Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 144 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml

TRI PROTSENTA RISKA
(Trois cent pour cent de risque)

 



Année : 1985
Pays : URSS
Genre : drame 
Durée : 1 h 08 min.
Couleur 

Réalisateurs: Gennadi POLOKA, Vladimir SHREDEL
Scénario : Mark GALLAI

 Acteurs principaux :
Kirill LAVROV, Pavel KADOCHNIKOV, Ivan BORTNIK    , Aleksandr DEMYANENKO, Valeriy ZOLOTUKHIN, Irina REZNIKOVA, Georgi DROZD, Vladimir NEKRASOV

Musique : Venyamin BASNER
Photographie : Oleg KUKHOVARENKO
Compagnie productrice : Lenfilms studios

Avions :
-MiG-25B/C Foxbat
-Sukhoi-17M
-Ilyushin Il-28 "Beagle" (en arrière plan)
-Yak-28R Brewer D (idem)
-MiG-23MLD "Flogger" K (idem)
-MiG-21SMT (idem)
-Sukhoi Su-17M (idem)
-Mil Mi.8T


Notre avis :

Mark Gallai fut l'un des premiers pilotes d'essais officiels en URSS. Il participa aux essais de cent vingt quatre avions de toutes les catégories. Après la mort de son camarade Alexej Grintschik, qui se tua aux commandes du MiG-19, en 1946, il fut désigné pour poursuivre les essais avec le second prototype et contribua à sa mise au point, jusqu'à ce qu'il soit prêt pour la construction en série. A partir de 1974, il se consacra uniquement à l'écriture de livres issus de son expérience. Le scenario de ce film est tiré directement de ses mémoires, publiées en 1978 et intitulées "Trois cent pour cent de risque. Les mémoires d'un pilote d'essais". Elles racontent de façon parfois humoristique, la vie des pilotes d'essais, entre vols de routine et événements dramatiques..


L'histoire se situe à la fin des années soixante. Yevgeny Fetisov est un pilote d'essai chevronné chargé de la mise au point du MiG-25, ainsi que de la rédaction de son manuel de vol. C'est un homme solitaire qui a pour animal de compagnie, une tortue, bien qu'il ne soit pas indifférent à l'amitié que lui porte Anna...Un jour qu'il est au terrain, il assiste à l'atterrissage sur le ventre d'un jet biplace. Les pilotes ne sont heureusement que légèrement blessés. Entre deux essais de vrille avec le MiG-25, Fetisov participe à des petites réunions amicales avec ses collègues et leurs épouses, où tout le monde essaie d'oublier la mort qui rôde. Un de ses amis qui doit réceptionner un avion, ne revient pas. Il part à sa recherche et le retrouve grièvement blessé, après qu'il se soit parachuté. Il meurt à l'hôpital. Fetisov a la douloureuse tâche d'aller apprendre la nouvelle à sa veuve et à son fils... Après l'enterrement, il doit le remplacer, bien qu'il ait depuis longtemps déposé une demande de congé. Il va donc poursuivre les essais du MiG en pays chaud. Une séance d'essai manque de mal se terminer. Réalisant qu'il a failli y passer, il rend sa liberté à sa tortue...


Bien que nous ne comprenions pas un traitre mot de Russe et donc les longues discussions entre le pilote et les membres de l'institut aéronautique en charge des essais, nous constatons cependant que ce film n'est pas tant sur les avions que sur les hommes chargés de les piloter, de les entretenir et de les concevoir. Les questions techniques ont été réduites au minimum et ne sont juste là que pour faire comprendre au spectateur les motivations et le comportement des héros de l'histoire.

Ce film est néanmoins très intéressant pour les aérocinephiles, car il montre un bon échantillon des avions mis en œuvre par les forces aériennes soviétiques au milieu des années 80, dont le fameux "Foxbat" qui inquiéta beaucoup les armées occidentales lors de son apparition...



Les avions du film :
 

Les extérieurs ont été filmés sur la grande base de Darmgarten (Mecklembourg-Pomeranie) en Allemagne de l'est, où était installé le QG de la 16° Armée aérienne soviétique. Y étaient également basés, le 773 IAP (Istrebitelniy Aviatsionniy Polk- Régiment de chasse) et le 65 OBAE (Otdelnoy Bouksirovotchnoy Aviatsionnoy Eskadrile- Escadron Aérien Indépendant de Remorquage), dont on voit les avions. Cette base a été fermée en 1997.

L'avion principal du film est le MiG-25 Foxbat vu dans différentes versions. Au début du film, apparaît un MiG-25RU (RU pour Razvedchik Uchebniy), alias ”Foxbat-C”, pour l’entraînement opérationnel des personnels navigants et les missions de reconnaissance météorologique, préalables à chaque journée de vol. Ce biplace est vu en courte finale, puis il est aussitôt remplacé par un MiG-25 monoplace, un MiG-25RBT "Foxbat B", un avion de reconnaissance armé pouvant emporter jusqu'à cinq tonnes de bombes. C'est cette version qui entra la première en service dans les forces soviétiques en 1971. On distingue sous le nez, les hublots des caméras et le panneau diélectrique gauche du système d'écoute et de détection électronique Tangaj. C'est ce type que l'on voit tout au long du film. On en a de belles vues rapprochées au sol, montrant de très nombreux détails. On appréciera aussi les vrilles du même appareil effectuées à haute altitude. La seule unité qui mettait en œuvre cet avion en RDA était le 931 Ogv RAP (pour Otdelniy Razvedvatelniy Aviatsionniy Polk, Régiment aérien indépendant de Reconnaissance), une unité de la Garde.

On assiste à l'atterrissage sur la piste de crash d'un Sukhoi-17M monoplace dont seul le train avant a accepté de sortir: mais au sol, les équipes de secours ouvrent (au pied de biche !) le cockpit d'un MiG-15 UTI biplace ! Rappelons qu'il existait bien un Sukhloi biplace, le Su-17UM (dont les verrières se relevaient vers le haut et non sur le côté..).

On peut observer plusieurs Ilyushin Il-28 "Beagle" au parking et à l'atterrissage. La tourelle arrière est tantôt armée d'un couple de canons de 23 mm ou d'une longue perche repliable vers le haut, au repos. Rabattu vers le bas, cet ustensile était destiné à tracter, en phase de décollage et d'atterrissage, une cible 7BM-2M. Les avions modifiés étaient des Il-28 Bouksirovchtchik Micheney (remorqueurs de cibles). Les équipages étaient composés de façon similaire à ceux des autres "Beagle" : un navigateur (Chtourman) dans le nez vitré, un pilote (Pilot) et un opérateur radio-mitrailleur (Vozdouchniy Strelok-Radist) dans la tourelle de queue, qui faisait alors office d'observateur du système de remorquage.


En arrière plan sur le tarmac, on aperçoit des avions de diverses unités, sans doute de passage à Damgarten, en provenance des autres pays du Pacte de Varsovie. Damgarten, au bord de la Baltique,  possédait des polygones de tir air-air et sol-air situés en mer. On voit ainsi deux Yak-28R Brewer D de reconnaissance (le 24 rouge et le 23 rouge camouflé), deux chasseurs, un MiG-23MLD "Flogger" K (16 jaune) et un MiG-21SMT (41 bleu), et un avion d'attaque au sol, Sukhoi Su-17M (15 bleu).

C'est avec un hélicoptère Mil Mi.8T que Fetisov part à la recherche du pilote qui s'est éjecté.

Vers la fin du film, on assiste à l'atterrissage d'un triréacteur Yak-40 de l'Aeroflot et on aperçoit sur une bretelle, un Antonov 24, un appareil de la même compagnie.



Christian Santoir


*Film en vente sur les sites russes

 

Tri protsenta.jpg



 

Associated keywords

Creation date : 16/01/2010 : 09:28
Last update : 15/08/2011 : 09:17
Category : - Films
Page read 3687 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!