Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 146 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

 
 
L'EBBREZZA DEL CIELO
(L'ivresse du ciel)
 
 
 

Année : 1940
Pays : Italie
Durée : 1h 38 min.
Genre : drame
Noir et blanc

Réalisateur : Giorgio FERRONI
Scénario : Gian Paolo CALLEGARI, Remigio Del GROSSO

Acteurs principaux :
Silvana JACHINO (Maria), Mario GIANNINI (Vittorio), Mario FERRARI (L'aviateur), Aldo FIORELLI (Franco), Fausto GUERZONI (Fausto).

Musique : Amedeo ESCOBAR
Photographie : Vincenzo SERATRICE
Producteur : Sandro PALLAVICINI
Compagnie productrice : Società Anonima Italiana Industrie Corti Metraggi (INCOM)
 
Avions :
-Costruzioni Aeronautiche Taliedo C.A.T.-15
-Caproni Ca.100 Caproncino, c/n MMS56291, I-VINC


Notre avis :

Dans l'Italie fasciste des années 40, la propagande aéronautique fit souvent appel au cinéma pour glorifier les aviateurs ou illustrer les grands événements de l'aviation italienne. Ainsi, ce film est-il inspiré de la vie de l'aviateur Adriano Mantelli. Mantelli fut, au début des années 30, un champion de vol de voile qui dessinait ses propres planeurs. A l'été 1936, engagé dans l'armée, il devint l'as de la Regia Aeronautica (sur Fiat CR-32), en Espagne, et reçut plusieurs décorations pour ses faits d'armes. De retour en Italie, parallèlement à sa carrière d'officier, il poursuit une intense activité dans le domaine du vol à voile, à Asiago et Sezze Romano. En 1938, il remporta le Littoriali del Volo a Vela. Par la suite, en tant que pilote d'essais, au Centro Sperimentale de Guidonia, il pilota 274 types d'avions différents. Après la guerre, il se concentra sur la conception de planeurs originaux, avec ou sans moteur, et fonda la société Alaparma, avec Livio Agostini. Il conquit plusieurs records mondiaux en 1962-1964. Ce furent les derniers records remportés par un pilote militaire italien. Mantelli prit sa retraite avec le grade de général.


L'histoire du film se concentre sur une partie de la vie de Mantelli, entre 1929 et 1936. Elle commence dans un village, au pied des Alpes, où un groupe de garçons ont fondé une petite association pour l'étude du vol. Avec l'aide de leurs amies du même âge et l'assistance du menuisier du village, un passionné d'aviation, ils se livrent à plusieurs essais téméraires, très dangereux. Ils commencent par essayer une montgolfière. Touché par l'enthousiasme qui les anime, un aviateur expérimenté de la région leur vient en aide. En suivant ses conseils, et grâce à son aide financière, ils parviennent à construire un planeur que l'un d'eux essaie avec succès. Plus tard, ces jeunes passent leur brevet de pilote et se sont engagés dans l'armée de l'Air italienne. Revenus de la guerre d'Espagne, couverts de médailles, ils retournent à leur village où ils sont accueillis en héros par leurs concitoyens et leurs fiancés.


Ce petit film, réalisé avec peu de moyens, est particulièrement décevant car il ne comporte que très peu de scènes aériennes et on y parle beaucoup trop. L'histoire se passe entièrement dans un petit village du Trentin (Tyrol italien); pas de terrain d'aviation et pratiquement pas d'avions ! Toute la phase d'apprentissage du vol par les jeunes gens et leur engagement dans l'Armée (soit approximativement entre 1932 et 1936), est escamotée. Rien à voir avec "Men with wings" (1938) de Wellman ou avec le film nazi "Himmelhunde" (1942), sur le même sujet.

 
Les avions du film :

Il n'y a que deux appareils dans ce film. Au début du film, un des jeunes, Vittorio s'envole à bord d'un planeur d'initiation C.A.T. (Costruzioni Aeronautiche Taliedo)-15. Cet appareil, était très inspiré du RRG Hols der Teufel, dessiné par A. Lippisch en 1923, un modèle qui fut copié dans de nombreux pays. Il est lancé par élastique (un système s'inspirant du lance-pierre…...). Le même planeur fait sa réapparition tout à la fin du film, quand il est lancé du haut d'une montagne. Rappelons que le premier planeur de Mantelli, l'AM-1, en 1932, était un SG-38 Schulgleiter modifié.

Le second appareil, qui fait un atterrissage forcé en cassant du bois, est un Caproni Ca.100 Caproncino (I-VINC), la version italienne du De Havilland DH.60 Moth. Cet ancien avion d'entraînement militaire (MM56291) avait été transféré en juillet 1939, au Ministère de l'Air, à Vicence, ville dans les environs de laquelle fut tournée une partie du film. Le Ca.100 était un avion standard des aéroclubs italiens, dans les années 30 et 40.



Christian Santoir


*Film à visionner sur le site www.archivioluce.com

 
EBBREZZA.jpg

 
Mots-clés associés

Date de création : 11/01/2013 : 11:36
Dernière modification : 04/07/2014 : 04:26
Catégorie : - Films
Page lue 2952 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !