Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 143 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

PARACHUTE BATTALION



Pays : Etats-Unis
Année : 1941
Genre : drame
Durée : 1 h 15 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Leslie GOODWINS
Scénario : John TWIST, Hugh FITE

Acteurs principaux :
Robert PRESTON (Donald 'Don' Morse), Nancy KELLY (Kit Richards), Edmond O'BRIEN (William Mayberry 'Bill' Burke), Harry CAREY (Sergent Bill 'Thunderhead' Richards), Buddy EBSEN (Jeff Hollis).

Photographie : J. Roy HUNT
Musique: Roy WEBB
Producteur : Howard BENEDICT
Compagnie productrice : RKO Pictures

 
Avions :
-Douglas C-33
-North American O-47A
-Martin B-10 (images d'archives)
-Martin MB-2/NBS-1 (idem)


Notre avis :

Ce petit film sortit en septembre 1941, trois mois avant Pearl Harbour. Ce n'est pas à proprement parler un film de propagande, destiné à favoriser le recrutement, mais çà lui ressemble un peu, alors que l'Europe était en guerre depuis deux ans et que le président Roosevelt avait institué un service militaire, trois ans auparavant. Cette production reçut l'appui de l'Armée et fut tournée en grande partie, sur la base de Lawson Field, à Fort Benning (Géorgie), avec les hommes du 501st Parachute Battalion, comme mentionné dans le générique. Cette unité fut constituée en  septembre 1940, avec des volontaires venant du 29th Infantry Regiment, pour former le premier peloton parachutiste experimental. Le 501st fut activé à Fort Benning, le 1° octobre 1940. Les "performances" des Fallschirm-Jäger allemands, en Norvége comme en Belgique, ne furent sans doute pas étrangères à la décision de l'US Army de se doter rapidement d'une telle arme.


En route vers Fort Benning, pour rejoindre une unité de formation parachutiste, William Mayberry "Bill" Bruke, un jeune homme peu sûr de lui, Donal Morse, un champion de football universitaire et Jeff Hollis, un campagnard affable, font connaissance dans le train. Ils y rencontrent également le sergent chef Bill Richards et sa fille Kit. A Fort Benning, Richard va rendre visite à son vieil ami, le colonel Burke, le commandant de la base. Il lui apprend que son fils Bill, qu'il n'a pas revu depuis son divorce avec sa mère, fait partie des nouvelles recrues. Le lendemain matin, les nouveaux arrivés se présentent devant leur instructeur, qui n'est autre que Richards. Après une soirée dansante, Bill confie à Kit qu'il a peur de sauter en parachute. Le jour de leur premier saut, Don et Jeff n'hésitent pas, malgré leur appréhension,. mais un cadet, Spence, panique et menace de son arme Richards; Bill parvient à le calmer. Au mess, le soir, Richards, impressionné par le courage de Bill, le présente à ses camarades comme le fils du commandant. Plus tard, Bill avoue à son père son appréhension et demande son transfert dans une unité d'infanterie ! Richards, qui est un pionnier du parachutisme, est fortement désappointé. La veille de son transfert, il demande à Bill de l'aider à larguer un mannequin, pour un test. Quand la porte est ouverte, Richards pousse Bill dans le vide ! Ils atterrissent dans une rivière et c'est Bill qui doit sauver Richards de la noyade. Ayant retrouvé confiance, Bill annule son transfert et il est désigné pour participer aux prochaines grandes manoeuvres. Entretemps, Il est tombé amoureux de Kit, qui est courtisée par Don qui envisage même de la demander en mariage. Le jour de l'exercice, ils se battent à cause d'elle, et ayant raté leur avion, ils doivent en emprunter un autre qui va les larguer au-dessus du terrain de manoeuvres. Mais en sautant, le parachute ventral de Don s'ouvre par inadvertance et se prend dans l'empennage de l'avion. Bill vient à son secours en coupant les suspentes et en descendant accroché à lui. Malgré cet incident, ils parviennent à remplir leur mission. Peu après, les hommes du bataillon reçoivent leur brevet et l'insigne de leur bataillon. Kit et Bill peuvent faire des plans communs pour l'avenir, alors que Don part à la recherche de nouvelles conquêtes….


Ce film montre tout le parcours du cadet, apprenti parachutiste, depuis les premiers entraînements au sol, jusqu'au premier saut, en passant par le pliage des parachutes. Mais il comporte certaines exagérations; ainsi s'il est vrai qu'il arrive que certains se figent au moment de sauter pour la première fois, le comportement de Spence est exagéré. En dehors de son coté documentaire, le film comporte une touche comique, en mettant en scène trois civils, composés d'un provincial, d'un alcoolique et d'un footballeur. Les USA n'était pas encore en guerre et, seul, un vent léger de patriotisme soufflait sur les studios d'Hollywood.

Pour les aérocinéphiles, l'intérêt du film est de montrer les avions de transport de l'USAAF, peu avant Pearl Harbour, alors que la bête de somme de l'USAAF, le fameux C-47 Skytrain, ne sera livré qu'en décembre 1941. Les vues aériennes proviennent de documentaires de l'Armée.
 
Les avions du film :

Les parachutistes embarquent donc, non pas, dans des Douglas C-47, mais dans des Douglas C-33 (dont le n° 85), la version militaire du DC-2, au fuselage moins long, avec une envergure plus faible que le C-47. Il était muni d'une porte cargo à gauche. On remarque également des modèles plus récents, des C-39 (dont les n° 15, 19), un C-33 avec une aile presque similaire à celle du C-47, auquel il empruntait la dérive, munie d'une arête dorsale, ainsi que le train d'atterrissage. Le C-39 ne pouvait emporter que douze hommes équipés, assis dans des sièges, comme dans un transport civil .

Les avions aperçus  appartiennent tous au 10th Transport Group, la première unité de transport, créée à Patterson Field (OH) en 1937. Ils portent un insigne en forme de flèche (noire à bord blanc) avec "S.A.A.D" (San Antonio Air Depot) inscrit dessus, un des quatre depôts, situé à Duncan Field (TX) (plus tard, Kelly Field), dépendant de l'Army Air Force's Materials Division et chargé de la réparation et de la maintenance du matériel aérien. Duncan Field était également la base du 3rd Transport Squadron.

Bill et Don empruntent un North American O-47A qui, en 1941, servait d'avion d'observation. C'est un oiseau rare au cinéma. On en voit plusieurs au sol avec une insigne non identifiable, mais en l'air, l'avion (n° 3, code 97 O) porte la véritable insigne du 97th Observation Squadron, qui pourrait passer pour un insigne fantaisiste (une tête de mort avec des jumelles…). Le 97th OS était basé à Lawson Field, en 1941. Quand l'O-47 roule, on entrevoit en arrière plan, un Martins B-10, un avion qui ne servait plus, en 1941, qu'à l'entraînement et au remorquage de cibles, et un Douglas B-18 Bolo, son successeur, qui était le bombardier standard de l'USAAF, en 1941. La scène où Bill vient au secours de Don, a été reconstituée en studio avec une vraie cellule d'O-47, semble-t-il.

Lors d'un exercice, des Martin B-10 répandent un rideau de fumée sur les troupes. Plus tôt, on voit d'autres Martin sur un film relatant l'évolution des techniques de parachutages, mais ce sont de vieux bombardiers Martin MB-2/NBS-1, datant des années 20. Ce documentaire montre également un Boeing (De Havilland) DH-4M.



Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.com
 
 
Parachute_batalion.jpg

501st-patch.gif


501st Parachute battalion
 
Mots-clés associés

Date de création : 04/01/2014 : 09:07
Dernière modification : 04/01/2014 : 09:08
Catégorie : - Films
Page lue 3084 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !