Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 146 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml

MURDER IN THE CLOUDS
 

 
Année : 1934
Pays : Etats-Unis
Genre : espionnage
Durée : 1 h 01 min.
Noir et blanc

Réalisateur: D. Ross LEDERMAN
Scénario : Roy CHANSLOR (story), Dore SCHARY

Acteurs principaux :
Lyle TALBOT (Bob 'Three Star' Halsey), Ann DVORAK (Judy Wagner), Gordon WESTCOTT (George Wexley), Robert LIGHT (Tom Wagner), George COOPER (Wings Mahoney), Charles C. WILSON (William Lackey), Henry O'NEILL (John Brownell), Russell HICKS (Taggart), Arthur PIERSON (Jason), Edward McWADE (Clement Williams), Clay CLEMENT (Flight Commander), Eddie SHUBERT (Eddie),

Producteur : Samuel BISCHOFF
Musique : Ray HEINDORF, Bernhard KAUN
Photographie : Warren LYNCH
Compagnie productrice :Warner Bros.
 
Avions :
-Ford 4 AT-D  c/n 24, NC5578
-Travelair D4000 Speedwing c/n 1337, NC406N
-Stearman C3R
    

Notre avis :

Le scénario de "Murder in the clouds" brode autour d'un thème cher à la Warner : un héros insouciant est discrédité par ses excès, jusqu'à ce qu'il se rachète à la fin, par un coup d'éclat. Typique des films d'aviation de l'époque, il décrit le transport aérien comme un travail sérieux, où des têtes brûlées comme Bob "Three stars" Halsey, souvent interdit de vol à cause de ses acrobaties, n'ont plus leur place. Mais, on fait toujours appel à lui pour des missions risquées. Don Schary écrivit cette histoire après avoir été remercié par la MGM à trois reprises, ce qui n'était pas un problème pour lui, vu la facilité avec laquelle il écrivait des textes de qualité. La présence de Lyle Talbot en tête du générique est un signe qui ne trompe pas; ce film appartient à la série B, où cet acteur passa la majorité de sa carrière. Quant à Anne Dvorak, elle n'obtint jamais les rôles à la mesure de son talent. La vraie vedette, en fait, est Elmer Dyer, le spécialiste des prises de vues aériennes depuis "Dawn patrol" en 1930. Les scènes aériennes étaient si spectaculaires, qu'une d'entre elles précède le générique. La Warner se réserva le droit de les utiliser dans d'autres films d'aviation. Enfin, signalons que ce film est sans doute le premier, où l'on ose faire exploser un avion de transport en plein ciel. Dans les années soixante et soixante dix, cela deviendra presque une habitude !

Bob Halsey, surnommé "Three stars", est le meilleur pilote de la compagnie Trans-America Airlines. Quand il ne pilote pas pour la compagnie, il ne peut s'empêcher de faire des acrobaties au dessus de l'aéroport, quitte à ce que cela lui attire des ennuis. Il est épris d'une hôtesse de la compagnie, Judy Wagner, qui refuse de l'épouser tant qu'il ne se sera pas sédentarisé. Le jeune frère de Judy, Tom, vient d'être embauché comme co-pilote. Bob et Tom, doivent effectuer un vol spécial vers Washington, pour transporter un chercheur qui a la formule d'un nouvel explosif ultra-puissant. Les agents du gouvernement exigent le secret absolu sur ce transfert.. Malheureusement, Jason, le secrétaire du directeur Lackey, travaille pour une puissance étrangère, et il est au courant de l'affaire. Juste avant le vol, Bob est attaqué dans un bar par trois gangsters qui l'envoient à l'hôpital. Un autre pilote, George Wexley, se propose de prendre la place de Bob, sans en avertir le directeur, afin que Bob ne soit pas sanctionné. Peu après le décollage, l'avion explose en plein vol ! Les agents du gouvernement fouillent les débris à la recherche d'un cylindre blindé contenant la formule de l'explosif, mais en vain. Bob et Lackey se rendent également sur les lieux du crash. Judy n'en peut plus d'attendre des nouvelles de son frère, et se rend en voiture sur le site. Mais la police a bouclé la zone. Elle prend alors un détour et tombe sur le repaire des gangsters qui se font passer pour des agents fédéraux. Elle retrouve George Wexley qui lui raconte que son frère est sain et sauf, et en route pour Mexico, chargé d'une mission secrète. Il lui propose même d'aller là-bas le retrouver. Entre-temps, Bob apprend que Jason a été vu en ville avec les gangsters qui l'avaient assommé. Bob et Lackey fouillent son bureau, et trouvent un interphone permettant d'écouter tout ce qui se dit chez le directeur ! Judy, dans la maison des gangsters, apprend par la radio que le corps de son frère a été retrouvé, non loin de l'épave de l'avion, et elle se rend compte que George lui a menti. Elle fait semblant de n'avoir rien entendu et, la nuit, elle peint un message sur le toit de la maison. Le lendemain, volant au dessus, à la recherche de Judy, Bob, et son mécano Wings, voient le message et atterrissent à quelque distance de la maison. Bob charge Wings, qui ne sait pas bien piloter, d'aller alerter la police. Bob entre dans la maison et retrouve Judy. Ils se précipitent aussitôt dehors pour rejoindre l'avion, mais Wings panique, et décolle ! En l'air, il rencontre un avion de la police de l'air, et le conduit vers la maison des gangsters. Mais Wexley est parti en emmenant Judy et la formule. La police donne alors l'ordre d'abattre l'avion de Wesley à tout prix, malgré la présence de Judy à bord ! Bob voulant à tout prix éviter une telle issue, part à la poursuite de Wexley et finit par le forcer à atterrir. Il retrouve Judy et la formule, alors que les avions de la police arrivent pour arrêter toute la bande. Bob est félicité par les agents du gouvernement et par son directeur. Il aura huit jours de congés, pendant lesquels il pourra se marier avec Judy.

Ce film se regarde comme un serial condensé, avec plein d'action, et un zeste de suspense. Bien que se passant au sein d'une compagnie aérienne dont une hôtesse tient un des principaux rôles, il ne nous apprend rien sur le transport aérien dans les années 1930. Les scènes aériennes sont réalisées avec de petits biplans, ceux du héros "Three points", des gangsters et de l'"Aeropatrol".


Les avions du films :

La Warner confia la réalisation des scènes aériennes à Frank Clarke qui, à l'époque, était un des plus grands, sinon le plus grand pilote cascadeur d'Hollywood. Les autres pilotes étaient Howard Batt, Franck Tomick, Clinton Herberger et Dick Rinaldi. Clarke participa à la majorité des scènes, mais tous les pilotes intervinrent dans le dog fight final, à partir d'un petit terrain situé à Big Bear Lake (Californie), à l'est de San Bernardino.

L'avion de ligne piloté par George Wexley au début du film, est le Ford 4 AT-D (NC5578, c/n 24) construit en 1928. Il fut vendu la même année à la compagnie Scenic Airways Inc., de Grand Canyon (AZ). Revendu en septembre 1929 à Continental Air Express de Los Angeles, il fut acquis en novembre 1930, par Russell Reed et Eugene Clemm de Glendale (CA), ses propriétaires au moment du tournage. Cet avion, basé au Grand Central Air Terminal de Glendale, était souvent utilisé par Howard Batt pour des films comme "Central airport" (1933). On remarque qu'il était alors équipé de phares sous les ailes, ce qui implique une utilisation pour les vols de nuit. Entre 1937 et 1945, il passa entre les mains de plusieurs propriétaires, date à laquelle il fut acquis par la compagnie Shell en Equateur, et immatriculé HC-SBC. Le 5 avril 1946, il était totalement détruit dans un accident à Ayuy.

Les autres avions du film sont principalement des Travelair 4000, dont le D4000 Speedwing (NC406N, c/n 1337) de Frank Clarke, décoré des trois étoiles de Bob. Cet avion apparaît dans plusieurs films de l'époque dont "Tail spin Tommy" (1934), "Sky parade" (1936). Il est actuellement la propriété d'un particulier du Missouri. Quand Bob se livre à une séance de voltige à la verticale de l'aéroport d'Alhambra, sur son Travel Air, on entend le son caractéristique des haubans qui vibrent comme les cordes d'une harpe, le fuselage et les ailes tenant lieu de caisse de résonance.

Le bandit s'échappe en emmenant Judy dans un Stearman C3R, sans marque apparente, aussi noir que la conscience de son pilote, et muni d'une mitrailleuse Vickers sur le capot moteur.



Christian Santoir


* Film en vente sur amazon.fr
 

 
MURDERINTHECLOUDS.jpg


 
Associated keywords

Creation date : 07/01/2009 : 06:31
Last update : 30/11/2013 : 10:42
Category : Movies files - Films
Page read 5169 times
Previous  
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!