Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

FLIGHT OF THE BLACK ANGEL
 


 
Année : 1991
Pays : Etats-Unis
Genre : thriller
Durée : 1 h 38 min.
Couleur

Réalisateur : Jonathan MOSTOW
Scénario: Jonathan MOSTOW, John D. BRANCATO

Acteurs principaux :
Peter STRAUSS (Colonel Matt Ryan/Ringleader), William O'LEARY (Capitaine Eddie Gordon/Black Angel), James O'SULLIVAN (Colonel Bill Douglas), K CALLAN (Mme. Gordon), Michèle PAWK (Valerie Dwyer), Michael Keys HALL (Richard Dwyer), Ben Rawnsley (Mr. Gordon), Marcus CHONG (Dragonfly)

Musique : Richard MARVIN
Photographie : Lee REDMOND
Producteurs : Oliver G. HESS, Kevin M. KALLBERG
Compagnie productrice : Trimark Pictures, Hess/Kallberg Productions
 
Aéronefs :
-General Dynamics F-16A/B
-IAI Kfir C.2
-Bell 209 AH-1S Huey Cobra
-Bell UH-1D Iroquois
-Sikorsky H-3


Notre avis :

Tout le monde connaît depuis le 11 septembre 2001, le terroriste islamiste, mais dix ans auparavant, ce téléfilm avait imaginé son frère, le terroriste chrétien, près à pulvériser une ville par arme atomique, le tout, au nom de Dieu. La ville en question, assimilée à Sodome ou Gomorrhe, n'était autre que la ville de Las Vegas….


Le capitaine de l'USAF, Eddie Gordon, nom de code "Ange Noir", est un pilote de chasse, très doué, qui se montre toujours le meilleur lors des exercices, même si parfois, il fait prendre des risques inconsidérés à ses coéquipiers. Lors d'un week-end dans sa famille, ce jeune célibataire rangé et sans histoire, tue froidement son père, sa mère et son jeune frère ! Puis, le lundi, il rentre à sa base et change le plan de vol de sa prochaine mission, en tuant l'officier chargé de l'établir. …C'est ainsi qu'il peut s'envoler avec un chasseur bombardier armé d'une bombe nucléaire. Il se croit investi d'une mission divine et a décidé de rayer de la carte, la cité du vice, Las Vegas ! Une fois en l'air, il descend un à un ses équipiers, y compris le colonel Ryan, qui, contrairement aux autres, a le temps de s'éjecter. Puis, il atterrit sur une petite route isolée et cache son avion dans une grange. La bombe atomique qu'il transporte n'est pas armée et il lui faut un peu de temps pour l'activer. Il prend en otage un couple et son bébé qui a eu le malheur d'être témoin de son atterrissage. Pendant ce temps, le colonel a pu donner l'alerte. Quand la police locale le retrouve, il tue les policiers venus l'appréhender, ainsi que l'homme du couple, pris en otage, qui tentait de s'enfuir. Une fois la bombe armée, il redécolle et se dirige vers Las Vegas qu'il s'apprête à pulvériser, mais il trouve sur son chemin le colonel Ryan. Après un dogfight serré, ce dernier se sacrifie et descend Gordon en provoquant une explosion nucléaire au dessus du désert du Nevada (qui en a vu d'autres...). Il y aura une trentaine de morts néanmoins, mais la ville est sauvée (grâce à Dieu ?).


"Flight of the black angel" a tous les défauts habituels des films télé avec un scenario osé, de la violence gratuite, des explosions spectaculaires et un tas d'invraisemblances. On ne sait pas trop pourquoi Gordon "disjoncte" en se prenant pour un ange de l'Apocalypse, ni ce que lui ont fait ses parents qui paraissent l'aimer. Quand il tue le pauvre officier dans son bureau, personne ne s'aperçoit du meurtre;  le bureau de la préparation des vols ne semble recevoir aucune visite dans la journée. On ne voit pas bien le responsable de l'armurerie de la base prendre seul la responsabilité d'équiper un avion d'une bombe atomique, même inerte (et qui ne doit pas être stockée avec les bombes conventionnelles…), pour un simple exercice. Comment, après s'être posé sur une route plutôt étroite, il réussit à cacher seul son jet dans une grange (en roulant à travers champ..); comment en sort-il ? en enclenchant la marche arrière ? Bricoler le dispositif de mise à feu d'une arme nucléaire, ne fait pas partie de la formation d'un pilote de chasse. Etc., etc.… Bref, comme on dit outre Atlantique, "it stinks" (ce film pue) !

Si on n'aime pas le film, il reste les images, et là encore, on a une impression de déjà vu. La montagne désertique qui défile sous les avions en train de se poursuivre, ressemble plus au Néguev, qu'au Nevada. Ce film à faible budget utilise en fait les scènes aériennes de "Aigle de fer II" (1988) qui se passe dans un pays du moyen Orient, scènes qui furent tournées en Israël, avec le matériel de Tsahal (avions, canons de DCA, véhicules, uniformes..).


Les avions du film :

Comme dans "Aigle de fer II", les principaux avions sont des General Dynamics F-16A/B avec le camouflage trois tons caractéristique des forces aériennes israéliennes, les étoiles américaines ayant remplacé les étoiles de David.

Ils sont confrontés à un unique IAI Kfir C.2 piloté par le diabolique Gordon. Il porte, comme dans "Aigle de fer II", une étoile à cinq branches sur fond rouge, au mêmes emplacements que les insignes de nationalité. On voit, à un moment, tout une rangée de Kfir parqués au sol. Quand il attaque la base américaine il n'est équipé que d'un bidon ventral (qui tient lieu de bombe atomique) et de deux (faux) missiles air-air, mais il envoie plusieurs bombes sur les installations ! Rappelons que le Kfir dispose de neuf points d'emport, dont quatre sous les ailes. Quand il tire avec ses deux canons de 30 mm sur un F-16, on voit la bouche de l'unique canon M61 d'un F-16…

On notera au passage que les missiles sol-air qui tentent d'abattre Gordon, sont parfaitement ridicules et ressemblent à des fusées anti-grêle.

Dans le hangar, en pleine campagne, le Kfir à moitié camouflé sous un filet, est une maquette faite avec l'avant d'un Northrop T-38 Talon, qui ressemble très vaguement à l'original, même avec deux montants ajoutés sur son pare-brise panoramique.

Deux Bell 209 AH-1S Huey Cobra (israéliens) partent à la recherche de la cachette de Gordon. Après qu'il l'ait quittée, un Bell UH-1D Iroquois et un Sikorsky H-3 d'origine indéterminée, acheminent une équipe de techniciens chargés de vérifier le niveau de la radioactivité du site.


Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.fr
FLIGHTOFTHEBLACKANGEL.jpg


 
Associated keywords

Creation date : 29/04/2011 : 16:24
Last update : 05/05/2011 : 07:54
Category : - TVFilms
Page read 3134 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!