Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 143 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

SHERLOCK HOLMES ET L'ARME SECRETE
Vo. Sherlock Holmes and the secret weapon


Année : 1943
Pays : Etats-Unis
Genre : espionnage
Durée : 1 h 08 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Roy William NEILL
Scénario : Edward T. LOWE Jr., Scott DARLING

Acteurs principaux :
Basil RATHBONE (Sherlock Holmes), Nigel BRUCE (Docteur John H. Watson), Lionel ATWILL (Professeur James Moriarty), Kaaren VERNE (Charlotte Eberli), William POST Jr. (Dr. Franz Tobel), Dennis HOEY (Inspecteur Beth Lestrade).

Musique : Frank SKINNER
Photographie : Lester WHITE
Producteur :  Howard BENEDICT
Compagnie productrice : Universal pictures
 
Avions :
-Stinson R
-Bristol Blenheim Mk.IV serial L6756  (images d'archives)
-Douglas Boston (idem)
-Vickers Wellington Mk.1


Notre avis :

Ce film sortit environ un an après l'entrée en guerre des Etats-Unis et Sherlock Holmes (qui en 1943 aurait dû être un octogénaire…) est enrôlé dans la lutte contre les nazis, en mettant son esprit déductif, au service de l'Angleterre. Comme d'habitude, il est secondé dans ses enquêtes par son inséparable Watson, doué lui aussi, d'une éternelle jeunesse. C'est toute l'habilité d'Universal, d'avoir sorti Holmes de l'époque victorienne (dont il a néanmoins gardé une coiffure "en coup de vent" ) pour l'adapter à l'époque contemporaine.


Les nazis sont à la recherche d'un viseur de bombardement inventé, en Suisse, par le Dr. Tobel. Ils sont sur le point de l'enlever avec la complicité d'un de ses amis. Mais ce dernier n'est autre que Sherlock Holmes, habilement grimé ! Il va mettre sur pied un plan hardi pour tromper les nazis et exfiltrer le savant. Arrivé en Angleterre, Tobel va voir son amie Charlotte et élabore un plan pour mettre à l'abri son invention. Ils divise son viseur en quatre parties qu'il dépose chez quatre scientifiques suisses résidant à Londres, puis il imagine un code composé de petites figurines dansantes pour indiquer les dépositaires, au cas où il disparaîtrait. …Le vieil ennemi de Holmes, le professeur Moriarty, est sur ses traces, car il veut vendre le viseur, ou son inventeur, aux nazis. Il finit par capturer Tobel. Holmes essaie de décoder le message de Tobel. Si les trois premiers détenteurs des parties du viseur sont assez facilement découverts, le quatrième est plus dur à trouver, car son identité est cachée par une ligne supplémentaire de signes. En traitant chimiquement la feuille, Holmes parvient cependant à lire l'adresse du professeur Hofner. Mais il a déjà été enlevé par Moriarty. Holmes est à son tour capturé par les agents du professeur, malgré son déguisement. Il est attaché sur une table et est sur le point d'être saigné à blanc, quand Watson et l'inspecteur Lestrade arrivent à point pour le sauver. Moriarty s'enfuit, mais tombe dans un puits profond, un piège situé derrière une porte secrète. …Le viseur de Tobel mis en lieu sûr, Holmes et Watson assistent au décollage d'un groupe de bombardiers partant pour l'Allemagne….


Le code avec ses petits hommes dansant est directement issu du roman de Conan Doyle "Les hommes dansants" (1903). Le fameux viseur qui va révolutionner la guerre est en fait une simple agrandisseuse photographique montée à l'envers ! Rien à voir avec le viseur Norden….

"Sherlock Holmes et l'arme secrète" n'est pas un grand film, mais il est plutôt distrayant. C'est la seule fois où les enquêtes de Holmes ont quelque chose à voir avec l'aviation.


Les avions du film :

Le seul vrai avion du film est un Stinson R, vu de nuit, et rapidement remplacé par sa maquette quand il décolle. Le reste des avions vus dans ce film figurent sur des bouts de documentaires.

On voit ainsi un Bristol Blenheim Mk.IV du 139 Bomber squadron, avec le code XD-E (serial L6756), que l'on charge de bombes. C'est un avion de cette unité qui, le premier, traversa la frontière allemande le 3 septembre 1939, pour effectuer une mission d'observation. Puis, ont voit un Douglas Boston anglais décoller, remplacé par un Blenheim qui, au dessus des nuages, devient un magnifique Vickers Wellington Mk.1. …Le monteur pensait sans doute que le spectateur moyen n'y verrait que du feu.

Le bombardement montré a sans doute lieu sur un polygone de tir situé aux USA et le nombre d'explosions ne correspond pas au chapelet de bombes lancées. En outre, le même bombardier lance trois types de bombes différents, dont des bombes japonaises ! Là aussi, le monteur a collé bout à bout des morceaux de films d'origine très diverses.

A la fin du film, Holmes et Watson regardent une formation de Blenheim Mk.IV en vol.


Christian Santoir


*Film en vente sur amazon.fr
SHERLOCHSECRETWEAPON.jpg

 

Mots-clés associés

Date de création : 14/06/2012 : 10:57
Dernière modification : 14/06/2012 : 10:57
Catégorie : - Films
Page lue 3208 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !