Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 146 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

LA FIANCEE CONTRE REMBOURSEMENT
Vo. The bride came C.O.D.
 

 
Année : 1941
Pays : Etats-Unis
Durée : 1 h 32 min.
Genre : comédie
Noir et blanc

Réalisateur : William KEIGHLEY
Scénario : Julius J. EPSTEIN & Philip G. EPSTEIN
Histoire originale : Kenneth EARLAND & M.M. MUSSELMAN

Acteurs principaux :
James CAGNEY (Steve Collins), Bette DAVIS (Joan Winfield), Stuart ERWIN (Tommy Keenan), Jack CARSON (Allen Bruce), George TOBIAS (Peewee), Eugene PALLETTE (Lucius K. Winfield), Harry DAVENPORT (Pop Tolliver), William FRAWLEY (Sheriff McGee), Edward BROPHY (Hinkle), William HOPPER (pilote de T. Keenan), Paul MANTZ (second pilote de L. Winfield)

Photographie: Ernest HALLER
Musique : Max STEINER
Producteur : Hall B. WALLIS, William CAGNEY,
Compagnie productrice : Warner Bros. Pictures, Inc.
 
Avions ;
-Bellanca F Skyrocket c/n 806, NC14700
-Lockheed Orion 9C c/n 180, NC12222
-Beech Staggerwing C-17L c/n 100, NC16441
-Lockheed Vega 5C  c/n 102, NC32M/"NC19958"
-Stinson SM-1F (en arrière plan)
-Luscombe 8 NC23015 (en arrière plan)
-Aeronca 65 –TC NC31431 (en arrière plan)
-Ryan STA NC14344  (en arrière plan)
-Cessna 190/195 (en arrière plan)
-Douglas DST 144 c/n 1500, NC16006 (en arrière plan)
-Douglas DST-217A c/n 2165, NC21752 (en arrière plan)

    
Notre avis :

Cette comédie bouffonne de la Warner, sortie le 12 juillet 1941, fut le dernier grand film à ne pas faire allusion à l'évolution de la situation internationale, et à la guerre. Ce fut aussi la seule et unique fois où le cascadeur d'Hollywood, Paul Mantz, parut à l'écran. Il joue le rôle du pilote privé d'un magnat du pétrole. Il échange quelques mots avec son "patron", l'acteur Eugene Pallette, mais dans une autre scène, on a jugé utile de le faire doubler par un acteur qui porte la même moustache que lui…. Mantz n'était pas doué pour la comédie, mais plus pour la facétie. On raconte qu'un jour, arrivant sur les lieux du tournage avec son biplan P-12, il mit l'avion sur le dos, et fit ainsi un passage très bas au dessus de l'équipe. Il pleuvait légèrement, et un cameraman voulut faire croire aux figurants, que Mantz avait l'habitude de voler sur le dos quand il pleuvait, juste pour éviter de se mouiller le visage !

A la demande pressante du reporter radiophonique, Tommy Keenan, qui cherche un scoop, l'héritière, Joan Winfield, et le chef d'orchestre, Allen Bride, décident de partir se marier à Las Vegas. Keenan loue un avion auprès de Steve Collins dont le seul avion est sur le point d'être saisi, car il n'arrive pas à payer les traites. Steve est un homme à femmes qui se fait passer pour un père de famille, afin de préserver sa liberté. Quand le père de Joan, un riche pétrolier, Lucius Winfield, apprend par la radio, le prochain mariage de sa fille avec un musicien surtout connu pour ses aventures amoureuses, il téléphone à Steve. Ce dernier lui propose d'emmener Joan, non mariée, à Amarillo, au prix de dix dollars par livre de son poids, une somme qui lui permettra de payer ses dettes. Winfield accepte. Par ruse, Steve parvient à faire sortir de l'avion, Tommy et Allen, et décolle aussitôt avec Joan. En l'air, Joan, furieuse, essaie de sauter en parachute, mais en essayant de l'en empêcher, Steve provoque l'arrêt du moteur et ils doivent se poser dans le désert. Pendant ce temps, la nouvelle du kidnapping de Joan se répand, et les recherches commencent. Joan et Steve, après une nuit dans le désert, repèrent un village qui semble abandonné, Bonanza. Ils y trouvent un seul habitant, Pop Tolliver qui habite dans un vieil hôtel délabré. L'avion de Steve est retrouvé par une patrouille aérienne. Allen et Lucius partent aussitôt dans des avions séparés. Joan qui essaie toujours d'échapper à Steve, se cache dans une mine abandonnée. Steve la retrouve, et il profite d'un moment d'intimité, pour lui avouer qu'il n'est pas marié et qu'il est tombé amoureux d'elle ! Allen et Tommy arrivent avec un juge du Nevada et un groupe de reporters, mais ils ne savent pas que Bonanza est en Californie, en dehors de la juridiction du juge. La cérémonie est rapidement expédiée à la satisfaction de Steve. Joan et Allen s'envolent pour Los Angeles. C'est alors que Lucius Winfield arrive, et apprend la supercherie. Quand Joan réalise, à son tour, que son mariage n'est pas valable, elle saute en parachute. Un peu plus tard, Joan et Steve se marient, et passe leur lune de miel à Bonanza, avec Lucius et Pop.
 
Dans ce film, Bette Davis passe son temps, le derrière dans des bouquets de cactus ! On raconte que lors du tournage, dans la Vallée de la Mort, cela lui arriva effectivement, et que le réalisateur décida d'ajouter ce gag, et même de l'utiliser plusieurs fois.

Ce film est très bien réalisé, et la légèreté du scénario est compensée par la présence de deux grands acteurs, James Cagney étant beaucoup plus à l'aise dans les rôles comiques que Bette Davis qui découvrait ici le genre. Ce film amusant, sans plus, permet surtout à l'aérocinéphile de contempler de nombreux avions.


 
Les avions du film :

L'avion que Steve n'a pas payé est un Bellanca F Skyrocket (c/n 806, NC14700) dont on peut admirer la maniabilité à basse altitude. Il appartenait à Frank Fuller Jr., un richissime industriel, célèbre dans le monde des courses d'avions.

Dans un hangar marqué "California Aircraft corp. Aeronca Airplanes" on peut apercevoir plusieurs petits avions de tourisme de l'époque : un Luscombe 8 (NC23015), un Aeronca 65 –TC (NC31431), un Ryan STA (NC14344), un Cessna 190/195.

Plus tard, on voit deux magnifiques DST (Douglas Sleeper Transport) d'American Airlines, un DST 144 (c/n 1500, NC16006) et un DST-217A, "Flagship Memphis" (c/n 2165, NC21752), filmés à l'United Airport de Burbank.

Paul Mantz pilote deux avions dans le film, son Lockheed Orion 9C (c/n 180, NC12222) et son Beech Staggerwing C-17L (c/n 100, NC16441), qui, dans le film, amène à Bonanza le père de Joan Winfield. Immatriculé N962W en 1957, cet appareil est actuellement au Staggerwing Museum, de Tullahoma, (OK), depuis 1986. L'Orion est en Suisse, au musée des Transports de Lucerne, sous la livrée de Swissair.

Joan, à la fin du film, se parachute du Lockheed Vega 5C qui appartenait au moment du tournage, à un certain Philip Whitmarsh, de Los Angeles. Immatriculé NC-32M (c/n 102), il apparaît en 1941 dans plusieurs films, comme "Sundown" et "Flying wild", avec, comme ici, la fausse immatriculation, NC19958. En 1942, l'avion fut vendu à un autre particulier qui le céda à Lineas Aereas Mineras, S.A. (LAMSA) de Mazatlan, (Mexique). Immatriculé XA-DAI, cet avion fut entièrement détruit après avoir capoté, en juin 1943, à Parral (Mexique).

En arrière plan, à la fin du film, derrière le Lockheed Vega, on aperçoit un monoplan à aile haute, tout blanc, qui ressemble fort à un Stinson SM-1F, avec son moteur en étoile muni d'un capot.


Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.fr
 
LAFIANCEECONTRE.jpg











THEBIRDECAMECOD.jpg



 
Associated keywords

Creation date : 03/04/2009 : 15:12
Last update : 20/10/2010 : 20:39
Category : Movies files - Films
Page read 4659 times
Previous  
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!