Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 143 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

DEUX MINETS POUR JULIETTE
Vo. Not with my wife, you don't !

 


Année : 1967
Pays : Etats-Unis
Genre : comédie
Durée : 1 h 58 min.
Couleur

Réalisateur : Norman PANAMA
Scénario : Norman PANAMA, Melvin FRANK

Acteurs principaux :
Tony CURTIS (Tom Ferris),Virna LISI (Julietta 'Julie' Ferris), George C. SCOTT (Tank Martin), Carroll O'CONNOR (Genéral Maynard C. Parker), Richard EASTHAM (Général Walters), Eddie RYDER (Sergent Gilroy), George TYNE (Sergent Doherty).

Musique : John WILLIAMS
Photographie : Charles LANG
Producteur : Norman PANAMA
Compagnie productrice : Fernwood-Reynard, Norman Panama Productions
 
Avions :
-Boeing KC-135A s/n 58-012
-Boeing C-97A Stratofreighter (en arrière plan)
-North American F-86D
-North American F-100C
-Hawker Siddeley HS-125 série I  c/n 25008, G-ASSI
-Lockheed C-141 Starlifter (en arrière plan)
-Fairchild C-119F Packet  dont le s/n 51-2668 (en arrière plan)


Notre avis :

Quatre ans avant MASH, cette comédie donne l'impression que la guerre de Corée était une franche rigolade ! Ce film nous montre deux pilotes de chasse, coureur de filles, qui rivalisent pour les beaux yeux d'une infirmière italienne, en Corée. Tout le reste est du même acabit avec un Tony Curtiss en pleine forme, un spécialiste du genre et dont c'était la grande époque. Notons qu'on y découvre un Georges Scott sous un jour nouveau, tout à fait à l'aise dans un rôle comique. Enfin, il y a la magnifique Virna Lisi, et on comprend l'ardeur que mettent les deux héros à la conquérir….


Le colonel Tom Ferris est tellement absorbé par son travail, qui consiste à rendre la vie agréable aux officiers supérieurs de l'USAF en déplacement, qu'il néglige sa belle épouse italienne, Julie. Mais les choses se compliquent avec l'arrivée du colonel Tank Martin, l'ancien camarade de Tom en Corée. Tom a de bonnes raisons d'être jaloux de Tank, car quelques années plus tôt, ils étaient tous les deux tombés amoureux de Julie. Tom l'avait finalement remporté, uniquement en prétendant que Tank avait été tué au combat ! Heureux de retrouver Julie, et désireux de prendre sa revanche sur Tom, Tank use de son influence pour l'envoyer au Labrador, pour un exercice de survie, ce qui lui permet de passer quelques moments agréables avec elle…. Mais quand Tom apprend que Julie envisage de divorcer, il vole un avion et se précipite à Rome, pour retrouver son épouse. Cependant, Tank assure Tom qu'il n'a pas envie de se marier, et Julie, qui n'a jamais pu choisir entre les deux, est très heureuse de retrouver son mari. Deux ans plus tard, Julie, qui aime toutes les choses par deux, donne naissance à des jumeaux, pendant que Tom continue à s'occuper des VIP, dont le général de brigade, Tank Martin.…


La partie du film qui se passe en Corée est assez longue car elle permet d'expliquer la rivalité des deux amis. Les deux séquences de combat aérien, bien que brèves, sont très bien filmées. Le film ne cherche aucunement à respecter la véracité historique. Quand Tank prend un pot avec Julie, le soir, au bar du mess, en Corée, un jet fait deux passages à très basse altitude au dessus de la base; Tank indique à Julie que c'est "Bedcheck Charlie". Les Américains appelaient ainsi un avion nord-coréen qui presque toutes les nuits, venait survoler les cantonnements, pour maintenir en éveil la garnison, mais les nord-Coréens utilisaient pour cela de petits avion lents, à hélice, pas des MiG ! Plus tard, sur une carte, on montre que Tank a été descendu au dessus de la mer, entre la Corée et le Japon, alors qu'il est censé avoir été abattu dans "Mig Alley", près de fleuve Yalu, dans la zone frontalière de la Corée du Nord et de la Chine…...

Malgré une longueur excessive pour une histoire plutôt mince, le film fut relativement bien accueilli par la critique. C'est un des meilleurs de Tony Curtiss. "Deux minets pour Juliette" est à regarder comme une comédie légère qui ne dit rien de très profond sur l'amour, le sexe, ou la guerre de Corée.


Les avions du film :

Au début du film, Tom arrive dans un Boeing KC-135A (s/n 58-012) apparaissant successivement sous les serials 8012, 801 et 012. On voit plus tard, en arrière plan, un Boeing C-97A Stratofreighter.

En Corée, Tom et Tank pilotent des North American F-86D aux couleurs du 51st Fighter Wing, 25th Fighter Interceptor Squadron (dérive à damier surmonté d'une bande rouge). Mais les deux amis portent sur leurs blousons l'insigne des "Fighting eagles", le 334th FIS, du 4th FW, une unité d'as, dont M. J. Fernandez, J. J. Jabara. …Dans les combats aériens, un Republic F-84F remplace le MiG-15, un rôle habituel au cinéma pour ce type d'appareil possédant un plan horizontal haut perché sur la dérive, comme l'avion soviétique.

Plus tard, Tank est chef de la patrouille de l'USAF, les "Thunderbirds", volant sur North American F-100C, un avion tout en puissance, assez peu adapté à la voltige. On remarquera la figure où quatre avions arrivent des quatre coins de l'horizon pour se croiser à grande vitesse et très faible altitude, pratiquement au dessus de la foule ! Cela ne serait plus autorisé aujourd'hui. Les vues de l'intérieur du cockpit sont bien celles d'un F-100, avec le contacteur des aérofreins situé sur la commande des gaz.

Pour se rendre à Rome, Tom emprunte sur une base US fictive (Bellham..), un Hawker Siddeley HS-125 série I (G-ASSI). Grâce aux effets spéciaux, l'avion passe sous le pont de Londres, rase la tour Eiffel, avant de déboucher sur la Méditerranée, au niveau du Cap Ferrat, près de Nice.

Le film permet de voir d'autres avions en arrière plan, comme un Lockheed C-141 Starlifter qui venait juste d'arriver en unité, et plusieurs vieux Fairchild C-119F Packet (dont le s/n 51-2668) qui, eux, arrivaient en fin de service.


Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.com
 


 
NOTWITHMYWIFE.jpg

Mots-clés associés

Date de création : 19/08/2011 : 17:54
Dernière modification : 19/08/2011 : 17:54
Catégorie : - Films
Page lue 2610 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !