Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 146 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

 
EMERGENCY LANDING




Année : 1941
Pays : Etats-Unis
Genre : aventures
Durée : 1 h 04 min.
Noir et blanc

Réalisateur : William BEAUDINE
Scénario : Martin MOONEY

Acteurs principaux : Forrest TUCKER (Jerry Barton), Carol HUGHES (Betty Lambert), Evelyn BRENT (Maude Lambert), Emmett VOGAN ('Doc' Williams), William HALLIGAN (George B. Lambert), George SHERWOOD (Jones), Thornton EDWARDS (Pedro), I. Stanford JOLLEY (Karl) , Stanley PRICE (Otto)

Photographie : Jack GREENHALGH
Producteur : Jed BUELL
Compagnie productrice : Producers Releasing Corporation

Avions :
-Lockheed 18-14 Lodestar c/n 18-2068, NC34900
-Lockheed 18-10 Lodestar c/n 18-2023, NC25633
-Pasped Skylark W1
-Ryan STA
-Lincoln-Page LP 3 c/n 259, NC136W
-Waco YKS (en arrière plan)
-Stinson 10 Voyager  c/n 7518, NC26243
-Douglas DC-3 (images d'archives)


Notre avis :

Ce film est une comédie camouflée derrière une histoire d'espionnage (nous sommes en 1941), qui tourne autour d'un prototype de bombardier télécommandé. Ce dernier qui devrait être la vedette du film n'apparaît pratiquement jamais et les rares scènes aériennes sont situées tout au début du film..

En 1941, alors que le gouvernement américain annonce un vaste plan de réarmement, le constructeur aéronautique George B. Lambert obtient un contrat pour construire des bombardiers. Le pilote d'essai de Lambert, Jerry Barton, essaie de l'intéresser au projet d 'un de ses amis, Doc Williams, qui a inventé un avion radioguidé. Williams habite un coin isolé de l'Arizona, où il tient une station météo. Comme Lambert est impossible à joindre, Jerry et Doc lui montrent leur modèle réduit télécommandé, pendant une partie de golf... L'industriel est séduit et demande à Doc de faire voler un véritable avion. Le jour de l'essai, un des officiers de la commission militaire doute que cet avion évolue, sans que Jerry touche les commandes. Vexé, ce dernier saute en parachute pour le lui prouver, mais Doc ne parvient pas à contrôler l'avion qui s'écrase. Jerry est viré et rejoint Doc dans l'Arizona, où ils vont perfectionner l'invention. Alors que Lambert lance une première série de bombardiers, sa fille, Betty lui annonce son départ pour Hollywood. Malgré le désaccord de son père, elle part avec sa tante Maude, au volant de sa voiture (un superbe phaéton Buick, modèle 1940). En route, les deux femmes tombent en panne d'essence dans l'Arizona. Un Mexicain de passage, qui se trouve être, Pedro, l'homme à tout faire de Doc, leur indique un dépôt d'essence du gouvernement qui est le seul point de ravitaillement possible dans cette contrée déserte ! Quand elles s'y approvisionnent, Jerry survient. Ayant reconnu Mlle Lambert, il leur annonce qu'elles sont en état d'arrestation pour vol de bien appartenant à l'Etat, car Jerry fait fonction de sheriff adjoint du lieu ! Il emmène Betty et Maud à la maison de Doc, où il réside. Puis il informe Mr Lambert. Celui-ci lui répond qu'il est ravi que sa fille et à sa sœur aient une occasion d'apprendre le sens de la discipline ! Les deux bourgeoises sont mises au travail comme femmes de ménage, en guise de punition. C'est alors qu'un des bombardiers de Lambert est détourné par deux espions allemands. Mais l'avion s'écrase, non loin de l'habitation de Doc. Un survivant du crash, Karl, vient frappé à sa porte. Voyant que Jerry l'a reconnu, car il travaillait comme mécanicien chez Lambert, il prend en otage Maud et Betty et les emmène dans l'avion de Doc. En l'air, Doc demande, par radio, à Betty de mettre en marche le système de radioguidage. Cette fois-ci, Doc contrôle parfaitement l'appareil et le fait atterrir. Karl qui n'a rien pu faire, est appréhendé. Peu de temps après, Mr Lambert atterrit et constate avec satisfaction que sa fille a bien profité de la leçon. Il va acheter l'invention de Doc qui est maintenant au point. Quant à Jerry et Betty, ils sont tombés amoureux l'un de l'autre…

Ce film de série B, tourné en partie sur le Lockheed Air Terminal de Burbank, ne reçut pas un bon accueil de la part des critiques qui ne retinrent que la douche improvisée d'Evelyn Brent, ou les shorts et les pulls moulant de Carol Hughes...

Sur un plan, plus technique, on peut ajouter qu'en 1941, l'avion télécommandé n'était pas une invention nouvelle. Déjà, en 1937, dans "Riding on air", il était question d'un avion guidé par radio à partir du sol.


Les avions du film :


Le bombardier de Lambert Aircraft est un pacifique Lockheed 18-14 Lodestar, filmé au Lockheed Air Terminal de Burbank. Cet appareil (c/n 18-2068, NC34900) que l'on voit pendant le générique et au début du film, appartenait à la compagnie Superior Oil. Il fut ensuite réquisitionné par l'USAAF comme C-56C, avec le serial 42-53499 puis cédé à la RAF dans le cadre du programme Lend-Lease, en juillet 1941 (serial AX720) qui le prêta à la BOAC (G-AGCU) jusqu'en 1947. Puis il transita par les forces aériennes espagnoles en 1949, avant de revenir aux USA en 1955 (N9923F). Son sort ultérieur est inconnu. On voit décoller un autre Lockheed 18-10 (c/n 18-2023, NC25633) appartenant à United Airlines avec le nom de "City of Alameda". Lui aussi fut réquisitionné après le tournage et finit sous les couleurs anglaises (AX763, puis G-AGCZ) en Libye, où ils s'écrasera en décembre 1941.

L'avion "robot" (le titre alternatif du film est "Robot pilot") équipé du système de "Doc" n'est autre qu'un Pasped Skylark W1, un bel avion de tourisme. Il est doublé par un Ryan STA après que Jerry ait sauté en parachute. "Doc", quant à lui, possède un biplan triplace, un Lincoln-Page LP 3 (c/n 259, NC136W), un appareil très rare au cinéma, surtout connu dans l'ouest des Etats-Unis, au milieu des années 20…

Au début du film, le représentant de Lambert Aircraft débarque d'un Waco YKS. En arrière plan, sur le Lockheed Air Terminal de Burbank, on note plusieurs avions, dont un Stinson 10 Voyager (NC26243; il vole toujours en Californie) et un Douglas DC-3, au loin.


Christian Santoir


*Film en vente sur moviesunlimited.com




 


EMERGENCYLANDING.jpg



 

Associated keywords

Creation date : 06/04/2010 : 19:09
Last update : 09/04/2010 : 08:08
Category : - Films
Page read 3798 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!