Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 144 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml

HORIZONTES DE LUZ

 

Année : 1962
Pays : Espagne
Durée : 1 h 27 min.
Genre : comédie
Couleur

Réalisateur : León KLIMOVSKY
Scénario : Ángel del CASTILLO

Acteurs principaux :
Carlos AREVALO, Jaime AVELLAN, Víctor BAYO, Francisco BERNAL, Frank BRAÑA, José María LABERNIE, Antonio OZORES

Musique : Gregorio García SEGURA     
Photographie : Manuel Hernández SANJUAN
Compagnie productrice : Tyrys Films

Avions :
-DFS Kranich II
-DFS Grünau Baby II
-Fieseler Fi.156 Storch

-Vogt Lo-100, images d'archives
-Hispano Aviación Ha-200 Saet, images d'archives
-North American F-86, images d'archives
-North American F-100, images d'archives
-Agusta Bell 47 Sioux, images d'archives
-Sikorsky-Westland S-55, images d'archives
-CASA 352L, images d'archives

Notre avis :

Cette petite comédie fait partie d'une série de films de l'époque franquiste qui se passent dans les écoles de formation de l'Ejercito del aire, l'armée de l'air espagnole, qu'il s'agisse de la formation des pilotes, des parachutistes, ou, comme ici, celle des pilotes de planeurs. Le tournage eut lieu à l'école de vol à voile de Monflorite-Alcala (Huesca), située non loin des Pyrénées et créée en 1932. Elle se distingua par le nombre de records de durée ou de distance, battus par les vélivoles de ce centre.

Le film est centré sur une bande de jeunes recrues de l'école de Monflorite. Parmi ces jeunes qui viennent d'horizons divers, se distingue un beau parleur qui arrive à l'école avec son coupé Cadillac, mais ses aptitudes au pilotage semblent très faibles…Le film s'étend sur les blagues que se font les recrues et sur leurs flirts, entre deux séances d'entrainement. Luis, le meilleur élève de la promotion a un accident en atterrissant au milieu des rochers. Un camarade prend des risques pour atterrir à proximité afin de le secourir. Mais il n'est plus dans l'épave, il a été, en fait, sauvé par des campeurs, parmi lesquels se trouvent trois belles jeunes femmes…Le film se termine, comme d'habitude, par la remise des diplômes aux élèves qui sont félicités par leur famille et petites amies.

Le scenario de cette banale comédie est assez décousu et comporte beaucoup de temps morts, occupés par des séquences musicales ou par des survols des paysages aragonais qu'on fait admirer aux spectateurs. On visite également l'école de Monflorite, sa piscine, ses cuisines, ses dortoirs, son mess…

Les avions sont principalement, comme il fallait s'y attendre, des planeurs, appartenant à l'école, filmés au sol et du sol. D'autres avions sont vus sur des images d'archives, lors d'un meeting aérien.


Les avions du film :

Dès le début, on survole le terrain de Monflorite. On distingue ainsi six Gruau Baby IIB, cinq DFS Kranich II, un DFS Weihe et ce qui ressemble à un Vogt Lo-100. Les planeurs espagnols sont donc tous d'origine germanique.

Tout au long du film on voit au sol et en vol, de nombreux DFS Kranich II (EC-OBL, OCG, OCQ, OCH, OCN, ODH, OBQ, OCD, ODF) qui permutent au sein d'une même scène aérienne. Les planeurs monoplaces sont des Grünau Baby IIB (EC-MDE, MBP, MDM, MFG). C'est avec l'un d'eux (EC-MDK) qu'un pilote se crashe près des campeurs, et c'est le EC-MCK qui vient à son secours.

.Chaque type de planeur espagnol avait un matricule commençant par une lettre différente : "O" pour le Kranich, "M" pour le Grünau Baby, "R" pour le DFS Weihe, "A" pour le Schleicher Ka.6BR Rhonsegler, etc…

Les avions remorqueurs sont des Fieseler Fi.156 Storch (L-16), un avion réceptionné par les Espagnols en 1939 et qui était en fin de service, en 1962. L'un porte sur la dérive le serial L16-11. Il y avait aussi des Dornier Do.27 (U.9) construits sous licence par CASA et entrés en service en 1960. Mais le Do.27 n'apparait pratiquement pas dans le film, si ce n'est au tout début du film, quand on survole le terrain de Monflorite. Notons que ce terrain était situé au bord d'une colline escarpée et que les planeurs pouvaient se passer d'avion remorqueur, en étant lancés à l'élastique par un groupe d'hommes situés en contre-bas. Ils pouvaient aussi être lancés par un treuil.

Lors du meeting (issu d'images d'archives) sur un aérodrome non identifiable, on assiste d'abord à une séance de voltige effectuée par un Vogt Lo-100 Zwergreiher, construit en 1952. Il s'agit vraisemblablement du planeur "Virgen de la cabeza" (EC-OCI) de Sebastian Almagro, un spécialiste du genre. Quand il rase le sol, on voit derrière lui trois Heinkel He.111 / CASA 2111 (B.8/T.8) Pedro, garés côte à côte.

Suit un défilé aérien ouvert par un jet espagnol Hispano Aviación Ha-200 Saeta (E.14) qui avait volé en 1955 et qui n'était pas encore en service en 1962. Il est suivi par des formations de North American F-86 Sabre (C.5) mis en service par l'armée de l'air espagnole en 1955. Il y a également quatre North American F-100 de la patrouille acrobatique de l'USAF, les "Skyblazers", qui rappellent que l'USAF avait en 1962 des bases (Torrejon, Moron et Saragosse) sur le sol espagnol, selon des accords militaires signés entre l'Espagne et les USA, dès 1953.

A côté de ces jets, apparaissent en vol une quarantaine de petits biplans qui sont sans doute des Bücker Bu-133 Jungmeister (E.1). Les hélicoptères sont aussi de la partie, avec trois Agusta Bell 47 Sioux (He.7) qui venaient d'entrer en service, et un Sikorsky-Westland S-55 (Z.1/H.19), qui, lui, était déjà en charge, depuis 1955. Le meeting se termine par un largage de parachutistes sautant de Junkers Ju.52/CASA 352L (T.2).


Christian Santoir

*Film disponible sur amazon.com

HORIZONTESDELUZ.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 10/06/2017 : 18:50
Last update : 10/06/2017 : 18:50
Category : Movies files - Films
Page read 531 times
Previous  
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!