Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 146 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

RIEN QUE POUR VOS YEUX
Vo. For your eyes only



Année : 1981
Pays : Grande-Bretagne
Durée : 2 h 09 min.
Genre : espionnage
Couleur

Réalisateur : John GLEN
Scénario : Richard MAIBAUM, Michael G. WILSON, Ian FLEMING

Acteurs principaux :
Roger MOORE (James Bond), Carole BOUQUET (Melina), TOPOL (Columbo), Lynn-Holly JOHNSON (Bibi), Julian GLOVER (Kristatos), Cassandra HARRIS (Lisl), Jill BENNETT. (Brink), Michael GOTHARD (Locque), Lois MAXWELL (Moneypenny), Desmond LLEWELYN (Q), Walter GOTELL (Général Gogol).

Musique : Bill CONTI
Photographie : Alan HUME
Producteur : Albert R. BROCCOLI
Compagnie productrice : Eon Productions
 
Aéronefs :
-Agusta Bell 206B Jet Ranger II s/n 8339, G-BAKS
-Cessna A185F Skywagon  c/n 18502279, "SX-JKR"
-PZL Swidnik 2,  c/n 525523038, SP-SAP


Notre avis :

Basé sur deux petites nouvelles de Ian Fleming, "Pour vos yeux seulement", sort des règles habituelles des films de James Bond : pas de super méchant décidé à détruire toute civilisation, pas de course contre la montre pour sauver la planète d'une destruction certaine et pas d'explosion finale du repaire du méchant. Ce film est un simple thriller dont le cadre est le milieu complexe de la pègre grecque où il est bien difficile de savoir qui est contre qui….


Le film ouvre sur James Bond, venu se recueillir sur la tombe de son épouse, et qui manque de se faire tuer dans un hélicoptère piégé par son vieil ennemi Blofeld (Cf. "On ne vit que deux fois"..), dont il parvient à se débarrasser en le jetant dans une cheminée d'usine ! Pendant ce temps, dans les eaux albanaises, un vieux chalutier coule après avoir pris une mine dans ses filets. Ce bateau discret était en fait un navire de la Royal Navy, équipé de l'ATAC (Automatic Targeting Attack Communicator), un système destiné à coordonner le feu nucléaire de la flotte des sous-marins atomiques anglais, porteurs de la fusée Polaris. Sir Timothy Havelock un spécialiste de l'archéologie sous-marine, est alors contacté pour récupérer le précieux matériel. Mais, il est, peu après, tué par Hector Gonzales qui venait juste de déposer, près de son yacht, sa fille Melina. Cette dernière a survécu et promet de se venger. Bond est chargé à son tour de récupérer l'ATAC, car s'il tombe dans des mains ennemies, il pourrait lancer les missiles nucléaires anglais contre les villes occidentales ! Bond se rend en Espagne pour savoir qui a payé Gonzales. Mais, Melina est là aussi, et tue Gonzales avec une arbalète. Après avoir identifié le commanditaire de Gonzales, un certain Locque, Bond est orienté par un agent secret italien vers un riche homme d'affaires grec, Aris Kristatos, séjournant à Cortina d'Ampezzo en Italie. Kristatos lui indique que Locque est employé par Colombo, un trafiquant grec notoire. Bond fait alors l'objet de plusieurs tentatives d'assassinat de la part d'un athlète de biathlon, puis d'une équipe de hockey sur glace ! Il réussit à passer à travers et se rend à Corfou, sur les traces de Colombo. Bond est attaqué par Locque qui tue Lisl, l'informatrice et l'amie de Colombo. Bond est alors capturé par les hommes du trafiquant grec qui lui affirme que Locque travaillait en fait pour Kristatos, qui est employé par le KGB pour s'emparer de l'ATAC. Pour lui prouver ses dires, il invite Bond à l'accompagner dans un raid dans les entrepôts d'opium de Kristatos, en Albanie. Ils y trouvent des mines identiques à celle qui a détruit le chalutier anglais... Locque est tué par Bond, après qu'il ait fait explosé l'entrepôt. Bond et Melina sortent l'ATAC de l'épave du chalutier, mais tombent dans les mains de Kristatos qui les attendaient. Une fois de plus, Bond et Melina échappent de justesse à la mort. C'est le perroquet de Havelock qui leur indique que Kristatos est parti dans le monastère isolé de St. Cyril. Avec l'aide de Colombo, Bond s'y infiltre. Après une bagarre générale entre les hommes de Colombo et de Kristatos, ce dernier s'apprête à livrer l'ATAC au général soviétique Gogol, qui arrive en hélicoptère, quand Bond s'en empare et le jette dans le vide ! Colombo, blessé, tue Kristatos qui s'apprêtait à tirer sur Bond. De retour sur le yacht de son père, Melina peut enfin passer une soirée romantique avec 007….


"Rien que pour vos yeux" est un bon thriller, une œuvre correctement réalisée, mais sans plus. Le film est tout de même assez "routinier" et tourne au documentaire touristique (les Dolomites, les iles grecques, Corfou...). En outre, il n'y a aucune vraie complicité entre le british Roger Moore et la frenchie Carole Bouquet. Le film ne comporte que deux courtes scènes aériennes.


Les avions du film :

L'hélicoptère télécommandé où Bond se trouve piégé au début du film, est un Agusta Bell 206B Jet Ranger II (s/n 8339, G-BAKS), de la société fictive "Universal Exports" (la couverture des service secrets britanniques), piloté par John Crewdson. Appartenant à un particulier, il sera détruit en novembre 1997, près de Chichester (GB), lors d'un vol de nuit, en tuant le pilote.

Gonzalez amène Melina à Corfou avec un amphibie Cessna A185F Skywagon (c/n 18502279) immatriculé "SX-JKR", de la société "Kerkyra Charter Services". Il pourrait s'agir d'une immatriculation grecque temporaire, car on aperçoit son vrai matricule américain "N3357S", peint sur la dérive inférieure. Cet appareil fut détruit en 1982, en Alaska, dans un accident mortel.

Le chef du KGB vient au monastère récupérer l'ATAC avec un hélicoptère PZL Swidnik 2 (Mil 2 Sokol) portant un faux matricule de la Barbade, "8P-8AP" ! Cet hélicoptère (c/n 525523038) était en fait immatriculé en Pologne (SP-SAP, le "S" ayant été facilement transformé en "8") et piloté par Ceslaw Dyzma.


Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.fr
RIENQUEPOURVOSYEUX.jpg

 

Mots-clés associés

Date de création : 23/12/2011 : 08:28
Dernière modification : 23/12/2011 : 08:28
Catégorie : - Films
Page lue 3556 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !