Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 146 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
 

ARISE MY LOVE



Année : 1940
Pays : Etats-Unis
Durée: 1 h 53 min.
Genre : comédie dramatique
Noir et blanc

Réalisateur : Mitchell LEISEN
Scénario : Charles BRACKETT , Billy WILDER

Principaux acteurs :
Claudette COLBERT (Augusta "Gusto" Nash), Ray MILLAND (Tom Martin), Dennis O'KEEFE (Joe 'Shep' Shepard), Walter ABEL (Mr. Phillips), Dick PURCELL (Pinky' Oconnor), George ZUCCO (le directeur de la prison), Frank PUGLIA (le père Jacinto), Esther DALEla secrétaire) ,Paul LEYSSAC (Bresson), Ann CODEE (Mme. Bresson), Stanley LOGAN (Colonel Tubbs Brown), Lionel PAPE (Lord Kettlebrook)

Photographie :Charles B LANG Jr
Musique : Victor YOUNG
Producteur : Arthur HORNBLOW Jr
Compagnie productrice : Paramount Pictures

Avions :
-Boeing 247D (en arrière plan)
-Stinson model A
-Stearman C3H/R


Notre avis :

Pour coller aux graves événements se passant en Europe, entre l'automne 1939 et le printemps 1940, le script du film fut révisé plusieurs fois. La production commença en juin 1940, peu après la signature de l'Armistice en France. Sorti en octobre 1940, "Arise my love" était donc d'une brûlante actualité, anticipant sur l'engagement des États-Unis dans la guerre. L'histoire commence à la fin de la guerre d'Espagne et comporte plusieurs repères historiques : l'invasion de la Pologne (1° juin 1939), la déclaration de la guerre par l'Angleterre et la France (3 septembre 1939), le torpillage du paquebot anglais SS "Athenia" (3 septembre 1939), l'entrée des troupes allemandes dans Paris (14 juin 1940), la signature de l'Armistice (22 juin 1940).

Le scénario s'inspire de l'histoire d'Harold Evans Dahl, un pilote américain mercenaire qui combattit pendant la guerre d'Espagne, au sein de l'escadrille républicaine commandée par Andre Gracia La Calle. Il fut abattu le 13 juin 1937 et fait prisonnier par les Nationalistes. Un temps menacé d'être exécuté, il dut la vie sauve à certaines pressions diplomatiques. Les journaux parlèrent aussi de l'intervention d'une belle blonde, chanteuse de cabaret, Edith Rogers, qui avait écrit une lettre poignante au caudillo, en se faisant passer pour sa femme. Libéré en février 1940, Dahl sera instructeur dans la RCAF.

En 1939, en Espagne, le pilote américain Tom Martin qui a combattu aux cotés des Républicains, attend en prison son exécution. C'est alors qu'on lui annonce l'arrivée de son épouse qui vient demander sa grâce au directeur de la prison. Plus qu'étonné, car il n'est pas marié, Tom découvre son "épouse" qui se précipite dans ses bras. C'est en fait, une journaliste appelée Augusta Nash qui a inventé ce stratagème pour faire un reportage à sensation, tout en lui sauvant la vie. Mais à peine sortis de la prison, la vérité est découverte et la police se lance à leurs trousses. Tom s'empare d'un avion, et ils parviennent en France après avoir échappé aux chasseurs franquistes. Tom et Gusto, le surnom d'Augusta, sont accueillis en héros à Paris. Bien que deux de ses anciens camarades de combat, Shep et Pink, aient décidé de rentrer aux Etats-Unis, Tom décide de rester pour s'engager dans l'aviation polonaise. Mais avant, il désire revoir Gusto. Celle ci repousse d'abord ses avances car elle ne pense qu'à sa carrière. Elle vient d'être nommée correspondante de son journal, l'Associated News, à Berlin. Dans le train, elle retrouve comme par hasard, Tom qui se rend à Varsovie. Alors qu'ils traversent la forêt de Compiègne, il tire le signal d'alarme pour stopper le train ! Tom et Gusto passent alors d'agréables moments dans une auberge tenue par des amis de Tom. C'est alors qu'ils apprennent l'invasion de la Pologne par les troupes allemandes, puis la déclaration de guerre de la France. Tom et Gusto décident de rentrer aussitôt aux Etats-Unis. Mais leur bateau, l'Athenia, est torpillé et ils se retrouvent sur une plage irlandaise. Cette fois, Tom s'engagera dans la RAF et Gusto reprendra son poste de correspondante de guerre. En juin 1940, alors que les Allemands entrent dans Paris, Gusto couvre pour son journal, la signature de l'armistice dans la forêt de Compiègne. Alors qu'elle se promène, elle tombe sur Tom qui l'a retrouvée ! Il est blessé, et ne pourra plus combattre. Ils jurent de ne plus se séparer. Ils retourneront aux Etats-Unis où Tom pourra former des "dizaines de milliers de cadets, pour piloter des dizaines de milliers d'avions" et Gusto pourra dire au peuple américain "les choses qu'elle veut dire ", à propos du nazisme,

Si le film tient compte assez correctement des événements historiques, il comporte certaines erreurs et invraisemblances. Le paquebot anglais SS "Athenia" fut bien torpillé par le sous-marin U-30, mais il n'était pas au large de l'Irlande, mais en pleine mer, entre l'Irlande et l'Islande. Parti de Glasgow, il se dirigeait sur Montréal, et non, New York.. On ne voit pas très bien comment Tom et Gusto qui apprennent la déclaration de la guerre à leur hôtel, peuvent aller à Paris le même jour, pour acheter un billet, après avoir fait la queue dans un agence bondée, et se retrouver le soir même au large de l'Irlande. Le bateau en outre avait quitté Glasgow, le 1° septembre… Ce film est plein d'autres petites erreurs. Le train qui emmène Gusto et Tom appartient à la Compagnie des Chemins de fer du Nord, mais elle avait été nationalisée depuis 1937, pour devenir la SNCF, détail ignoré par les accessoiristes.

Cette comédie qui sombre dans le prêche contre l'isolationnisme yankee, et la propagande guerrière, reçut un accueil mitigé des critiques, mais il mettait les spectateurs face aux événements qui se déroulaient en Europe, du moins tels qu'on pouvait les reconstituer à partir de la Californie…Le film reçut néanmoins des nominations aux Oscars de la photographie, des décors et de la musique, et obtint celui de la meilleure histoire originale. Si ce film ne marqua pas les esprits, son souvenir se perpétuera dans le nom d'un…cocktail, que Gusto recommande à Tom, le "arise my love": du champagne frappé, agrémenté d'un doigt de crème de menthe verte.

Bien qu'un des deux principaux personnages soit un pilote de chasse, la production a préféré centrer le film sur les démêlés sentimentaux de Tom et Gusto, ce que nous regrettons.

Les avions du film :

Sur l'aéroport "espagnol" où débouchent en trombe, Tom et Gusto, se tient un Boeing 247–D, moteur tournant. Cet avion porte la livrée d'United Airlines, dont on a effacé le nom.

Ils subtilisent un trimoteur Stinson model A, portant le faux matricule KJNO, sans code de nationalité, qui aurait du être "EC-". On ne trouve aucune trace de Stinson A en Espagne, à la fin des années trente, malgré l'importation de très nombreux types d'avions dans ce pays, suite à la guerre. En l'air, cet avion est remplacé par une maquette. Il est poursuivi par deux Stearman C3H/R armés de mitrailleuses, mais portant des faux matricules civils : MONO, KPMO, tout aussi mystérieux. Ces avions sont également totalement étrangers à l'Espagne de Franco.


Christian Santoir


* Film en vente sur ebay.com

 


ARISEMYLOVE.jpg



 

Associated keywords

Creation date : 04/09/2009 : 08:50
Last update : 04/09/2009 : 08:50
Category : - Films
Page read 4522 times