stopper à tout prix. Il recrute finalement un ancien pilote de chasse, le capitaine Williams, qui a fait la guerre de Corée, pour lui courir après et le tuer. Williams retrouve Hart, mais il change d'avis et désobéit aux ordres d'Hawkins, étant lui-même un rebelle, comme Hart. Mais Hawkins devine ce revirement et fait activer un ancien canon laser se situant sur la route suivie par Hart. Williams l'attaque à la mitrailleuse, en vain, vu son fort blindage. Il décide donc de jeter son avion sur la station laser ! Hart et Ring pourront ainsi atteindre la Californie où ils vont être accueillis en héros.

Ces Etats-Unis, sans énergie fossile, feront sans doute rêver tout écologiste bien né...Seule la police a le droit de se déplacer dans des voitures électriques, semblables à des voiturettes de golf (comme la voiture d'une certaine ministre française de l'Environnement...). Mais cette vertu écologiste s'accompagne ici d'un régime fasciste...Outre ce scénario futuriste et inquiétant, ce téléfilm, totalement oublié, nous intéresse, car il comporte plusieurs scènes aériennes originales.

Au bout de 48 minutes, entre en scène un ancien jet militaire, un Sabre, piloté par son propriétaire. On a droit à quelques scènes spectaculaires, comme quand le jet atterrit sur une route, pour courir derrière la Porsche 917/10 de Hart (dont la vitesse maxi était supérieure à la vitesse de décollage du Sabre), avant de passer par dessus ! L'avion a été filmé en vol, par le grand spécialiste des prises de vues aériennes, Clay Lacy.


Les avions du film :

Le seul avion du film est un North American F-86 Sabre, apparaissant sous différents modèles, et qui n'a rien à voir avec le Mirage IV de l'affiche...

Sa première apparition est sur une bande d'actualité montrant un F-86A portant les bandes noires et blanches du 4th FIG, qui se transforme rapidement en un F-86A-5-NA (s/n 49-1046), le “California Boomerang” du lieutenant John M. Conroy, de la Garde National de Californie, qui, le 21 mai 1955, fit un aller et retour, dans la journée, entre l'aéroport de San Fernando Valley (aujourd'hui Van Nuys) et Mitchel Field, à New York. Juste après, on voit le F-86F-25-NH "Minuteman" (s/n 51-13393) du colonel Willard W. Millikan de la District of Columbia Air National Guard qui relia, le 2 janvier 1954, Los Angeles à New-York en 4 heures et 6 minutes.

Williams retrouve dans un hangar son vieux Sabre qui est apparemment un North American F-86A. Mais quand il a été restauré, peint en noir mat, c'est un Canadair CL-13 Sabre Mk. 6 qui sort du hangar. Cet appareil (c/n 1600) avait été livré à la Luftwaffe en 1958. Il servit d'abord dans la WaffenSchule 10 d'Oldenburg (code BB+170), puis comme remorqueur de cible avec le matricule civil "D-9538", avec le Condor Flugdienst de Westerland, sur l'île de Sylt. En fin de carrière, il fut transféré à l'école technique de la Luftwaffe de Fassberg. Il fit partie d'un lot d'avions acheté par le collectionneur Ormond Haydon-Baillie, en 1978. L'avion fut démonté et stocké à Wroughton (GB). Après que Haydon-Baillie se soit tué dans le crash de son P-51, le 3 juillet 1977, l'avion fut racheté, en 1979, par Flight Systems Inc., de Mojave (CA), une société travaillant pour l'USAF. Comme indiqué dans le générique, c'est cette société qui fournit l'avion à la production. Restauré en état de vol, le Canadair fut immatriculé "N1039C". C'est le directeur de FSI, Bob Laidlaw, cité dans le générique de fin, qui pilote l'avion. Le Canadair servait de remorqueur de cibles, comme autrefois, dans la Luftwaffe. Reimmatriculé "N82FS" en octobre 1981, il fut vendu en juin 1993, à Smith & Sons Aircraft, de Paso Robles (CA), avec le nouveau matricule "N186JC", et décoré comme un appareil de la patrouille acrobatique des "Skyblazers". En 1998, il fut vendu à Steve Snyder de Lumberton (NJ), qui l'exhiba dans plusieurs meetings. Il se tua à ses commandes lors d'un passage à basse altitude, le 19 juin 1999, à Medford (NJ).

On remarquera que la canopée du Canadair allemand ne se fermait pas comme celle du F-86. Les glissières ont été modifiées afin que la canopée puisse passer par dessus le siège éjectable Martin-Baker Mk.GW5, qui équipait certains avions de la Luftwaffe. Ce siège était en effet plus haut et plus gros que le siège d'origine, le Weber T-14 américain.

Dans un cimetière d'avions en Arizona (Davis-Monthan ?), on peut apercevoir deux Douglas DC-8 et plusieurs Lockheed P-2 Neptune, qui ne seront retirés du service qu'en 1984.

 :

Christian Santoir

*Film disponible sur iOffer

THELASTCHASE.jpg

Associated keywords

Creation date : 07/01/2017 : 12:29
Last update : 07/01/2017 : 12:29
Category : Movies files - Films
Page read 1242 times
Previous  
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!