Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 147 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

 
TRAFIC A SAIGON
Vo. Saigon


Année : 1948
Pays : Etats-Unis
Genre : drame
Durée : 1 h 33 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Leslie FENTON
Scénario : Julian ZIMET, Arthur SHEEKMAN, P.J. WOLFSON

Acteurs principaux :
Alan LADD (Major Larry Briggs), Veronica LAKE (Susan Cleaver), Douglas DICK (Capitaine Mike Perry), Wally CASSELL (Sergent Pete Rocco), Luther ADLER (Lieutenant Keon), Morris CARNOVSKY (Zlex Maris)

Musique : Robert Emmett DOLAN
Photographie : John F. SEITZ
Producteur : P.J. WOLFSON
Compagnie productrice : Paramount pictures
 
Avions :
-Lockheed A-29 (au sol)


Notre avis :

La seconde guerre mondiale se termine, et les aviateurs qui se sont couverts de gloire sont démobilisés. Rendus à la vie civile, leurs médailles et leurs grades ne leur servent plus à grand-chose et il va leur falloir monnayer leur brevet de pilote pour survivre, la plupart ne sachant que voler. C'est le fond du scenario de ce film qui se passe en Chine et à Saigon, "le Paris de l'Orient", comme précisé dans la bande annonce. Ce sera la dernière apparition du couple emblématique du film noir, Alan Ladd et Veronica Lake.


A Shanghai, à la fin de le guerre, le major Larry Briggs apprend que son camarade le capitaine Mike Perry qui a été blessé grièvement à la tête, n'a plus que deux mois à vivre. Avec le sergent Pete Rocco, il va essayer de lui rendre ces deux mois les plus agréables possible. Mais il lui faut de l'argent pour cela et il accepte de piloter l'avion d'un certain Alex Maris pour 10.000 dollars. Le jour du voyage, la secrétaire de Maris, Susan Cleaver, arrive seule au terrain, son patron est en retard. Quand il arrive enfin, poursuivi par la police, Larry décolle sans lui, malgré les protestations de Susan. En route pour Saigon, les deux moteurs de l'avion tombent en panne et Larry est obligé de faire un atterrissage d'urgence dans une rizière. Sortis de l'avion sans une égratignure, ils trouvent refuge dans l'hôtel d'une petite ville. Leur arrivée n'est pas passée inaperçue et le policier Keon les soupçonne d'être des trafiquants. Larry trouve que Susan transporte dans une mallette 500.000 dollars appartenant à Maris. Quand il s'aperçoit que Mike est tombé amoureux de Susan, il demande à cette dernière de partir aussitôt. Les trois amis prennent alors un bateau pour Saigon, où ils retrouvent Susan ainsi que l'inspecteur Keon. Larry s'empare de l'argent et l'envoie à son nom, poste restante, à Saigon. Une fois arrivé, Mike demande en mariage Susan qui est tombée amoureuse de Larry… Peu après, Maris réapparait dans la chambre de Susan et lui demande son argent. Il retient Larry prisonnier jusqu'au matin, dans l'attente de l'ouverture de la poste. Pete réalise ce qui se passe et attaque Simon, l'homme de main de Maris, mais les deux tombent du balcon et se tuent. Grâce à l'appui de Keon, Susan a pu récupérer l'argent qui est le fruit des trafics de Maris avec les Japonais, pendant la guerre. Alors qu'il va être arrêté, il tue Mike qui s'opposait à lui. Larry intervient alors et le tue. Plus tard, après l'enterrement de Mike, Susan et Larry peuvent prendre un nouveau départ ensemble.

La recette de ce film de série B est bien connue : prenez une femme mystérieuse, deux hommes sans le sou, mêlés à un trafic international, ajouter un policier soupçonneux, quelques tueurs, et laissez ce petit monde mijoter dans la moiteur d'un port du sud ou de l'est, lieu de toutes les turpitudes, comme Tanger, Istamboul, Singapour ou Macao…. Bien que ce film soit mentionné dans certaines publications sur l'aviation au cinéma (Cf. Stephen Pendo), il faut se rendre à l'évidence. Le fait que les trois principaux personnages soient des aviateurs n'en fait pas un film d'aviation; les scènes aériennes tournées en studio ne durent que quelques minutes et il n'y a pratiquement pas d'avion à se mettre sous les yeux.


Les avions du film :

Le tournage n'utilisa, au sol, qu'un seul avion, un Lockheed A-29 démilitarisé, sans aucune marque d'identification. En vol, il est remplacé par une maquette et même par celle d'un Douglas DC-3 ! La faiblesse du budget ou le peu d'intérêt du réalisateur, spécialiste des westerns (et donc plus amateur de chevaux que d'avions..) expliquent sans doute cela.

Christian Santoir

*Film rare


 
TRAFICASAIGON.jpg

Saigon.jpg


 

Mots-clés associés

Date de création : 09/12/2011 : 09:00
Dernière modification : 09/12/2011 : 09:00
Catégorie : Fiches de film - Films
Page lue 3568 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !