Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 146 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

RICHARD III
 
 
Année : 1995
Pays : Grande-Bretagne/USA
Genre : drame
Durée : 1 h 44 min.
Couleur

Réalisateur : Richard LONCRAINE
Scénario : William SHAKESPEARE, Ian McKELLEN

Acteurs principaux ;
Ian McKELLEN (Richard III), Annette BENING (la reine Elizabeth), Jim BROADBENT (Duke of Buckingham), Robert DOWNEY Jr. (Lord Rivers), Nigel HAWTHORNE (George, Duc de Clarence), Kristin SCOTT THOMAS (Lady Anne), John WOOD (King Edward IV).

Musique : Trevor JONES
Cinematographie : Peter BIZIOU
Producteurs : Stephen BAYLY, Lisa KATSELAS
Compagnie productrice : Mayfair Entertainment International
 
Avions :
-Douglas C-47
-De Havilland Dragon Rapide s/n 6337, G-AEML
-Bolingbroke IVT  s/n 10201, G-BPIV (en arrière plan)


Notre avis :

"Richard III" est une des adaptations modernes de la pièce de William Shakespeare du même nom. Les historiens s'accordent à dater la rédaction de "Richard III" en 1591 ou 1592. Le film décrit l'ascension sanglante et la chute brutale de Richard III, défait à la bataille de Bosworth par le futur Henri VII d'Angleterre.

Le film, comme la pièce, décrit avec beaucoup de liberté les évènements qui précedèrent la fin de la guerre des deux Roses, en 1485, quand la dynastie des Tudors succéda à celle des Plantagenets. L'originalité du film est d'avoir placé la tragédie de Richard III dans une Angleterre fasciste des années 30, un parallèle étant établi entre l'ascension du tyran et celle d'Adolf Hitler. Ce contexte colle très bien à l'histoire, et tendrait à prouver que l'humanité n'a guère changé à travers les siècles. …Quant à faire d'un roi d'Angleterre en pseudo-nazi,il ne s'agit pas d'une idée incongrue. Rappelons que le roi Edouard VIII, qui dut abdiquer en 1936, après à peine un an de règne, et qui ne fut jamais couronné, ne cachait pas ses sympathies nazies.

La guerre civile a éclaté entre la maison des Lancaster, qui prétend accéder au trône et apporter ainsi la paix au royaume, et la maison des York, dirigée par l'infâme Richard qui gouverne un régime fasciste et espère prendre le pouvoir par la force. Richard, dernier frère du roi Edouard IV, duc de Gloucester, naît difforme et estropié. Sans aucun scrupule, il va accumuler les meurtres et se frayer un chemin vers le trône, pour devenir, le roi Richard III. Mais Il devra d'abord éliminer ses frères ainés, le roi Edouard IV et son frére Clarence, aussi bien que les deux fils d'Edouard, tous étant placés devant lui dans la ligne successorale... Bien que Shakespseare ait probablement exagéré les crimes de Richard, l'histoire est basée sur des faits réels. Richard usurpa bien le trône et fut au moins responsable de la mort du fils aîné d'Edouard.

Ce film est sans doute une des meilleures adaptation à l'écran de cette intrigue moyenageuse. Ses outrances n'ont rien à envier à la violence de la pièce de Shakespeare. Et les avions dans tout cela ? Il y en a peu. Le seul intérêt du film, pour un aérocinephile, est un De Havilland Dragon Rapide, beaucoup trop "rapide" à l'écran, selon nous….


Les avions du film :

Au début du film, Lord Rivers descend d'un Douglas C-47 de la Pan American Airways, non identifiable.

Plus tard, la duchesse d'York embarque sur, l'aéroport de Shoreham, à bord d'un Dragon Rapide baptisé "Proteus". Cet authentique Dragon Rapide (s/n 6337, G-AEML) fut construit en 1936 et acheté par Wrightways Ltd, de Croydon. En 1940, il fut requisitionné par la RAF (serial X9450) et affecté à la 6 AACU (Anti Aircrfat Cooperation Unit) de Ringway, puis à l'AFEE (Airborne Forces Experimental Establishment), toujours à Ringway, en 1941, avant de servir d'avion de liaison à la société Sir WG Armstrong Whitworth Aircraft, auquel il sera vendu en 1946 (G-AEML). Entre 1961 et 1986, il passera de mains en mains (Neil Tool Co Ltd, Panshanger, Stanley J Lines, Liverpool Aero Engineering Co Ltd, JP Filhol Ltd, Vivian H Bellamy, Ian Jones..). A partir de 1986, il subira un profonde restauration, et sera revendu à Proteus Petroleum Aviation Ltd. Restauré sous la forme d'un DH.89A Mk.IV (moteur Gypsy Queen 2, équipés d'hélices à vitesse constante), il revolera en avril 1993 avec le nom de "Proteus", sous lequel il apparait dans le film.  Il fut acquis en juin 1995 par Amanda Investments Ltd, puis par un particulier, avant de partir en Espagne, en décembre 2007, acheté par la Fondation Infante d'Orleans, de Cuatro Vientos. Il volait en 2011, avec le matricule "EC-AAY", celui d'un ancien Rapide d'Iberia, accidenté en Guinée espagnole, en 1946.

Lors de la bataille finale, on aperçoit de face, très rapidement, un bombardier bimoteur qui n'est pas une image de synthése. Il est vraiment dommage que le film ne fournisse pas plus d'images de ce bel avion. …Il s'agit d'un rare Bristol Blenheim IV, ou plus exactement, d'un Bolingbroke IVT (G-BPIV). Construit au Canada, sous licence (s/n 10201), cet ancien avion de la RCAF (serial 10201), du No. 2 Training Command fut vendu en 1945 et eut différents propriétaires; il arriva en Angleterre, en 1984. En janvier 1988, il fut acquis par le British Aerial Museum de Duxford. Restauré en état de vol, en 1993 (G-BPIV), il apparaîtra, dans de nombreux meetings, décoré comme un Blenheim de la RAF, avec différents serials et codes ( serial Z5722 et matricule civil G-BPIV; serial Z5722, code "WM-Z" du 68 Squadron en 1991; serial L8841 et code "QY-C" du 254 Squadron, en 1996; serial R3821 et code "UX-N" du 82 Squadron, en 2000), avant d'être accidenté en août 1943, lors d'un atterissage forcé. Il est depuis en cours de restauration dans un hangar de l'Imperial War Museum de Duxford et a été converti en Mk.1 (version à nez court) par The Aircraft Restoration Company (ARC or ARCo). Il est la propriété de Blenheim (Duxford) Ltd.


Christian Santoir


*Film en vente sur amazon.fr
 
RICHARD3.jpg

 
Mots-clés associés

Date de création : 10/03/2012 : 22:52
Dernière modification : 10/03/2012 : 23:11
Catégorie : Fiches de film - Films
Page lue 3069 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !