By continuing your navigation on this site, you accept the use of cookies to offer you contents and adapted services. Legal Notice.

Search

Search

Movies files

Movies articles

Webmaster - Infos

Preferences


Connect again :
Your user name :
Your password
<O>


  Count of members 31 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!

Copyright

Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2020

Ornungar

rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

ÖRNUNGAR
(Les aiglons)



 

Année : 1944
Pays : Suède
Genre : drame
Durée : 1 h 42 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Ivar JOHANSSON
Scénario : Bertil EDGARDH, Ella FALLENIUS

Acteurs principaux :
Alice BABS (Marianne Hedvall), Lasse DAHLQUIST (Erik Stenström), Sten LINDGREN (Tor Hedvall), Stina STÅHLE (Esther Lindeborg), Curt MASRELIEZ (Gunnar Gyllencrona), Margareta FAHLEN (Maj-Britt)

Musique : Charles REDLAND, Sam SAMSON     
Photographie : Ernst WESTERBERG     
Compagnie productrice : Sveafilm

Avions :

- AB Flygindustri Fi-1c, SE-ECO
- AB Flygindustri Se-104 / DFS Weihe, SE-SCP
- AB Flygplan Se-103/ DFS Kranich, SE-SCD
- AB Flygplan S-102 / Grünau Baby IIb-2, SE-SBR
- AB Flygplan S-102 / Grünau Baby IIb-2, SE-SCH
- De Havilland DH.82A Tiger Moth / Sk.11A
- DFS Kranich, SE-SAY
- Grünau Baby IIa, SE-SAH
- Grünau Baby IIb, SE-SAX
- Grünau Baby IIb, SE-SAN
- Schneider ESG Grünau 9

 

Notre avis :

Le principal rôle de ce film est tenu par une jeune chanteuse de jazz, Alice Babs. Comme dans le film, elle passa son brevet de pilote de planeur un an avant le tournage, à Rommehed. Elle s'était donc bien préparée en s'imprégnant de son rôle.

Le vol à voile sert de toile de fond à l'histoire. En 1944, il en était à ses débuts en Suède où il était considéré comme un sport excitant, mais aussi comme une bonne formation, une vraie discipline, pour la jeunesse. En Allemagne, on y avait pensé dix ans plus tôt…La réalisation du film se fit en collaboration avec l'Aéroclub royal de Suède et le Club de vol à voile de Stockholm.

Marianne est une jeune fille de la "bonne société" qui fête bruyamment ses 19 ans avec une bande d'amis, à la maison. Son père, le consul général Tor Hedvall, rentre tard. Son arrivée met fin à la soirée. Gunnar, un ami de Marianne, continue la soirée en dépensant tout son argent dans un club privé et doit même signer un chèque de 1000 couronnes. Pendant ce temps, Tor Hedvall, un homme veuf, a décidé de se remarier avec une amie d'enfance, Esther, ce qui ne va pas plaire à Marianne qui estime que le décès de sa mère est trop proche. Erik Stenstorm qui dirige un club de vol à voile, finit par rencontrer Tor Hedvall pour lui demander s'il peut aider son club. Le consul prépare une enveloppe remplie d'argent, qu'il laisse sur son bureau. Marianne en prélève 1000 couronnes qu'elle remet à Gunnar, à titre de prêt. Elle n'est pas présente au mariage de son père et d'Esther, mais après certain temps, elle se réconcilie avec Esther. Ils se rendent tous les trois au club d'Erik. Marianne est très intéressée par les planeurs et va apprendre à piloter sous la direction d'Erik. Son père a proposé de financer la participation du club à une compétition devant se tenir à Ålleberg. Alors que les relations entre Erik et Marianne se renforcent, Gunnar ne cesse de la harceler. Elle le repousse, mais elle le persuade de participer à la compétition. Le dernier jour du meeting, le club a encore une chance de remporter la victoire. Alors qu'Erik est en l'air, en essayant de battre un record d'altitude, Gunnar attire Marianne dans un moulin où il lui déclare son amour. Marianne veut sortir, mais la porte s'est refermée derrière eux. Gunnar, nerveux, jette sa cigarette par terre, ce qui va provoquer un incendie ! Il parvient à sortir du moulin en s'agrippant à une de ses ailes, mais Marianne reste coincée, car les ailes se sont mises à tourner. La fumée de l'incendie attire le regard des jeunes vélivolistes. Erik vient juste d'atterrir et il se précipite avec eux. Ils parviennent à arrêter les ailes du moulin; Erik grimpe sur une aile et aide Marianne à descendre. Au sol, ils s'embrassent et peuvent désormais voler vers l'avenir…

En 1944, la Suède était un des rares pays "neutres", en paix, tous ceux qui l'entouraient étant en guerre. Les Suédois pouvaient donc, comme dans le film, s'amuser ou faire du sport.

Si ce film montre beaucoup de planeurs, qui étaient en service à l'époque, en Suède, on n'a aucune vue aérienne de ces appareils, d'origine allemande dans leur grande majorité. Les planeurs sont uniquement filmés au sol et à partir du sol.

Le tournage eut lieu sur le terrain de Skarpnäck, dans la banlieue de Stockholm, où était basé le Club de vol à voile de Stockholm, et sur le plateau d' Ålleberg, où avait été créée une école de vol à voile en 1941. La fin du film fut tournée lors de la seconde compétition nationale organisée à Ålleberg, par l'Aéroclub royal de Suède, du 20 au 30 juillet 1944.
.
 

Les avions du film :

Les principaux avions du film sont évidemment des planeurs.

Dés le générique, en arrière plan, on voit (difficilement) un planeur de conception suédoise, un AB Flygindustri Fi-1c, atterrir. Il s'agit du "SE-SCO" (c/n 241), fabriqué en 1944 à Halmstad et enregistré le 23 mai 1944 au nom de l'Aéroclub royal de Suède. Il fut accidenté en mai 1947, suite à l'ouverture inopinée de ses aérofreins en plein vol, et réduit à l'état d'épave.

Puis, il faut attendre 39 minutes pour revoir un autre planeur. Il s'agit du DFS Weihe construit par AB Flygindustri, avec la désignation militaire Se-104, en 1944, à Halmstadt (SE-SCP, c/n 238). Il fut immatriculé au nom du club de vol à voile de Stockholm-Bromma. En 1961, il ne volait plus et en 1963, il fut rayé des registres. Le planeur est très mal filmé, au sol; on ne voit que son cockpit ouvert, dans lequel Erik autorise Marianne à s'installer.

On aperçoit derrière Marianne, le Grünau Baby IIa "SE-SAH" (c/n 1752), fabriqué en 1940 par Schneider en Allemagne. Enregistré en mars 1940 au Segelflygförbund, de Stockholm-Bromma, il fut accidenté en avril 1941. En décembre 1964, il fut interdit de vol suite à des problèmes structuraux et stocké à Langora. En 1987, il aurait été en cours de  restauration. Il est vu à plusieurs reprises, au sol, peu après.

Le Grünau Baby IIB "SE-SAX" (c/n 2068) est aperçu en vol à basse altitude. Construit en Allemagne en août 1940, il fut enregistré en Suède en avril 1941 au nom du Club de vol à voile de Stockholm-Bromma. Accidenté en août 1944, il réapparaitra réparé en avril 1951 avec un nouveau fuselage. Accidenté en 1957, il sera réparé en 1960 avec des pièces d'un autre Grünau Baby (SE-SDG). En 1963, il était inscrit au nom de l'Aéroclub de Filipstad, mais en 1964, à cause de problèmes de colle, il sera réformé. Il est depuis stocké, démonté, au Segelflygmuseet d'Ålleberg.

Marianne commence sa formation (à Skarpnäck) sur un Schneider ESG Grünau 9 (n° 44) dont le patin a été modifié avec l'ajout de trois roues, ce qui lui permet de décoller d'une piste en dur, remorqué par une voiture (Oldsmobile L35, quatre portes, modèle 1935). Mais c'est avec un Schulgleiter SG-38 / AB Flygindustri G-101 qu'elle passa, en réalité, son brevet. C'est elle qui pilota le Grünau 9, lors du tournage.

Lors du (vrai) meeting d'Ålleberg, on peut voir de nombreux planeurs, en majorité des Grünau Baby.

Le Grünau Baby IIB-2 "SE-SBR" (c/n 042) est lancé à l'élastique, à partir d'un tremplin surélevé, muni d'un rail et d'un chariot qui permettaient de remonter le planeur au sommet de la colline. Ce dispositif n'existe plus aujourd'hui. Le "SE-SBR" fut fabriqué en 1942 chez AB Flygplan et enregistré à l'Aéroclub royal de Suède, en septembre, puis à celui de l'aéroclub de NyKöping. En 1960, il appartenait à l'aéroclub d'Östersunds. Il fut accidenté le 31 juillet 1961 à Grytan et radié en novembre.

L'Armée de l'Air suédoise participe au meeting avec ses appareils et on aperçoit ses Grünau Baby II (désignés comme S-102) dont ceux portant les numéros individuels "67" et "4".

Les planeurs sont remorqués par des De Havilland DH.82A Tiger Moth / Sk.11A. celui qui a été filmé porte  un "5" sur le fuselage et un grand "0" blanc sur le capot moteur et la dérive. Il pourrait s'agir d'un avion de la Krigsflygskolan (Ecole de Pilotage militaire) de Ljungbyhed ou escadre "F5". Il y aussi les numéros "71", "83" et un DH.82 civil, portant un matricule peu visible (SE-…). Plusieurs furent construits sous licence en Suède par la société ASJA de Linköping, qui sera intégrée plus tard à la société SAAB. A la fin des années 30, le Sk-11 fut remplacé au sein de l'escadre F5, par le Focke Wulf Stieglitz (Sk.12). Quand les premiers planeurs furent réceptionnés par l'armée, les Sk.11 survivants furent utilisés comme remorqueurs. Le dernier Tiger Moth de l'armée de l'air suédoise fut réformé en 1958.

Un autre Grünau Baby IIB est vu en vol, le "SE-SAN", construit en Allemagne par Schneider en 1940 et enregistré en avril 1941 au nom du club de vol à voile Chalmers de Göteborg. Il fut accidenté à deux reprises en janvier 1946 et avril 1949, près de Torslanda.  Il ne revola plus et fut détruit en 1957.

Marianne aide un pilote de son club à refermer le cockpit de son Grünau Baby lors d'une compétition. Il s'agit du Grünau Baby IIb-2 "SE-SCH" (c/n 057), d'après une photo de plateau. Il avait été fabriqué en 1943 par AB Flygplan, à Norrköping, et mis au nom du Club de vol à voile de Stockholm-Bromma. En 1957, il appartenait à l' Östra Sörmlands Flygklubb de Södertälje. Il fut réformé en novembre 1964, suite à des problèmes structuraux.

Parmi tous ces Grünau Baby, on peut néanmoins apercevoir un DFS Kranich biplace allemand, au sol puis en vol. Il fut construit en Allemagne par Jacobs-Schweyer en 1942 et enregistré (SE-SAY, c/n 155) auprès de l'Aéroclub royal de Suède, en mars. En 1955, il était parqué à l'état d'épave, à Ålleberg. Il fut radié en janvier 1959.

Un peu plus tard, Erik et Marianne se trouvent à côté d'un autre Kranich, le "SE-SCD" (selon des photos de plateau). Il s'agit de l'AB Flyginplan S-103 (désignation militaire), "SE-SCD" (c/n 061) fabriqué chez AB Flygplan, de Norrköping, en 1943. Il fut immatriculé au nom de l'Aéroclub de Stockholm et en mars 1946, à celui du Club de vol à voile de Stockholm. En mai 1946, il fut accidenté et radié des registres en janvier 1948.

Le Kranich est le dernier planeur aperçu. C'est dans ce type de planeur qu'Erik emmène Marianne, à la fin film.

Christian Santoir

*Film disponible sur www.discshop.se

ORNUNGAR.jpg


 

KSAK.png

Insigne du Kungliga Svenska AeroKlubben

SSFK.jpeg

Insigne du Stockholms Segel Flygklubb

Associated keywords

Creation date : 2020.02.20 : 11:53
Category : - Films
Page read 1188 times

Reactions to this article


Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!