Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 143 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

 MARINERS OF THE SKY



Année : 1936
Pays : États-Unis
Genre : drame
Durée : 1 h 08 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Nate WATT
Scénario : Mildred CRAM, Albert DeMOND

Acteurs principaux :
William GARGAN (Lieutenant Red Furness), Claire DODD (Bernice Farrington), Douglas FOWLEY (Lieutenant Steve Bassett), George IRVING (Amiral Kingston), Dorothy TREE (Daphne Roth), William NEWELL (Lieutenant Bill Lyons), Addison RANDALL (Lieutenant Tex Jones).

Photographie : Jack A. MARTA, Ernest MILLER         
Producteur : Nat LEVINE
Compagnie productrice : Republic Pictures
 
Avions :
-Boeing F-4B1 (images d'archives)
-Boeing F-4B3  (idem)
-Monocoupe 90  c/n 526, NC192K (idem)

Notre avis :

Ce film est sorti avec le titre alternatif "Navy born", sous lequel il est (un peu) plus connu. Il fait partie de la série des films qui, depuis 1931, faisaient de la publicité à l'aviation de l'US Navy qui essayait de se développer face à l'US Army Air Corps. Ces films étaient de tous les genres, allant du drame à la comédie légère. Celui-ci aurait pu s'appeler "Deux marins et un couffin", puisque le principal personnage est un bébé dont les parents sont morts et que des pilotes de l'aviation navale prennent en charge pour en faire un futur marin. Un personnage féminin du film avoue : "Je pensais que le métier de soldat était juste un jeu.."; "oui, c'est un jeu, mais un jeu épatant" lui répond son interlocuteur. Il sera moins épatant cinq ans plus tard, quand il faudra affronter la Marine du Mikado...


Tex Jones, un  pilote de l'aéronavale basé sur un porte-avions, apprend qu'il vient d'être le père d'un fils et partage sa joie avec ses camarades Red Furness, Steve Bassett et Bill Lyons. Trois semaines plus tard, de retour à San Diego, Tex apprend que son épouse est décédée. Il ne veut pas que son enfant soit recueilli par sa belle famille, les très riches Farrington, et notamment par sa belle sœur Bernice, une fille très snob. Mais Tex se fait renverser par une voiture. Sur son lit de mort, il fait promettre à Red de s'occuper de l'enfant et le nomme, devant témoins, tuteur de son fils. Red fait appel à sa sœur, Minnie, pour s'occuper du nourrisson. Mais Bernice ne s'avoue pas vaincue. Elle demande à Red de lui donner des leçons de pilotage. Pour lui faire avouer où il cache le bébé, elle met l'avion en situation périlleuse; Red s'aperçoit qu'elle sait parfaitement piloter...Plus tard, Bernice demande à une amie, la belle Daphné, de faire du charme à Steve pour lui soutirer des informations. Steve, qui a trop bu, emmène Daphné voir le bébé... Les Farrington reprennent ainsi l'enfant. Une semaine plus tard,  Red est sur le point de partir en mission, quand il apprend que son fils est hospitalisé. Il se rend à l'hôpital pour constater qu'il vient d'être enlevé par un gangster qui le prend pour son fils ! Red décolle à sa poursuite alors que le truand tente de passer la frontière canadienne en avion. L'amiral Kingston envoie cinq autres avions du porte-avions Saratoga pour lui barrer le chemin. Après avoir convaincu le gangster que ce bébé n'était pas le sien, il peut enfin le récupérer. Tout le monde se retrouve dans le bureau de l'amiral qui accepte de ne pas punir Red pour avoir utilisé, sans ordre, un avion de la Marine; Red et Bernice se sont réconciliés et ont décidé de se marier pour élever l'enfant et en faire un vrai marin.


Ce vaudeville "abracadabrantesque" est bien dans le ton de l'époque. L'US Navy faisait vraiment feu de tout bois pour susciter des vocations, mais, de là à prendre des enfants au berceau...Ce film de série B a utilisé des documents filmés montrant, au début du film, le porte avions "USS-Lexington" (CV-2) et des navires de combat, dont le croiseur lourd "USS Indianapolis" (CA-35), lors d'un exercice naval. On notera, au passage, que les pilotes portent le tout premier gilet de sauvetage à gonflage automatique (Vest aircraft, Type  B-1). Le magnifique phaeton Auburn 852SC à turbocompresseur, modèle 1936, de l'élégante Bernice, est le seul matériel notable utilisé par le film, à défaut d'avions.


Les avions du film :

Le seuls avions de ce film à petit budget apparaissent sur des documentaires, ou sous forme de maquettes. On voit ainsi au début, un chasseur Boeing F-4B1 apponter sur le Lexington. Peu après, des Boeing F-4B3 de la VF-1 volent en formation. On peut dire que ces documents datent, car en 1936, l' USS "Lexington" (CV-2) avait déjà reçu les nouveaux Grumman F2F-1 à train rentrant. Mais le Martin BM que l'on voit décoller d'un porte-avions restera en service jusqu'en 1937, avant d'être relégué, à terre, dans des rôles de servitudes..

Bernice essaie de faire peur à Red dans un Monocoupe 90 (c/n 526, NC192K) qui nous montre sa très bonne maniabilité. Cet avion figurait déjà dans "Carioca" (1933), où ce biplace était équipé d'un piano !

La course poursuite entre Red et le gangster est filmée uniquement avec des maquettes pas très bien réussies de Boeing F-4B3 et une maquette plus correcte de Stinson SR-5E portant un faux matricule (NC12H45..) et aussi une dérive inexacte (trop ronde)... Le Boeing de Red est même, un instant, remplacé par une maquette de Stearman C3R...


Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.com
NAVYBORN.jpg

 
Mots-clés associés

Date de création : 09/09/2012 : 10:06
Dernière modification : 09/09/2012 : 10:27
Catégorie : - Films
Page lue 3220 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !