Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 146 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

MURDER OVER NEW YORK
 


Année : 1940
Pays : Etats-Unis
Durée : 1 h 05 min.
Genre : policier
Noir et blanc

Réalisateur : Harry LACHMAN
Scénario : Earl Derr BIGGERS, Lester ZIFFREN

Acteurs principaux :
Sidney TOLER (Charlie Chan), Marjorie WEAVER (Patricia Shaw), Robert LOWERY (David Elliot), Ricardo CORTEZ (George Kirby), Donald MacBRIDE (Inspecteur Vance), Melville COOPER (Herbert Fenton), Joan VALERIE (June Preston), Kane RICHMOND (Ralph Percy), Victor SEN YUNG (Jimmy Chan), John SUTTON (Richard Jeffery), Leyland HODGSON (Robert Boggs)

Musique : Cyril J. MOCKRIDGE
Photographie :Virgil MILLER
Producteur : Sol M. WURTZEL
Compagnie productrice : 20th Century Fox
 
Avions :
-Douglas DST-144, NC16001
-Lockheed 12A Super Electra  NC17342

 

Notre avis :

Ce film fait partie de la prolifique série (37 films…), des "Charlie Chan" qui relate les enquêtes d'un lieutenant de la police d'Honolulu, d'origine chinoise, un personnage imaginé par Earl Derr Biggers, au milieu des années vingt. Cette série rencontrait depuis 1931, un tel succès auprès du public, que la Fox produisait alors jusqu'à trois films par an (comme en 1940). Les scénarii étaient pour la plupart originaux (les romans d'origine n'étant qu'au nombre de six), et les spectateurs tombaient sous le charme du détective philosophe qui agrémentait ses propos d'aphorismes pleins d'humour. Dans ce film, Chan est joué par Sidney Toler qui avait succédé à Warner Toland, décédé. A la même époque, un autre détective asiatique, le Japonais Mr.Moto, joué par Peter Lorre, connaissait lui aussi un grand succès, mais ne donna pas lieu à un aussi grand nombre de films.

Alors qu'il se rend à une conférence de la police à New-York, Charlie Chan rencontre son vieil ami Hugh Drake, un policier de Scotland Yard, passé dans les services secrets depuis la guerre et qui est sur la piste de Paul Narvo, un espion responsable du sabotage de bombardiers américains livrés à l'Angleterre. A New York, Chan est accueilli, entre autres, par le directeur de la Metropolitan Aircraft Corporation, George Kirby, qui invite Chan à une soirée qu'il organise en l'honneur de Drake. Plus tard, dans la soirée, Chan arrive chez Kirby pour trouver que Drake a été assassiné par un gaz mortel récemment découvert, le "tetrogène". Aidé par l'inspecteur Vance, et un de ses fils, Jimmy Chan, un étudiant en chimie, Chan interroge les invités : Herbert Fenton, un vieil ami de Drake, l'actrice June Preston, le courtier en bourse Richard Jeffery, Ralph Percy un ingénieur aéronautique, et le maître d'hôtel de Kirby, Boggs. Chan rencontre alors l'ex femme de Narvo, Patricia Shaw, qui lui explique qu'elle a fui son mari, et son serviteur hindou Rumullah, après avoir appris que c'était un espion. Chan questionne aussi le chimiste Dick Elliott, qui avait rendu visite à Drake le soir de sa mort. Rumullah est retrouvé mort ainsi que Kirby, empoisonné. Chan convoque tous les suspects pour un vol d'essai dans le nouveau bombardier TR-4, qu'il soupçonne devoir être saboté. Quand l'avion se met à piquer, après avoir atteint 15 000 pieds, Fenton s'empare promptement d'une sphère chargée de gaz, cachée dans la cabine, avant qu'elle ne tombe et se brise ! Fenton avoue ainsi qu'il est dans le complot, mais ce n'est pas Narvo, car il est trop âgé. En fait c'est Dick Elliott, qui est méconnaissable près avoir subi une opération de chirurgie esthétique, suite à un accident d'automobile. Patricia, sa petite amie, et ex-épouse, ne l'avait pas reconnue !

Ce vingt septième film qui s'appelait au départ, plus simplement, "Charlie Chan in New York", n'est sans doute pas un des meilleurs de la série. Le thème principal du film, le sabotage des avions américains vendus aux Britanniques, au début de la guerre, ne semble être basé sur aucun fait réel. Au moment du tournage, en juillet 1940, les USA livraient surtout des patrouilleurs maritimes Lockheed Hudson, à l'Angleterre.


 

Les avions du film :

Charlie Chan embarque à bord d'un DC-3 des American Airlines au Grand Central Air Terminal de Glendale qui décolle à 10h15 pour New York, via Phoenix, El Paso, Dallas et Washington. L'arrivée est prévue à 7h30 (heure de la côte est) à New-York.

L'avion dans lequel monte Chan est un Douglas DST-144 (donc, un avion couchettes "Sleeper Flagship") appelé "Flagship New-York" (c/n 1495, NC16001). Cet avion, le second livré à American Airlines, avait inauguré le service Flagship lors d'une cérémonie tenue à Newark (New York), le 26 juin 1936. Il fut réquisitionné en juin 1942 par l'USAAF (s/n 42-56097) et fut détruit dans un accident à Biggs Field, Fort Bliss (TX) en décembre 1943. En vol, cet avion est remplacé par un Douglas DC-2. American Airlines se fait donc ici un peu de publicité, comme dans " Flight angels", sorti sept mois plus tôt, où l'on voit le DST-144 "Flagship Illinois" (NC16002).

"Flight angels" montrait aussi un Lockheed 12A Super Electra (NC17342), un avion civil qui devient ici le nouveau bombardier "TR-4"...Cet avion (c/n 1216), dont le matricule (NC17342) a été recouvert d'une couche de peinture argent, apparut dans six films entre 1937 et 1940. Il appartenait à la société Lang Transportation. Co., une compagnie de transport routier californienne. Notons que pendant la guerre, l'Angleterre ne reçut que cinq Lockheed 12, tous les autres étant des appareils privés réquisitionnés.

A l'aéroport de "New-York" (autrement dit, à Glendale…), on voit en arrière plan, une rangée de Stearman PT-13 de l'Armée, qui rappelle que depuis juillet 1939, Glendale abritait une école de pilotage pour les cadets de l'USAAC. American Airlines dut céder ses hangars pour abriter cette école.


 

Christian Santoir


*Film en vente sur amazon.com

 
MURDEROVERNEWYORK.jpg

 
Mots-clés associés

Date de création : 14/06/2012 : 10:49
Dernière modification : 14/06/2012 : 10:49
Catégorie : - Films
Page lue 3185 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !