Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

 
JUNIOR G MEN OF THE AIR


 
Année : 1942
Pays : Etats-Unis
Genre : aventure
Durée: 12 épisodes de 19 minutes
Noir et blanc

Réalisateur : Lewis D. COLLINS, Ray TAYLOR
Scénario : Paul HUSTON, Griffin JAY, George H. PLYMPTON

Acteurs principaux :
Billy HALOP (Billy 'Ace' Holden), Gene REYNOLDS (Eddie Holden), Lionel ATWILL (Le Baron), Frank ALBERTSON (Jerry Markham),  Richard LANE  (agent Don Ames), Huntz HALL ( 'Bolts' Larson), Gabriel DELL ('Stick' Munsey), Bernard PUNSLY ('Greaseball' Plunkett), Frankie DARRO ( Jack).

Musique : Milton ROSEN
Photographie : William A. SICKNE
Producteur :  Henry MacRAE
Compagnie productrice : Universal pictures
 
Avions :
-Fokker Super Universal  c/n 826, NC9724 (au sol)
-Travel Air 2000 c/n 181, NC901
-Ryan STA c/n 139, NC17305
-Brown B-3  NX266Y

Notre avis :

Ce feuilleton fut le troisième mettant en scène les "Dead End Kids" et les " Little Tough Guys" (les Jeunes de la banlieue et les Petits durs..), après "Junior G-Men" et "Sea Raiders". Lors de sa sortie en avril 1942, l'Amérique est en guerre depuis six mois et la jeunesse est mobilisé, à l'écran, pour lutter contre la cinquième colonne et les ennemis de l'intérieur, qui sont ici clairement désignés, même s'ils ne sont jamais nommés, à savoir certains immigrés japonais qui, sous couvert de paisibles activités, préparent l'invasion du pays… Trois mois avant la sortie du feuilleton, le président Roosevelt avait signé l'Executive Order 9066 qui ordonnait  l'internement de tous les Japonais ou Américains d'origine japonaise, de la Californie, de l'Orégon et de l'état de Washington. Ces états étaient considérés comme zones de guerre, les militaires s'attendant à un débarquement jugé imminent... En janvier 1942, des rapports de l'Armée affirmaient, sans apporter aucune preuve sérieuse, que des espions, issus de la communauté japonaise de l'île d'Hawaï, avaient aidé les forces navales impériales. Au début de 1942, il était malheureusement "normal" que les Japonais n'aient pas la cote dans une Amérique traumatisée par l'attaque surprise de Pearl Harbour. Le mikado ne s'était nullement inquiété des conséquences qu'une guerre non déclarée pouvait avoir sur le sort des 117.000 immigrés japonais résidant sur la côte ouest des USA.

La bande d'amis composée de Billy "Ace" Holden, "Bolts" Larson, "Stick" Munsey et "Greaseball" Plunkett, travaillent dans un parc à ferraille récupérant des pièces détachées d'avions, tenu par le père d'Ace. Leur camion est volé par des membres d'une organisation japonaise terroriste, l'ordre de la Libellule noire, dirigée par un homme appelé le "Baron", dont le but est de préparer l'invasion du pays, le 7 décembre. …Quand l'agent de la police fédérale, Don Ames, leur rend leur camion retrouvé, Ace, qui n'aime pas les policiers, refuse de l'aider à arrêter les voleurs. Ames décide alors de laisser faire Jerry Markham, le chef des "Junior G men". Ce dernier connaît bien Ace et son frère Eddie, car il partage avec eux leur goût pour l'aviation et le vol, et il sera plus à même d 'obtenir leur coopération. Les jeunes pensent effectivement  pouvoir traiter le problème eux-mêmes, mais après s'être frottés aux agents ennemis, des hommes déterminés et bien organisés, ils s'aperçoivent qu'il est plus efficace d'unir leur force à celles des "Junior G men" et de  la police. Le quartier général des espions est situé en dehors de la ville dans une ferme, qui dispose d'un terrain d'atterrissage. Ils kidnappent le jeune frère d' Ace qui a inventé un silencieux d'échappement permettant aux bombardiers d'approcher sans se faire repérer par les détecteurs de son. Les jeunes découvrent par hasard, qu'ils ont également pour projet de saboter les champs pétrolifères de la côte ouest, ainsi que les réserves de carburant d'aviation pour faciliter le travail aux troupes d'invasion. Ace et ses amis parviennent à proximité de la ferme, mais sont attaqués par Monk, le pilote de la bande, qui les bombarde. Ace et ses amis sont finalement capturés par les Japonais. Dans l'avant dernier épisode, le 7 décembre, le Baron leur apprend l'attaque de Pearl Harbor et des Philippines. Mais ils parviendront à s'échapper dans l'avion du Baron, et à avertir les autorités. Le repaire des Japonais est attaqué par l'armée et le baron se suicide.

Les "Japonais" de la série sont, comme il fallait s'y attendre, des faux, joués par des acteurs de type caucasien, le seul asiatique, ou à peu près, étant Turhan Bey (qui joue le chef des sbires du Baron), dont le père était turc et la mère tchécoslovaque. …On n'avait sans doute pas trouvé assez d'acteurs chinois qui remplaçaient habituellement leurs ennemis japonais à l'écran.

Le fameux silencieux pour moteur d'avion qui vaut à son inventeur d'être enlevé par les Japonais, était, en 1942, une invention totalement inutile (mais que l'on retrouve dans plusieurs films, comme "Trapped in the sky"-1939), depuis l'invention du radar. Les détecteurs par son existaient encore dans certaines unités de DCA (notamment au Japon), mais pour peu de temps. Rappelons que le 7 décembre 1941, les avions japonais avaient été détectés par le radar d'Opana, mais l'information n'avait pas été traitée correctement par le centre des opérations de Fort Shafter…

Cette série, sans aucun personnage féminin (ou presque), dont les principaux personnages sont soit des mécaniciens soit des pilotes privés, jouant les détectives amateurs, recèle beaucoup d'action, mais peu de suspense, et elle est, comme les autres, plutôt décevante. Les effets spéciaux sont d'un faible niveau et réalisés avec peu de moyens. Les scènes aériennes, tournées en studio ou avec des maquettes, ne sont guère convaincantes. On voit beaucoup d'avions, mais sur des bouts de documentaires collés bout à bout. Le budget ne permettait pas d'effectuer des prises de vue aériennes qui étaient de toutes façons, strictement interdites, vu l'état de guerre. Bref, tout cela a mal vieilli, et ne vaut que pour son témoignage de l'espionnite aigüe régnant aux USA, en ce début d'année 1942.


Les avions du film :

Au commencement de l'épisode 1, les jeunes regardent l'exhibition d'une maquette du Phillips Aeroneer, tout droit sortie de la série "Sky raiders" (1941).

L'avion des saboteurs est un Fokker Super Universal (c/n 826, NC9724) tout blanc ou tout argent. Construit en décembre 1928, il fut acquis par Standard Airlines, puis il changea plusieurs fois de propriétaires : Aero Corporation of California, Mid-Continent Air Express et Western Air Express, au début des années 30. Entre 1934 et 1942, il eut cinq propriétaires privés, dont le marchand d'avions Charles H. Babb. En 1942/43, il fut vendu au Corps des Ingénieurs de l'Armée. Le 10 octobre 1943, il était détruit dans l'incendie de son hangar (avec le Lockheed Vega NC972Y).

Filmé uniquement au sol, cet avion est remplacé en l'air, par des machines différentes, beaucoup plus petites, extraites de bouts de documentaires, ou de la série antérieure "Sky raiders", des mêmes studios : deux Fairchild 24C-8C (NC15346 de Paul Mantz et NC1436*), un Fairchild 24W-9 (NC18688 de la compagnie Fleet Flying Services), un Monocoupe 90 (NC192K, déjà vu dans "Carioca"-1933), un Ryan M2, un Stinson R, un Fairchild D.71 et même un Spartan 7W, vu de loin, dans les derniers épisodes…

Les jeunes travaillent sur un Travel Air 2000 (c/n 181, NC901) qu'ils retapent pour participer à une course. En l'air, il est doublé par des images d'un American Eagle A1 (NC4729), d'un Stearman C2B (NX4099 qui apparaîtra dans neuf films depuis "Air mail" en 1932), un Stearman C3B (c/n 156, NC6259) et, à l'atterrissage, par un Travel Air D4D (c/n 1376, NC475N) sur lequel "Ace" passe son brevet.

Lors du meeting aérien, le jeune "Double face" sabote le Ryan STA (c/n 139, NC17305) d'un concurrent. "Ace" vole sur un Brown B-3 (NX266Y) monoplace qui appartenait alors à Herbert L. White, le directeur de la California Aircraft Corp. basée sur le Metropolitan airport de Van Nuys et qui fournissait le studios en avions. Cet avion périra dans les flammes dans le même hangar que le Fokker susnommé, le 10 octobre 1943. Le Brown apparait dans les épisodes ultérieurs, équipé en biplace et même en triplace, puisque deux jeunes se tassent dans le cockpit avant. Rappelons que cet avion expérimental était certifié uniquement comme monoplace. Si on le voit atterrir, en l'air, il est remplacé par une maquette, voire un Breese Dallas X, au décollage !

Le meeting est reconstitué avec des morceaux de documentaires montrant les National Air Races de  1937, 1938 et 1939. On voit ainsi de nombreux racers de cette époque : Keith-Rider R3, R4 et R5, Wedell Williams, Marcoux Bromberg, Folkerts, Wittman Bonzo et le Lockheed Orion (NR12222) de Paul Mantz, qui arriva troisième lors du trophée Bendix de 1938. Ceux qui ont l'œil, verront même le Gourdou-Leseurre GL. B6 (F-AGCH) de Jérôme Cavalli (on reconnait sa décoration et sa silhouette caractéristique) trainant derrière lui un panache de fumée, lors d'un passage à basse altitude; il représente ainsi l'avion d'Ace en feu ! Cavalli passe devant le Caudron C.448-9 Goéland "F-AOMY" (cet avion avait été commandé en 1936, par l'aviatrice Amy Mollison, d'où l'immatriculation...) et cette vue a sans doute été prise lors d'un meeting français, en 1937 ou 1938 (à Vincennes ?).
 
Christian Santoir


Titre des épisodes:

1 Wings aflame
2 The plunge of peril
3 Hidden danger
4 The tunnel of terror
5 The black Dragon strikes
6 Flaming havoc
7 The death mist
8 Satan fires the fuse
9 Satanic sabotage
10 Trapped in a burning chute
11 Undeclared war
12 Civilian courage conquers



 
*Film en vente sur amazon.fr

JUNIORGMENOFTHEAIR.jpg

Associated keywords

Creation date : 13/10/2010 : 09:06
Last update : 16/10/2010 : 17:32
Category : - Séries
Page read 3960 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!