Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 146 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

GRUBAYA POSADKA
Vo.
Грубая посадка
(Atterrissage brutal)




Année : 1985
Pays : URSS
Genre : drame
Durée : 1 h 16 min.
Couleur

Réalisateur : Mukhtar AGA-MIRZAYEV
Scénario : Yevgeni MESYATSEV

Acteurs principaux :
Bakhram MATCHANOV (Timur Nazarov), Anatoli ROMASHIN (Sergey Solovyov), Anatoliy VASILEV (colonel Aleksandr Varlamov), Irina ALFYOROV (Tasya), Sergey Yakovlev (Sergey Ryzhov), Viktor PAVLOV (Bogomolov), Vladimir SOSHALSKY (Vasily Polozov).

Musique : Anatoli KALVARSKY
Photographie : Leonid TRAVITSKY
Compagnie productrice : Uzbekhfilm
 
Aéronefs :
-Beriev Be-12 Chayka
-Beriev Be-6 s/n 4601403
-Mil Mi-14PS
-Antonov An-26
-Antonov An-12


Notre avis :

Ce petit film soviétique, sur lequel on a pratiquement pas d'informations (et encore moins de sous-titrages), nous emmène sur les bords de la mer Noire. Réalisé par un studio ouzbek, il met en scène un jeune pilote de la Marine soviétique, originaire d'un des états orientaux de l'URSS.

Le personnage principal est Timur Nazarov, originaire d'un petit village situé dans une république orientale de l'URSS (Ouzbékistan). Il est en formation sur une base de la Marine soviétique et pilote un amphibie bimoteur. Lors d'un contrôle, son instructeur, un colonel, distrait par des problèmes familiaux, touche par inadvertance un interrupteur, ce qui provoque une panne, alors que l'avion est en phase d'amerrissage. L'appareil touche durement l'eau et coule ! Nazarov tente de sauver le colonel, mais en vain. Il sera le seul survivant de tout l'équipage. Peu après, commence l'enquête pour connaitre les causes de cet accident. Après être sorti de l'hôpital, Nazarov est interrogé et doit refaire toutes les manœuvres d'approche dans une sorte de simulateur. En fait, il sait que c'est une erreur du colonel qui a entrainé la catastrophe. Mais comme c'est un homme pour lequel il avait beaucoup d'estime, il préfère ne rien dire. Finalement, c'est lui qu'on accuse d'avoir commis une faute de pilotage et il est emprisonné au grand dam de sa mère, venue de son lointain village. Mais un des enquêteurs, le lieutenant colonel Varlamov, n'est pas convaincu. Dans un avion similaire, il refait le vol fatal. Il se repasse les conversations de l'équipage, analyse les bruits du cockpit, peu avant le crash. Il consulte également le dossier de l'instructeur. Varlamov parviendra à convaincre ses supérieurs que Nazarov n'est pour rien dans cet accident. Il sera blanchi et pourra reprendre sa place au sein de son unité et continuer à être la fierté de son village.


Le 12 octobre 2013, un Beriev Be-12PS (version de sauvetage en mer) de la Marine Nationale de la Fédération de Russie, s'écrasa à Kertch, dans la péninsule de Crimée, entraînant la mort de 3 de ses 4 occupants. Cet avion, vieux de quarante ans, avait eu une panne moteur, alors qu'il était en phase d'approche. Cet accident rappelle celui du film, même si, dans ce dernier, on ne sait pas exactement ce qui s'est passé (le colonel a-t-il éteint un moteur, coupé une pompe de carburant ?...).

Le tournage eut lieu en partie sur la base de la Marine soviétique de Donuzlav, près du village de Myrnyi, en Crimée. Remise à l'Ukraine dans les années 90, elle n'est visiblement plus active aujourd'hui.



Les avions du film :

Ce film plaira certainement aux amateurs de l'amphibie Beriev Be-12 Chayka qui est ici photographié sous toutes ses coutures, au sol, en vol, en décollant, en atterrissant ou en amerrissant. On le voit entrer dans l'eau et en ressortir grâce à une rampe inclinée. On le voit voler avec le moteur gauche arrêté. Des scènes ont été filmées dans un véritable appareil ce qui permet de voir le cockpit (plutôt encombré) et le poste avant occupé par le navigateur. Ces avions sont recouverts d'une peinture très écaillée, gris vert, voire simplement gris clair. Ils ne portent, en dehors de leurs étoiles, que des numéros individuels jaunes : 99, 20, 95, 73, 57…sur le fuselage. Quand le pilote met les gaz, on remarque les longues trainées de fumée noire sortant des deux turbopropulseurs Ivtchenko AI-20D de 4000 ch unitaires. …On notera également la cinématique du train d'atterrissage, quand il se déploie ou quand il rentre. L'équipage d'un Be-12 comportait cinq ou six hommes, suivant les missions (commandant de bord, copilote/opérateur radio, navigateur, auxquels on pouvait ajouter un spécialiste des systèmes électroniques, principalement concerné par la surveillance des équipements radar et de l'appareil de détection des anomalies magnétiques, et un ou deux opérateurs des capteurs anti-sous-marins.

Le Be-12 remplaça, au début des années 60, l'hydravion Beriev Be-6 dont on aperçoit d'ailleurs un exemplaire en arrière plan, exposé à l'entrée de la base navale. Ce Beriev Be-6 porte le numéro "43" jaune (s/n 4601403) et était effectivement retiré du service au début des années 80. Laissé à l'abandon, il était tombé du socle sur lequel il reposait; il fut alors décidé, en 2009, de le sauver, vu sa rareté, en le transportant à Kiev, au musée de Zhulyany, où il était exposé depuis, après avoir subi une profonde restauration.

Quand l'appareil de Nazarov s'écrase, c'est un hélicoptère Mil Mi-14PS amphibie, de secours en mer, qui intervient, notamment pour amener une équipe de plongeur.

Les autre avions du film, vus rapidement, sont un Antonov An-26, filmé à l'atterrissage, et un Antonov An-12, filmé au décollage.

Si on a un œil affuté, on peut entrapercevoir un hélicoptère  Kamov Ka-25, garé devant une rangée de Chayka, parqués dans leurs alvéoles, constituées par de hautes levées de terre.



Christian Santoir

*Film à voir sur les sites russes





 
Grubayaposadka.jpg

 
Mots-clés associés

Date de création : 10/07/2014 : 06:51
Dernière modification : 10/07/2014 : 06:52
Catégorie : - Films
Page lue 3857 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !