En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Recherche

Recherche

Fiches de film

Articles cinéphiles

Webmaster - Infos

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 31 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Copyright

Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2020

Dajte zalobnuju knigu

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

DAJTE ZALOBNUJU KNIGU
Vo. Дайте жалобную книгу
(Donnez-moi le cahier des doléances)

Année : 1964
Pays : URSS
Durée : 1 h 31 min.
Genre : comédie
Noir et blanc

Réalisateur : Eldar RYAZANOV
Scénario : Aleksandr GALICH, Boris LASKIN

Acteurs principaux :
Larisa GOLUBKINA (Tatiana), Oleg BORISOV (Yuri Nikitin), Anatoliy KUZNETSOV (Ivan Kondakov), Anatoliy PAPANOV (Vasily Kutajcev), Nikolay KRYUCHKOV (Nikolaï Ivanovitch)

Musique : Anatoli LEPIN
Photographie : Anatoliy MUKASEY, Vladimir NAKHABTSEV
Compagnie productrice : Mosfilm

Avions :
-Ilyushin Il-18B CCCP-75817 , c/n 182004703 (en arrière plan)
-Ilyushin Il-18V >CCCP-75529, c/n 183006902 (idem)
-Ilyushin Il-18V CCCP-75822, c/n 182004901(idem)
-Ilyushin Il-18V CCCP-75543 c/n 184007201 (idem)
-Lisunov Li-2  CCCP-84678, c/n 6802 (idem)
-Lisunov Li-2 CCCP-71242, c/n 33444603 (idem)
-Lisunov Li-2 CCCP-84630, c/n 4103
-Lisunov,Li-2T CCCP-84640, c/n 5801
-Mil Mi-4P  CCCP-29077, c/n 12118
-Tupolev Tu-104A CCCP-42375 c/n 96601502(en arrière plan)
-Tupolev Tu-104B, CCCP-42470 c/n 021203 (idem)
-Tupolev Tu-124, CCCP-45018, c/n 2350503 (idem)


Notre avis :

Ce film est typique des productions cinématographiques soviétiques des années 60, une période où un certain "dégel" de la société commençait à apparaître. La présidence de Nikita Kroutchev (1958-1964) correspondit à une certaine libéralisation dans le domaine des arts. On voit ici une jeunesse relativement occidentalisée, dansant le twist, appréciant des peintures d'avant-garde et entrant en conflit avec une administration rigide, mais néanmoins compréhensive. Les réalisateurs pouvaient même se permettre une critique (limitée) de certains aspects du système soviétique. Mais le film nous montre, incidemment, de vraies vues de certaines avenues de Moscou, qui ressemblent à celles de Pyongyang, aujourd'hui (quelques passants, quelques camions, bus ou voitures officielles…).

Un restaurant de Moscou, bien connu, géré par l'état, n'est pas exempt de critiques. Le personnel  est désinvolte, le service  laisse à désirer, l'hygiène est douteuse et la nourriture est très médiocre. Le cahier des plaintes est rempli…. Tout serait resté ainsi, si, un jour, Yuri Nikitin, un journaliste, n'était pas venu y déjeuner avec ses amis. Il y est pris, malgré lui, dans une bagarre qui le conduit au commissariat ! Le lendemain, il décide d'écrire un article cinglant sur ce restaurant public, sans oublier de parler de "l'indifférence glaciale émise par les beaux yeux gris" de sa directrice, Tatiana. Cet article a un fort retentissement chez les lecteurs. Piquée au vif, Tatiana se rend au journal pour constater que l'auteur de l'article n'est autre qu'un récent client. Tout finira par s'arranger entre eux, au fil du temps, et ils tomberont amoureux. Nikitin va aider Tatiana à transformer son restaurant vieillot, en un café moderne, attirant la jeunesse, en transformant le cadre, la tenue des serveuses et le répertoire de l'orchestre. Tous les deux, ils parviendront à leur but après avoir affronté de nombreuses tracasseries administratives. Après un reportage au Kamtchatka, Nikitin retournera à Moscou, juste à temps pour l'inauguration du restaurant où il retrouvera Tatiana qui l'attendait.


Ce film n'a certes pas pour thème, l'aviation, mais il comporte deux scènes d'aéroport, l'une filmée à Moscou, l'autre à Petropavlovsk, dans le Kamtchatka, où le terrain est dominé par le volcan Koriakski. Ces deux scènes montrent de nombreux avions de transport de l'Aeroflot.


Les avions du film :

Sur l'aéroport de Moscou-Domodedovo, pendant le générique, des passagers débarquent d'un Ilyushin Il-18 et commencent un longue marche vers le terminal. Ils passent devant un grand nombre d'avions de l'Aeroflot. Il y a ainsi :

L'Ilyushin Il-18B "CCCP-75817" (c/n 182004703), mis en service en juin 1962 et basé à Moscou. Il aurait été affecté à Krasnoïarsk, avant de subir une dernière révision, en mars 1979, à Bykovo. Il sera réformé en 1982.

L'Ilyushin Il-18V "CCCP-75529" ( c/n 183006902), mis en service  en janvier 1964 à Moscou, il subit une dernière révision à l'usine n° 402 à Bykovo en septembre 1979. Il fut alors converti en Il-18Gr (
Gr - Gruzovoy - cargo) et transféré à l'Aeroflot d'Extrême Orient en novembre 1980. Il fur retiré du service en 1983.

L'Ilyushin Il-18V "CCCP-75822" (c/n 182004901) qui était un avion du gouvernement, pris en charge en juin 1962. Il fut transféré à l'Aeroflot d'Extrême Orient, en octobre 1964, puis à l'Aeroflot de Krasnoyarsk. il subit une dernière révision en mars 1981, effectuée par la compagnie BASCO de Bykovo, et converti en avion cargo Il-18T. Il fut retiré du service en octobre 1983.

L'Ilyushin Il-18V "CCCP-75543" (c/n 184007201) affecté au Centre de recherche GosNII GA de l'Aviation civile en mars 1964, puis à l'Aeroflot d'Extrême Orient en juillet 1964 et à l'Aeroflot de Krasnoyarsk en janvier 1979. Après avoir subi une dernière révision à Bykovo, en février 1981, il fut réformé en octobre 1983.

Le Tupolev Tu-104B "CCCP-42470" (c/n 021203) pris en charge par l'Aeroflot de Georgie en mars 1960. Il sera réformé en octobre 1977.
 

En arrière plan, il y a également le Tupolev Tu-124 "CCCP-45010" (c/n 1350305), mis en service en octobre 1961 par l'Aeroflot de Moscou. En janvier 1965, il fut transféré au Ministère de l'Industrie aéronautique et basé à  Kamennouralsk, puis à Solntsevo, et en novembre 1977, à Leningrad. Il fut réformé en 1981.

On voit également un Antonov An-12, non identifiable.

Au Kamtchatka, Nikitin est déposé dans un camp de prospecteurs, par un hélicoptère Mil Mi-4P  "CCCP-29077" (c/n 12118) affecté à l'Aeroflot d'Extrême Orient, en septembre 1963. Ce transport de passagers fut transformé en transport de fret et sera réformé en 1983. Rappelons qu'en 1964, le Kamtchatka était une zone militaire, qui sera interdite aux Russes, jusqu'en 1990.

A Petropavlovsk, on voit sur le tarmac trois Lisunov Li-2, de la filiale d'Extrême Orient de l'Aeroflot. Il y a le Li-2T "CCCP-84678" (c/n 6802), anciennement immatriculé CCCP-
Л4678, il sera réformé en octobre 1965, trois mois après la sortie du film. Les passagers passent devant le Lisunov Li-2T "CCCP-71242" (c/n 33444603), pris en charge en mai 1960, il sera rayé des registres en décembre 1975. Le troisième est le Li-2T "CCCP-84640" (c/n 5801) construit en 1949, il fut affecté à l'organisation Dalstroï du Minsitère de l'Intérieur avce le matricule "CCCP-X930". Puis il fut transféré à l'Aeroflot d'Extrême Orient au début des années 50 (CCCP-Л5031) et employé comme cargo. Reimmatriculé CCCP-84640, à la fin des années 50, il fut retiré du service en juin 1973.

On remarque un Li-2, vu de face, ce qui met en relief ses deux blisters latéraux, situés juste derrière le cockpit, permettant de regarder vers le bas et l'arrière, ce qui en fait un Li-2R (R pour Razvyedchik, Reconnaissance).

Un autre Lisunov se met à rouler, c'est le Li-2 "CCCP-84630" (c/n 4103). D'abord immatriculé CCCP-
Л4476, il sera retiré du service en août 1970, date de sa réforme (voir ci-dessous).
 

DONNEZMOILECAHIERDESPLAINTES.JPG


A Petropavlovsk, les passagers embarquent à bord d'un Tupolev Tu-104A "CCCP-42375" (c/n 96601502) qui fait la ligne Petropavlovsk-Khabarovsk-Irkoutsk-Omsk-Moscou (6800 km), comme l'annonce, au micro, une hôtesse. Cet avion de la flotte d'Extrême Orient, fut mis en service en juin 1959, et sera réformé en 1978.


Christian Santoir

*Film à voir sur Youtube

DAJTE.jpg


Donnez-moi le cahier des plaintes Film  
Mots-clés associés

Date de création : 10/08/2014 : 09:15
Catégorie : - Films
Page lue 8224 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !