By continuing your navigation on this site, you accept the use of cookies to offer you contents and adapted services. Legal Notice.

Search

Search

Movies files

Movies articles

Webmaster - Infos

Preferences


Connect again :
Your user name :
Your password
<O>


  Count of members 31 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!

Copyright

Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2020

Burning blue

rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

SE BRÛLER LES AILES
Vo. Burning blue

 

Année : 2013
Pays : Etats-Unis
Durée : 1 h 54 min
Genre : drame
Couleur

Réalisateur : D.M.W. GREER
Scénario : Helene KVALE, D.M.W. GREER

Acteurs principaux :
Trent FORD (Daniel Lynch), Tammy BLANCHARD (Susan Stephensen), Morgan SPECTOR (William Stephensen), Rob MAYES (Matthew Blackwood), William LEE SCOTT (Charlie Trumbo), Cotter SMITH (Amiral Lynch).

Musique : James LAVINO     
Photographie : Frederic FASANO     
Producteurs : D.M.W. GREER, Issa ZAROUI
Compagnie productrice : Burning Blue The Film L.P., Lionsgate, Mercury Films

Avions :
- Boeing F/A-18C Hornet
- Boeing E-3B Sentry, en arrière plan
- Lockheed S-3B Viking, idem
- Northrop Grumman EA-6B Prowler, en arrière plan
- Northrop Grumman F-14 Tomcat, idem
- Sikorsky SH-60 Seahawk, idem
- Sikorsky SH-3 Sea King
 

 

Notre avis :

Ce drame américain est une adaptation cinématographique d'une pièce de théâtre de 1992, dont le scenario s'inspirait d'une enquête de l'US Navy sur un accident d'avion qui tourna à une varie chasse aux homosexuels, à l'époque du "Don't Ask, Don't Tell", une règle  édictée sous le gouvernement Clinton, en 1993,  censée régler, par le silence, les problèmes posés par l'enrôlement des homosexuels, lesbiennes ou transgenres, dans l'armée américaine. On ne s'étendra pas d'avantage sur le sujet...

Danuel Lynch et Will Stephensen sont de pilotes de la Navy et une paire d'amis, tous deux fils d'amiraux. Will est marié, avec un enfant, de même que Dan. Après deux accidents mortels survenus dans leur escadrille, une enquête est diligentée par un agent du NCIS (Naval Criminal Investigative Service). Un troisième pilote, Matt Blackwood, arrive sur le porte-avions et noue des liens avec Dan. Leur relation est aussi inexplicable que soudaine et menace même l'amitié que Will porte à Dan. Dan et Matt volent ensemble, boivent ensemble, et finalement, lors d'une soirée passée à New-York, ils dorment ensemble...Dan n'a plus envie de coucher avec sa femme et Matt, qui est marié, décide de quitter son épouse. L'enquête du NCIS commence à s'intéresser de près à Matt et Dan. Même Will, qui figure nu sur une photo montrant Dan et Matt, dans le même appareil, alors qu'ils faisaient la fête, totalement ivres, est entendu par l'enquêteur, au grand dam de son épouse. Entretemps, Matt se tue aux commandes de son avion, ce qui complique le problème. Menacé d'être renvoyé de l'armée, Dan refuse que son père étouffe l'affaire, sans qu'il puisse se défendre. Il préfère finalement quitter la Navy. Il essaie une dernière fois de renouer avec Will...

Ce psychodrame est compliqué. Il semblerait que Dan soit un hétérosexuel, devenu homosexuel, et que Matt soit un bisexuel, devenu homo. Dans ce film, on ne parle pratiquement pas des pauvres femmes et enfants, les familles de ces deux personnalités à géométrie variable (contrairement à leur avion).

Le tournage commença en 2010, à New-York, à Long Island. Apparemment, quelques scènes furent filmées sur le pont d'un porte-avions de l'US Navy. Ce dernier porte le matricule "44", mais le CV-44 n'a jamais existé, si ce n'est à l'état de projet (un porte-avions de la classe "Nimitz") qui n'aboutit pas. Celui que l'on voit à l'écran est en réalité le CVN-74 USS "John C. Stennis", un bâtiment habitué aux tournages (série télé "Jeopardy"-1983, "JAG"-1995, téléfilm "Un père pas comme les autres"-2004, "Stealth"-2005...). Vous ne trouverez pas ici de belles scènes aériennes, l'"action" se passant principalement au sol, et le tournage n'ayant utilisé aucun avion. La production fit également appel à des stocks footages, filmés à bord de divers porte-avions de l'US Navy et même sur une base canadienne !

Les principaux personnages appartiennent à l'unité fictive VFA-133. Cette unité d'attaque exista bien avec le nom "Black Knights", mais elle eut une existence très courte; créée en août 1961, elle fut supprimée en octobre 1962. Les insignes vus sur les combinaisons des pilotes sont également fictifs.

 

Les avions du film :

Sur le "CV-44", on aperçoit les avions d'un Carrier Air Wing (CVW) : chasseurs bombardiers Boeing F/A-18 Hornet, avions de surveillance aérienne Northrop Grumman E-2C Hawkeye, avions d'attaques électroniques Northrop Grumman EA-6B Prowler, avions de lutte anti-sous marine, Lockheed S-3 Viking, hélicoptères multi-rôles Sikorsky H-60 Seahawk. Parmi ces aéronefs, certains peuvent être identifiés.

Les avions aperçus à l'écran appartiennent en réalité à plusieurs CVW. Celui de l'USS "John C. Stennis" CVN-74 était, au moment du tournage, le CVW-9, code "NG", mais on voit des avions portant le tail code "NH", celui du CVW-11 du porte avions USS "Nimitz" et il y en a d'autres...

Deux Boeing F/A-18C Hornet sont vus du haut d'une passerelle de l'îlot d'un porte-avions; ce sont des avions d'une unité des Marines, la VMFA-251 "Thunderbolts", l'un avec le modex 201 et l'autre, avec le 204. Il porte sur l'intérieur des dérives les lettres "AB", celles correspondant au CVW-1 qui, en 2011 et 2012, était déployé sur l'USS "Enterprise" CV-65.

On voit, parqués devant l'ilot du "CV-44", parmi d'autres avions, un Northrop Grumman F-14 Tomcat, avec le code "NG" et un gouvernail à damier de la VFA-211 "Fighting checkermats". La VFA-211 fut la dernière unité à utiliser le vénérable F-14 qu'elle quitta pour le F/A-18F. Juste à coté, est garé un F/A-18C Hornet avec le code "NG" et l'emblème de la VFA-146 "Blue diamonds", basée à bord de l'USS "John C. Stennis", entre janvier et juin 2009. Le voisinage de ces deux unités situe l'image en 2000, ou 2001, quand la VFA-211 rejoignit le CVW-9 (code NG).

Vers la fin du film, sur la base navale d' "Oceana" (VA) (il s'agit en fait de la base de Cold Lake, dans l'Alberta, au Canada !), il y a trois F/A-18C, sans aucune marque apparente, à part l'emblème de leur unité, peinte en tout petit, au sommet, de leur dérive qui a un bord d'attaque foncé. Ces avions portent ce qui ressemble beaucoup à l'insigne du 410 Tactical Fighter (Operational Training) Squadron "Noctivaga" de la RCAF, basé à Cold Lake. Le F/A-18C qui commence à rouler est un avion canadien, identifiable grâce au faux cockpit peint sous le vrai. En arrière plan, on aperçoit la tour de contrôle rouge et blanche, installée au milieu du hangar 1 de CFB Cold Lake. Garé devant, est un Boeing E-3B Sentry de l'USAF, muni d'un large radome dorsal. Il porte le tail code "OK" des 963/964/965/966th AACS (Airborne Air Control Squadron) basé à Tinker AFB (OK).

Le F/A-18C Hornet, portant le modex 104, qui décolle d'un terrain non identifiable (a priori pas celui de Cold Lake), lui, est américain et son unité, inscrite sur le fuselage, a été remplacée, au montage, par la fictive "VFA-133".

Sur le pont d'un porte-avions, de part et d'autre d'un Sikorsky SH-3 Sea King, il y a deux Lockheed S-3B Viking dont l'un porte le code "NH" de la CVW-11 de l'USS "Nimitz". Le Viking fut retiré du service en 2009;  les Viking du film avec leurs couleurs (un peu) vives, datent plutôt des années 70 ou 80, alors que tous les autres avions aperçus dans ce film ont une livrée low-viz, apparue dans les années 80 (ce qui rend plus difficile l'identification de leurs unités).

Lors du décollage d'un F/A-18C Hornet à partir d'un porte-avions, on entraperçoit, à droite, la dérive d'un Northrop Grumman EA-6B Prowler de la VAQ-137, "Rooks" qui, depuis 2003, était sur l'USS "Entreprise" (CVN-65), avec la CVW-1

Côté hélicoptères, c'est un Sikorsky SH-3 Sea King modex 615, qui amène sur le porte-avions l'inspecteur du NCIS. On voit également un hélicoptère multi-missions, Sikorsky SH-60 Seahawk survoler le pont. On en voit deux autres sur le "CV-44".

Christian Santoir


*Film disponible sur amazon.fr

Burning_blue_2013.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 2018.03.30 : 19:03
Category : - Films
Page read 1439 times


Reactions to this article


Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!