Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 146 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

ONE SIX RIGHT



 
Année : 2005
Pays : Etats-Unis
Durée : 1 h 13 min.
Genre : documentaire
Couleur

Réalisateur : Brian J. TERWILLIGER

Principales personnes interviewées :
Clay LACY (Directeur de Clay Lacy Aviation, pilote professionnel), Lorenzo LAMAS (acteur, pilote), Kevin LaROSA Jr. (pilote professionnel), Paul MOYER (Présentateur de télévision, pilote), Sydney POLLACK (Réalsateur, pilote), Phil BOYER (Président de l'association américaine des pilotes privés), Tony BILL (acteur, producteur, pilote), Mike PUPICH (pilote propriétaire de B-25), Phil BOYER (Président de l' AOPA).

Photographie : Steven R MILES
Prise de vues aériennes : Cartson BELL, Doug HOLGATE
Musique : Nathan WANG
Producteur : Brian J. TERWILLIGER
Compagnie productrice :  Terwilliger Productions
 
Aéronefs :
Voir ci-dessous la liste


Notre avis :

"One six right" (Un six droit) est une des deux pistes parallèles, et la plus longue, de l'aéroport de Van Nuys (prononcez : "Van Naïze"), à Los Angeles. Ce documentaire a été tourné pour le 75éme anniversaire de ce terrain, créé en 1929, mais il est plus qu'un rappel de l'histoire de Van Nuys, consacré aujourd'hui à l'aviation générale. Son sous-titre, "The romance of flying" (L'amour du vol), est plus révélateur. Ce film tente surtout d'expliquer au spectateur la passion qu'éprouvent ceux qui, un jour, ont décidé de quitter le plancher des vaches et d'aller voir là haut par eux-mêmes. Tout pilote vous dira qu'il y a un "avant" et un "après" son premier vol solo. Après, on n'est plus tout à fait la même personne. Les heures passées là-haut seront les plus belles de votre vie ! Il est, certes, difficile d'expliquer à un simple terrien la sensation que l'on ressent quand on évolue au milieu des nuages, libéré des vicissitudes terrestres, assis, seul, dans un cockpit (et non dans un tube où sont entassés plus de 300 passagers avachis, en train de somnoler, avec souvent les volets des hublots baissés !). Aux commandes, on ne pense pas à ses problèmes, à son travail, on ne s'occupe que du vol (réglages du moteur, des trims, recherche des points de repère, fignolage de ses estimés…) sans parler du spectacle saisissant, en dessous et autour de soi.

Le documentaire commence par une série de courtes interviews de différents pilotes, hommes ou femmes, qui racontent leur propre histoire, à travers diverses anecdotes. Souvent leur fascination pour l'aviation date de leur tendre enfance. Certains, parmi les plus âgés, ont des souvenirs qui remontent à Charles Lindbergh. Ils ont assisté au vol des premiers biplans monomoteurs, à celui des premiers avions de transport à hélice multimoteurs, mais aussi à celui des jets gros porteurs qui traversent continents et océans d'un seul coup d'aile. Puis, le documentaire retrace l'histoire de Van Nuys, depuis sa création en 1929, quand il s'appelait le Metropolitan Airport et que la vallée de San Fernando n'était occupée que par des vergers. Le pionnier de l'air, Waldo Waterman, le fondateur, fit beaucoup pour développer l'aéroport où s'implantèrent plusieurs constructeurs d'avions comme Bach, Timm. Le Metropolitan Airport eut également un rôle important dans l'histoire de l'aviation aux USA. Le 1° janvier 1929, c'est de sa piste que décolla un Fokker C2A de l'Armée, baptisé "Question Mark", pour un record d'endurance. Ravitaillé en vol 26 fois, il tint l'air 150 heures, 40 minutes, et 14 secondes. La même année, Elinor Smith et Bobbi Trout, décollèrent du même aéroport, pour établir un record d'endurance féminin, avec 42 heures, sur monomoteur Sunbeam. En 1930, Pancho Barnes battit, sur le Metropolitan Airport, le record de vitesse féminin établi peu avant par Amelia Earhart. La crise économique de 1929, provoqua une forte baisse de fréquentation du terrain. Mais le développement de l'industrie du cinéma, avec le film parlant, permit de relancer l'activité grâce au tournage de films comme "Casablanca" (1942) ou "Laurel et Hardy conscrits" (1939), entre autres. L'acteur et cascadeur, Roy Wilson, y basa également sa société  "Motion picture flight services". Après la déclaration de la guerre, l'Armée s'installa sur le terrain et les ateliers présents sur le site, construisirent des avions d'entraînement et des planeurs pour l'USAAF. La compagnie Radioplane de l'acteur Reginald Denny y construisit les premiers drones destinés à l'entraînement des artilleurs de la DCA. Dans cette usine travaillait une certaine Norma Jean Dougherty qui sera, plus tard, mieux connue sous le nom de Marilyn Monroe. Après la guerre, l'aviation générale connut un véritable boom et relança l'activité de l'aéroport avec l'installation d'écoles et d'aéroclubs. L'aéroport s'appela alors le San Fernando Valley airport, avant de s'appeler Van Nuys. La Garde Nationale de Californie y était également basée avec ses chasseurs et ses avions de transport. C'est aussi à Van Nuys que naquit le Pregnant Guppy, un Boeing C-94 modifié par, John "Jack" Conroy. Ce dernier, alors qu'il était pilote de chasse de l'USAF, avait , en 1955, lors de l'"Operation Boomerang", battu avec son F-86 un record de vitesse entre Van Nuys et New-York. En 1965, lors de l'opération "Sunrise-Sunset", il rééditera ce record avec un jet privé, Clay Lacy étant copilote. Le Pregant Guppy devint un outil essentiel du programme Apollo, dans les années 60. Mais le film évoque aussi l'importance de certains services basés à Van Nuys, comme les hélicoptères des pompiers ou ceux des ambulances, pour les hôpitaux. Beaucoup de terrains d'aviation de l'aviation générale ont été fermés aux USA, ces dernières années, au rythme d'un par semaine, en grande partie à cause de l'ignorance de leur rôle exact. Certains citadins les considèrent comme une nuisance, ou comme un terrain de jeu pour gens riches. De leur côté, les politiciens ne peuvent résister aux possibilités lucratives qu'offrent ces terrains. Le nombre d'aéroports autour de Los Angeles est passé de 66 à 9, au fil des ans. Le film montre ce qu'il est advenu de certains qui ont été fermés autour de Los Angeles, comme celui du Grand Central Air Terminal de Burbank ou le terrain de l'usine Lockheed B1. Mais l'exemple le plus frappant reste celui de l'aéroport de Meigs Field, fermé à l'improviste, en une nuit, par l'ancien maire de Chicago ! Le film défend l'idée que les terrains de l'aviation générale ont beaucoup à offrir à la communauté, en matière d'emplois, de revenus, en prenant l'exemple de Van Nuys. Mais Van Nuys est un des aéroports les plus fréquentés au monde, avec un avion décollant ou atterrissant toutes les 45 secondes.


Cet hommage à l'aviation générale, en forme de plaidoyer pour sa sauvegarde, fut projeté en septembre 2006, devant les membres du Congrès américain, cette séance spéciale étant organisée par Phil Boyer, le président de l'AOPA (Aircraft Owners and Pilots Association),  mais aussi par la GAMA (General Aviation Manufacturers Association), la NATA (National Air Transportation Association) et la NBAA (National Business Aviation Association). Le film fut également distribué auprès de politiciens, pilotes privés, et sur tous les terrains de l'aviation générale, afin d'améliorer le dialogue et la collaboration entre les autorités locales et aéroportuaires. "One six right" a été également inclus dans plusieurs cursus de formation, afin de mieux expliquer l'importance de l'aviation générale qui a souvent été, dans le passé, à la base du développement de l'aviation de transport.

En définitive, il s'agit d'un très beau documentaire sur fond de musique nostalgique, servi par de très belles scènes aériennes filmées en haute définition, avec un assortiment de vieilles photos et de films d'archives. Pour le spectateur français, "One Six Right" fera penser inévitablement à la saga du futur (?) aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes. Certes, il ne s'agit pas là, d'un projet destinée à l'aviation privée, mais au transport international. Cependant, sa problématique est proche de celle de Van Nuys. Le sort du nouvel aéroport de Nantes semble être déjà réglé, mais pas comme le pensent ceux qui s'y opposent. Pas besoin d'être grand devin pour prédire que le beau bocage breton ne sera, certes pas remplacé par des pistes et des terminaux, mais par de beaux lotissements. La ville de Nantes s'élargit et arrive déjà à quelques kilomètres du site présumé de l'aéroport; dans les petits villages environnants, comme Fay de Bretagne, les haies, les bosquets, sont passés à la tronçonneuse et remplacés par des maisons, des clôtures, des jardins et des parkings ou des ronds-points. Les politiciens ne résisteront pas longtemps à la tentation de vendre le terrain de Notre-Dame-des-Landes aux promoteurs immobiliers. Mais cela ne semble pas avoir été remarqué par les lobby en présence, tout absorbés par leurs querelles de Gaulois….


Les avions du film :

Ce film donne à voir un très grand nombre d'avions civils et militaires, de tourisme, de voltige, d'affaires, ainsi que des warbirds. Parmi ces avions, les Cessna sont bien représentés, non seulement parce qu'il s'agit d'avions très répandus, mais aussi par ce que Cessna finança, en partie, la production. En plus des avions filmés à Van Nuys, on peut également en voir d'autres, sur des extraits de films d'archives, lors de l'évocation du passé de Van Nuys. Ils sont présentés ci-dessous, par ordre d'apparition à l'écran :

Avions actuels :

-Piper J3 (NC42478, c/n 14747) -1'05"
-North American P-51D Mustang (code "OO", NL51MV, c/n 124-48144) -1'11"
-Fleet 7B  (N174RS) -1'27"
-Pitts S-2B (N300FA) -2'03"
-North American SNJ-5 (N164CL, c/n 88-17277) de Clay Lacy -2'13"
-Pitts S-2B (N88M) -2'21"
-North American P-51D Mustang (N514DK / 472727, c/n 124-48311 de Dick Pack, de Las Vegas)-2'24"
-North American P-51D Mustang (N514DK / 472727, c/n 124-48311 de Dick Pack, de Las Vegas)-2'37"
-Douglas A-26  (N26BK) -2'29"
-Pitts S-2B (N88M) -3'20"
-Pitts S-2B (N88NL) -3'49"
-Piper J3 (NC42478, c/n 14747) (longue scène de radada au dessus de la campagne californienne)-4'18"
-Douglas DC-3C (N814CL) de Clay Lacy, aux couleurs d'United Airlines -5'58"
-Fleet 7B  (N174RS) -6'29"
-Beech 33 (N861AX) -6'32"
-Cessna 172R (N9513W) -6'44"
-Learjet 36 -6'59"
-Cessna 208B (N2126P) -7'10"
-Cessna 172S (N2154J) -7'28"
-Beech King Air -7'44"
-Piper Pa 28 Cherokee -8'15"
-Cessna 172M (N4415R) -9'00"
-Beech King Air 350 -9'01"
-Cessna 172 -9'07"
-Grumman G-1159 Gulfstream II -9'12"
-Cessna 182P (N58646) -9'18"
-Boeing 737-5H4 (N515SW) -9'21"
-Northrop F-5A (c/n 1009, N685TC) -10'06"
-Northrop F-5B (c/n N5518, N638TC) -10'20"
-North American SNJ-2 Texan -10'23"
-Beech D17S Starggerwing (NC4417S) -10'28"
-2 North American SNJ-2 Texan -10'30"
-Sukhoi Su-29, de Keith Leedom -10'47"
-Raytheon Hawker 800 (à l'atterrissage et au roulage)-11'25"
-Gulfstream Aerospace -11'33"
-De Havilland Twin Otter-11'59"
-Boeing 737-500 -12'01"
-Aero L-39C Albatros (N110HB, c/n 332742) -12'15"
-Cessna 172 -12'38"
-Gulfstream Aerospace Gulfstream IV -12'53"
-Cessna 172 -12'38"
-Fleet 7B (N174RS) -13'58"
-Beechcraft F33A (N8289N) -15'17"
-B-25J Mitchell  (N8195H / 430748 (c/n 108-34023) "Heavenly Body" de Mike Pupich -15'48"
-Douglas DC-3C (N814CL) aux couleurs d'United Airlines -16'04"
-Douglas A-26  (N26BK) -16'16"
-Cessna 650 Citation -16'28''
-Pitts (N450) -16'44''
-Sukhoi Su-29 -16'48''
-Piper PA 28 236 (N2957F) Cherokee Pathfinder - 16'54''
-Piper 600 Aerostar -17'07"
-North American Navion - 17'9"
-4 North American SNJ-2 Texan -17'24"
-Learjet 31 -17'53"
-Taylorcraft BC12-D  -19'31"
-Pitts Special (N45D) -30'40"
-Cessna 414A Chancellor (N79BP) -49'01"
-Raytheon Hawker 800 -49'56"
-Boeing (McDonnell Douglas ) MD-80 -50'57"
-Boeing 737  -51'00"
-Gulfstream Aeropsace Gulfstream IV -51'16"
-Learjet 45 (N183CM) 56'12"
-Gulfstream Aeropsace Gulfstream IV -58'12"
-Learjet 31 -58'20"
-B-25 Mitchell -58'26"
-Beech 95-B55 Baron (N1855L) -58'34"
-Cessna 650 Citation  -1 00'01"
-Cessna 172 -1 00' 23"
-Cirrus VK-30 (N52TH) -1 00' 33"
-Piper J3 -1 00 56
-Douglas DC-3 United -1 01' 19"
-Douglas A-26- 1 01' 30"
-Beech H35 Bonanza (N650B) -1 0"'2 1"1
-Pitts Special - 1 02' 16"
-Cessna 172 -1 02' 26"
-British Aerospace BAe-125-1000B (N127AP) -1 02' 34"
-North American P-51D Mustang (NL51MV) -1 02' 46"
-North American SNJ -1 0'3 09"
-Cessna 172 (N9513W) devant un Gufltream IV -1 03' 34"
- North American P-51D Mustang (N514DK) -1 04' 47"
-Fleet 7 -1 05' 1"5
-Fleet 7 -1 06' 37"
-Piper J3 (NC42478) -1 06' 46"
-Pitts (N45D) -1 06' 49"
-Cessna (N79BP) -1 06' 55"
-A 26 et P-51 Mustang- 1 0'7 01"
-Pitts (N88N) - 1 07' 0"5
-Cessna (N9513W)
-Fleet 7B -1 07' 19"



Avions vus sur images d'archives :

-Stearman C3B (NC88**) – 1'20"
-Chester Special "The Goon" avec Art Chester (n° 5, NX93Y) – 1'40"
-Stearman C3B mise en route -1'50"
-Kinner Airster (NC8477) – 19'16"
-Lockheed 3 Air Express -19'21"
-Lockheed 8 Sirius -20'00"
-Ryan NYP "Spirit of St Louis"  -20'21"
-Lockheed 3 Air Express -20'33"
-Fokker C-2 -23'18"
-Bach 3C-T -8 (NC245K)   -24'02"
-Stearman C3B - 24'12"
-Taylor E2 Cub (NC14308 ?) -24'19"
-Bach 2C-T-8 (NC54M) avec un petit Commercial Sunbeam Pup LP-1 sur le dos -24'39"
-Fokker C-2A "Question Mark" -24'50"
-Douglas  C1  -24'55"
-2 Fairchild FC-1, 1 Curtiss Robin (NR82H), 1 Buhl CA-6 (NR9628) -25'15"
-Curtiss Thrush  -25'21"
-Commercial C-1 "Sunbeam" (X564M) -25'24"
-Commercial C-1 "Sunbeam" (X564M), Curtiss Pigeon -25'43"
-Lockheed Vega 5A (NC538M) d'Amelia Earhart -25'58"
-Travel Air "Mystery ship" (N913K) de Pancho Barnes -26'15"
-Cessna Bobcat -27'21"
-Curtiss Wright 6-B (extrait de "Laurel et Hardy conscrits") – 27'28"
-Fokker Super Universal (extrait de "Casablanca") -28' 07"
-Fleet 2 (NC610M) -28'59"
-Udet U12b Flamingo (D-822) d'Ernst Udet -30'36"
-Ford Trimotor 4-AT-B (NC9610) d'Harold Johnson -31'26"
-Timm S-160- 33'25"
-Timm N2T-1 -33'30"
-Waco CG-4 -33'38"
-Lockheed P-38J -33'59"
-Lockheed P-38J -34'06"
-Lockheed P-38J -34'36"
-Grumman F5F Hellcat -34'36"
-Erco Ercoupe 415 -36'42"
-North American P-51D (dont le 45-11423) et 1 P-51H  -36'56"
-Beech U-8D civil -37'02"
-North American Navion -37'20"
-Beech A35 Bonanza -37'31"
-Piper PA-12  "Super Cruiser" (NC7875H) -37'40"
-Erco Ercoupe 415C (N3536H) -38'17"
-North American P-51D - 38'23"
-North American F-51H (dont le 44-64579)  -38'32"
-North American F-86 -38'38"
-Racers Cosmic Wind "Little Mike" n° 94 (N35C), avec "Ballerina" n° 5 (N22C), "Little Toni" n° 3 (N20C) et "Minnow" n° 4 (N21C)  -39'38"
-Racers La Jollita n° 31 (N31C), Deerfly n° 39 (N85G), avec les précédents. -40'01"
-Racer Deerfly n° 39 (N24C) -40'24"
-North American F-86A (serial 49-1046) "California Boomerang" de John M. Conroy -40'43"
-Piper Aerostar -43'59"
-Boeing C-97C Strato Freighter (dont le serial 50-0701)  -44'14"
-Boeing 377-PG Pregnant Guppy -45'43"
-Learjet 24A (N1965L) -46'51"
-Lockheed C-130A -47'51"
-Lockheed C-130E- 48'15"
-Beech 65A-90 King Air -48'25"
-Cessna 177B Cardinal (N1101C) -48' 34 "
-Cessna A185F Skywagon (N6705H) -48'47"
-North American F-86 -56'29"


Il y a également des hélicoptères, basés à Van Nuys :

-MDE Helicopters MD 500 -4'23"
-Bell/Agusta 412SP (N302FD, N303FD) -7'03"
-Eurocopter AS 350 Astar -11'53"
-Bell Jet 206 Ranger -13'27"
-Hiller 12E -45'36"
-Sikorsky S-76 (N323CH)-51'17"
-Eurocopter AS 350 Astar -58'05"
-Eurocopter AS 350B1 (N211FN) -58'38"
-Bell/Agusta 412SP (N303FD) -59'02"
-Sikorsky S-76 (N323CH)-59'33"



Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.com
 
ONESIXRIGHT.jpg

 

Date de création : 21/12/2013 : 09:49
Dernière modification : 21/12/2013 : 09:49
Catégorie : - Films documentaires
Page lue 3318 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !