Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

 SKY KIDS
Vo. The Flyboys

 


Année : 2008
Pays : Etats-Unis
Durée : 1 h 58 min
Genre : aventure
Couleur

 
Réalisateur : Rocco De Villiers
Scénario : Jason de Villiers et Rocco De Villiers

Acteurs principaux :
Jesse James (Jason McIntyre), Reiley McClendon (Kyle Barrett), Stephen Baldwin (Silvio Esposito), Tom Sizemore (Angelo Esposito), J. Todd Adams (Lenny Drake), Dallen Gettling (Ed Thomas), Jennifer Slimko (Samantha Barrett)

Musique : Lisle Moore
Photographie : Jim Orr
Producteur : Rocco DeVilliers
Compagnie productrice : Dark Coast Pictures

Avions :
-Bullock Bu-180, N145BB
-Beech 18S  s/n CA-265, N476PA
-Beech A36 Bonanza
-Aerospatiale 350B Ecureuil  N410JC
-Piper PA-34-220T Seneca III N83878

Notre avis :

"Sky kids" est dédié à Don Novas, le grand père du réalisateur, qui collectionnait les war-birds. Comme les enfants, héros du film, le jeune Rocco aimait à jouer avec ses copains dans le Tween Beech de grand papa. C'est ce souvenir d'enfance (heureuse) qui l'inspira pour écrire le scénario destiné en priorité aux enfants (10-12 ans)

Le film fut tourné en extérieur dans l'Utah, à St. George, et au Nevada, notamment sur l'aéroport de Mesquite.Toutes les scènes aériennes sont réelles et furent filmées "à l'ancienne" avec des cascadeurs et un avion caméra, notamment celles montrant le Beech atterrissant sur une route au milieu d'un fort trafic, l'avion évitant de justesse une montagne, ou la séance de chute libre, à la fin du film.
 

L'histoire commence avec le jeune Kyle qui part à l'école. Dans la cour de recréation, il prend la défense de Jason qui est brutalisé par d'autres élèves. ils deviennent amis et Jason l'emmène voir son oncle Ed qui travaille sur le petit aéroport local. Il lui fait admirer un bimoteur parqué dans un hangar. Les deux enfants montent à bord; quand les portes du hangar s'ouvrent, ils se cachent dans la soute à bagage. Mais l'avion décolle sans qu'ils aient pu descendre, de peur de se faire découvrir. Après une escale, l'avion repart. C'est alors qu'ils jettent un œil dans les bagages pour découvrir une bombe ! Désirant avertir le pilote, ils découvrent qu'il n'y plus personne à bord ! L'avion vole sur pilote automatique ! Jason a quelques vagues notions de pilotage apprises avec Ed, qui lui permettent de maîtriser tant bien que mal l'appareil et ainsi d'éviter de s'écraser contre une paroi rocheuse. Jason réalise qu'il va être obligé de poser l'avion. Il choisit une route rectiligne, mais assez fréquentée. Après une partie de saute-moutons avec les voitures, il parvient à immobiliser l'avion devant les automobilistes médusés. Les deux jeunes font la une des journaux et deviennent les héros de leur petite ville. Mais l'avion appartient à un chef de la mafia locale, Angelo Esposito. Il fait chercher les deux garçons pour savoir exactement ce qui s'est passé, car l'avion transportait une importante somme d'argent qui a disparu. …Kyle et Jason doivent avouer qu'ils ne savent pas grand chose. Esposito qui les trouve sympathiques, leur promet un beau cadeau et les fait raccompagner par son frère, Sylvio, et un de ses hommes, Lenny. Durant le trajet, en discutant, Lenny s'aperçoit que les enfants les ont reconnus, car c'est lui et Sylvio, qui ont volé l'argent ! Il décide donc de les tuer, mais Sylvio s'interpose et Lenny le tue à son tour. Prenant en otage Kyle et Jason, il oblige Ed à piloter l'avion d'Esposito pour fuir au Mexique. Mais en l'air, une bagarre éclate et Jason est éjecté par la porte ouverte ! Ed s'emparant d'un parachute prend Kyle par la main et saute dans le vide ! Il parvient à endosser son parachute et à rattraper Jason. Tous les trois atterrissent sains et sauf. Lenny resté dans l'avion s'écrase au sol. Le lendemain, alors qu'ils sont réunis à l'aéroport avec la mère de Kyle, un homme d'Esposito arrive et leur présente le cadeau de son patron, un magnifique bimoteur tout neuf !
 

Le mafioso est vraiment un chic type, et généreux avec çà ! Ce n'est pas la seule invraisemblance du film... Le pilotage d'un Twin Beech par un enfant de douze ans (il devait piloter debout sur le palonnier !). sans aucune notion de pilotage, tient du pur fantasme cinématographique, encore plus, que le pilotage d'un 747 par une hôtesse, le 747, pouvant être piloté en appuyant sur des boutons, grâce à ses ordinateurs de bord. Avec le Beech, dont la conception remonte à la fin des années trente, c'est une autre histoire; dès qu'on débranche le PA, il faut le tenir fermement, sinon on se retrouve très vite au tapis…. L'atterrissage est encore plus problématique, surtout sur une route encombrée ! Bref, c'est du cinéma et du rêve...Par contre, les scènes aériennes sont bien réelles, très bien filmées, et séduiront les amateurs du Beechcraft 18.

 

Les avions du film :

A part les enfants, l'autre grande vedette du film est un Beechcraft 18 tout métal, vierge de toute décoration ou marque...On imagine mal un avion se promenant sans aucune immatriculation aux USA ou ailleurs. …Ce Beech 18S (s/n CA-265, N476PA) appartenait à Steve Evans, un ancien pilote faisant de l'épandage agricole, devenu pilote cascadeur à Hollywood. C'est lui qui pilote quand Amelia Earhart rate son décollage à Hawaï, dans "Amelia Earhart. La dernière mission".(1994). Cet avion fut pris en charge par la Royal Canadian Air Force en 1953, en tant que Beechcraft 18 Mk.3 NM (Navigational trainer/Transport) Expeditor. Il fut radié des effectifs de la RCAF en 1968. En 1980, Evans le trouva dans un état d'abandon avancé dans un champ, aux USA, et le restaura. Il parut alors dans plusieurs films.

La séquence de l'atterrissage sur la route se passe sur un tronçon de route entre Mesquite (Nevada) et St George (Utah). L'approche fut filmée à partir d'un Beech A36 Bonanza (que l'on voit sur le parking de l'aéroport de Mesquite). A un moment, la roue du Beech touche le toit d'une Honda noire en faisant exploser la vitre arrière, sans toutefois blesser le conducteur. Cette voiture était conduite par le frère du réalisateur. Bien que l'incident ne fusse pas prévu dans le script, la scène fut néanmoins conservée.

Le petit biplan rouge du tonton Ed est une construction amateur, l'unique Bullock Bu-180 (c/n 1, N145BB), un biplan de voltige, de construction amateur.

Angelo Esposito, un homme fortuné, possède en plus du Beech 18, un hélicoptère Aerospatiale 350B Ecureuil (N410JC). Cet hélicoptère fut détruit dans un accident, le 30 décembre 2004, dans le parc national de la Death Valley (CA). Esposito offre aux enfants (Ed devra les piloter) un magnifique Piper PA-34-220T Seneca III (N83878, c/n 34-8133097) "tout neuf", bien qu'il ait été construit en 1981...

Sur le parking de l'aéroport de Mesquite, on observe plusieurs avions privés : Cessna 172G (N3660L), Beech A36 Bonanza, Piper PA-31-325 Navajo, Piper PA-28-180 Archer.

 

Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.fr


 
SKYKIDS.jpg
 

Associated keywords

Creation date : 18/12/2009 : 10:21
Last update : 22/10/2010 : 10:36
Category : - Films
Page read 3374 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!