Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 161 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2018
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

LE TIGRE AIME LA CHAIR FRAICHE

 

Année : 1964
Pays : France, Italie
Durée : 1 h 30 min.
Genre : action
Noir et blanc

Réalisateur : Claude CHABROL
Scénario : Antoine FLACHOT/Roger HANIN

Acteurs principaux :
Roger HANIN (Louis Rapière, 'le Tigre'), Maria MAUBAN (Madame Baskine), Daniela BIANCHI (Mehlica Baskine), Roger DUMAS (Duvet), Antonio PASSALIA (Coubassi), Jimmy KAROUBI (Jean-Luc, le nain).

Musique : Pierre JANSEN
Photographie : Jean RABIER
Producteur : Christine GOUZE-RÉNAL
Compagnie productrice : Gaumont Distribution, Progéfi, Alexandra Produzioni Cinematografiche

Avions :
-Dassault Mirage IVA, documentaire
-Dassault Mirage III B, au sol
-Dassault Mirage III A, au sol
-Boeing C-135F, documentaire
-Sud Aviation SE 210 Caravelle VI-R, en arrière plan
-Sud Aviation SE 210 Caravelle III , idem
-Boeing 707-330B, idem
-Canadair CL-44D4-2, idem

Notre avis :

Ce petit film d'espionnage fait suite à la série des "Caution" ou du "Gorille", incarné également par Roger Hanin.

Louis Rapière, dit le Tigre, est un ancien commando et un agent de la DST, chargé d'assurer la protection d'un ministre turc, Baskine, venu signer à Paris un contrat commercial concernant l'achat d'un bombardier supersonique, un contrat qui suscite l'opposition de certains pays. Le Tigre n'apprécie guère cette mission, mais elle devient plus agréable quand il découvre l'épouse du ministre et sa charmante fille, Mélika, sur lesquelles il devra veiller. Sa vigilance lui permet de déjouer un premier attentat à l'aéroport. Un second manque de réussir, alors que le Tigre assistait, sans pouvoir rien faire, à l'enlèvement de Mélika, à l'Opéra. Il est d'autant plus touché que son flirt avec la jeune femme était bien engagé...Il se lance sur la piste des kidnappeurs qui le conduit vers l'agent double Dobrovski, puis à son repaire, où est enfermée Mélika. Il la libère, avec l'aide d'autres agents, mais la bande du commanditaire de l'assassinat de Baskine, Choubassi, les capture. Après une sévère explication dans un parc à ferraille, il finira par être tué. Le Tigre, menacé par Dobrovski, devra la vie à l'invention d'un des ses collaborateurs, un homme aux idées farfelues qui a inventé un pistolet tirant vers l'arrière ! Malika, affolée par tant de sang versé, préfère retourner chez elle...

On a l'impression qu'il s'agit d'un film de commande, pas très original. Pour Claude Chabrol, il s'agit là d'une œuvre "alimentaire"...

Aucun avion ne fut utilisé par la production, les avions apparaissant sur des documentaires ou ayant été filmés sur l'aéroport d'Orly.

Les avions du film :

Les premiers avions sont vus dès le générique et filmés vraisemblablement au CEV d'Istres-Le Tubé (mais, plus tard, on voit le Tigre parler avec un officier, près de l'aire à signaux d'une piste "29" qui existait sur la base de Brétigny s/Orge et pas à Istres...).

Le Dassault Mirage IV-04 filmé au roulage, puis au décollage, était le dernier modèle de présérie. Son premier vol eut lieu le 23 janvier 1963. On le voit équipé d'une bombe nucléaire en chute libre (ou sa maquette), AN-11 de 60 KT.

Sur un extrait de documentaire, on voit un Mirage IV en train de ravitailler auprès d'un Boeing C-135F.

A côté du bombardier, à Istres, on aperçoit un Dassault Mirage IIIA, puis un Mirage IIIB, biplace. Un C-160 Transall est aperçu dans un hangar.

Ceux qui auront le bon œil, pourront entrevoir, en arrière plan, et de loin, deux Gloster Meteor NF 11 faisant partie des neuf premiers livrés au CEV de Brétigny, en janvier et février 1953, les avions suivants étant affectés, à Tours, aux escadrons de chasse de nuit.

Plus tard, sur l'aéroport de Paris-Orly, on remarque plusieurs avions de ligne de l'époque, parmi lesquels un Sud Aviation SE 210 Caravelle VI-R d'Austria Airlines qui en employa quatre entre 1963 et 1973, un Boeing 707-330B de Lufthansa et un Canadair CL-44D4-2 de la compagnie américaine Seaboard World Airlines, une compagnie de transport de fret international.

Le représentant turc arrive à Paris-Orly dans un Sud Aviation SE-210 Caravelle III, baptisé "Dauphiné" (F-BHRL, c/n 31), vu en approche finale de la piste 26, à partir du terminal d'Orly-Sud. Livré à Air France en avril 1960, l'avion sera accidenté, au sol, en décembre 1979, à Francfort, et réformé.


Christian Santoir

* Film disponible sur amazon.fr

LETIGREAIMELACHAIRFRAICHE.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 25/08/2018 : 09:33
Last update : 25/08/2018 : 09:33
Category : Movies files - Films
Page read 112 times
Previous  
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!