Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 146 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml

 LA TORNADE
Vo. Another dawn


 

Année : 1937
Pays : Etats-Unis
Genre : drame
Durée : 1 h 13 min.
Noir et blanc

Réalisateur : William DIETERLE
Scénario : Laird DOYLE

Acteurs principaux :
Kay FRANCIS (Julia Ashton Wister), Errol FLYNN (Capitaine Denny Roark), Ian HUNTER (Colonel John Wister), Frieda INESCORT (Grace Roark),Herbert MUNDIN (Wilkins), G.P. HUNTLEY (Lord Alden), Billy BEVAN (Hawkins), Clyde COOK (Sergent Murphy).

Musique : Erich Wolfgang KORNGOLD
Photographie : Tony GAUDIO
Producteurs : Hal B. WALLIS, Jack L. WARNER   
Compagnie productrice : Warner Bros.
 
Avions :
-Waco 10
-Boeing 100


Notre avis :

Le scénario du film serait tiré d'une nouvelle de William Somerset Maugham, "The ambassador's wife". Le jeune Errol Flynn partage ici la vedette avec la star de la Warner, Kay Francis, son aînée de quatre ans. Après le succès de "La charge de la brigade légère" (1936) des mêmes studios, avec déjà E. Flynn, la Warner continue dans les films coloniaux du même genre, mais ici on quitte l'Inde pour une autre colonie du vaste empire britannique. L'action se passe dans "un poste éloigné—, très, très loin de Tipperary —où une poignée de soldats, parmi les meilleurs de la Couronne, préserve une paix précaire, parmi des indigènes belliqueux, au prix de beaucoup de sang anglais versé dans les sables du désert.", comme il est précisé au début du film.. Il s'agirait sans doute du sud de la Palestine, non loin du golfe d'Akaba (selon les cartes dans le bureau du colonel, et le nom d'"Achaben", qui est celui du principal chef des tribus arabes…). La Palestine connaissait alors de graves troubles provoqués par ce qu'on appellera la "Grande révolte arabe" (1936-1939), mais le film avec ses cavaliers, semble se passer à une époque antérieure.

Le colonel anglais John Wister, en poste dans le désert, à Dikut, au Moyen Orient, part en congé en Angleterre. Là bas, il tombe amoureux d'une belle américaine, Julia Ashton. Julia accepte de se marier avec lui tout en lui précisant qu'il ne pourra jamais remplacer dans son cœur son ancien fiancé, un pilote britannique mort dans un accident. …De retour à Dikut, elle fait la connaissance de l'ami de John, le fringant capitaine Denny Roark et de sa sœur Grace, qui aime secrètement John. Le charme de Denny, qui rappelle à Julia son ancien amour, finit par agir sur elle. Mais Denny voyant que leur liaison n'a pas d'issue préfère demander une autre affectation. John découvre alors par hasard, que Julia est tombée amoureuse de Denny. Le destin se charge de régler le problème, quand il faut intervenir rapidement contre un chef arabe, Achaben, qui vient d'accaparer un point d'eau. Il faudra utiliser l'avion de Denny et ce sera une mission sans retour possible. Mais John est également volontaire. Ayant tiré à pile ou face, le sort désigne Denny. Alors qu'à l'aube ce dernier fait ses adieux à Grace, John décolle; il sacrifie sa vie pour que Julia et Denny puissent être ensemble.

On regardera ce mélodrame colonial, avec son exotisme de pacotille, typiquement hollywoodien, pour Errol Flynn, qui n'était pas encore le célèbre Robin des Bois. Il n'est pas là dans son meilleur rôle et il a l'air de s'ennuyer ferme. Sa renommée, déjà bien établie auprès des spectatrices, lui sauva la vie, dans le film, car c'est lui qui devait s'envoler pour la mission fatale, ce qui permettait de sauver l'honneur de la femme du colonel, mais elle avait le cœur brisé une deuxième fois…Beaucoup de musique et fort peu d'aviation dans cette histoire où les deux héros amoureux de la même femme, sont des cavaliers, aviateurs à l'occasion…


Les avions du film :

Denny a pour avion personnel un Waco 10, que l'on voit atterrir au début du film. On ne le revoit plus qu'à la fin du film; le colonel Wister l'emprunte pour aller bombarder un barrage, mais l'avion de Denny s'est transformé, en vol, en Boeing 100, comme celui de Paul Mantz, que l'on voit s'envoler de nuit !

Christian Santoir

*Film rare

 

TORNADE.jpg

ANOTHERDAWN.jpg

 


 

Associated keywords

Creation date : 04/03/2011 : 10:54
Last update : 06/03/2011 : 08:51
Category : - Films
Page read 3119 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!