Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 146 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

TUEZ CHARLEY VARRICK
Vo. Charley Varrick

 

Année : 1973
Pays : Etats-Unis
Genre : thriller
Durée: 1 h 51 mi.
Couleur

Réalisateur : Don SIEGEL
Scénario : John REESE, Howard RODMAN

Walter MATTHAU (Charley Varrick), Joe Don BAKER (Molly), Felicia FARR (Sybil Fort), Andrew ROBINSON (Harman Sullivan), Sheree NORTH     (Jewell Everett), Norman FELL (Mr. Garfinkle).

Photographie : Michael BUTLER
Musique : Lalo SCHIFRIN
Producteur : Don SIEGEL
Compagnie productrice : Universal Pictures

Avions :
-Boeing Stearman A75N1, c/n 75-1907, N53039


Notre avis :

Trois ans après avoir réalisé "Dirty Harry", un très bon film policier, Don Siegel produisit ce film dont le succès fut moindre, mais qui n'en reste pas moins un excellent thriller qui tient le spectateur en haleine jusqu'à la fin. Le personnage principal du film n'est pas un policier, mais un ancien pilote cascadeur qui essaie de gagner sa vie en faisant de l'épandage agricole.


Charley Varrick est un pilote qui a une petite entreprise de traitement des cultures, mais les affaires vont mal et, la quarantaine passée, il habite encore dans une caravane... Avec sa femme, Nadine, et deux amis, Al Dutcher et Harman Sullivan, il décide de braquer une petite banque, à Tres Cruces. Mais le braquage se passe mal, deux policiers et Dutcher sont tués. Nadine est mortellement blessée. Charley se retrouve avec Sullivan chez lui. Quand il compte l'argent, il s'aperçoit qu'ils ont volé 765.118 dollars, une somme colossale pour une petite banque, dont le directeur, Maynard Boyle, déclare à la télé qu'on lui a volé seulement 2000 dollars…Charley comprend que la banque est impliquée dans une opération de blanchiment de l'argent de la mafia. Il conseille à Sullivan de ne pas dépenser son argent avant plusieurs années, ce qu'il refuse. Boyle a mandaté un tueur, Molly, pour récupérer l'argent par tous les moyens. Ce dernier finit par retrouver la caravane de Charley et tue Sullivan, en essayant de le faire parler. Varrick s'envole alors pour Reno où il rencontre la secrétaire de Boyle qui lui conseille de se méfier de lui. Varrick donne rendez vous à Boyle dans une casse automobile, pour lui rendre l'argent. Quand il arrive, il embrasse ostensiblement Boyle, qui reste interloqué. Molly, qui les surveille de loin, dans sa voiture, est furieux, comprenant que Boyle était le complice de Varrick. Il fonce alors sur lui et le tue. Puis, il poursuit Varrick qui essaie de décoller dans son avion. Boyle endommage l'empennage de l'avion que Varrick fait passer sur le dos, exprès. C'est en fait un piège. Varrick indique alors à Molly que l'argent est dans le coffre d'une voiture parquée au milieu des épaves. Quand il ouvre le coffre, il est tué par une forte explosion ! Dans le coffre en feu, il y a le corps de Sullivan qui porte l'alliance de Charley, qui avait également échangé leurs fichiers dentaires, afin de faire croire à sa propre mort. Puis Charley récupère l'argent caché dans une autre voiture, et prend discrètement le large dans une troisième voiture. Varrick, a very tricky guy !


Le film n'a pas de vraies scènes aériennes, bien que Frank Tallman ait participé au tournage en doublant Charley Varrick. Ce n'est que vers la fin du film que l'on voit Charley prendre son avion pour atterrir à Reno. La scène où Varrick est poursuivi par le tueur dans sa magnifique Crown Imperial (modèle 1967), fut filmée dans l'Auto Wrecking Yard, de Mustang (Nevada) aujourd'hui disparu (on note sur la montagne, en arrière plan, une publicité pour le Harvey's Wagon Wheel casino). La seule cascade que réalise Tallman, c'est lors de la course poursuite avec la voiture du tueur, qu'il termine en faisant passer l'avion sur le dos.


Les avions du film :

L'avion de Varrick est un Boeing Stearman A75N1, un ancien PT-17 (N53039, c/n 75-1907), de l'USAAF (s/n 41-8348). Il ne faisait pas partie de la collection de Frank Tallman, mais appartenait à une entreprise de pulvérisation agricole californienne. On ne dispose d'aucune information détaillée entre sa réforme de l'USAF et son apparition dans le film…

Il fut détruit à Oakland (CA) le 31 décembre 1976, lors d'une opération d'épandage, quand le pilote heurta des fils électriques. Il aurait été reconstruit après cet accident et reimmatriculé en 1979.


Christian Santoir

*Film à acheter sur amazon.fr

CHARLEYVARRICK.jpg



 

Mots-clés associés

Date de création : 10/07/2015 : 12:24
Dernière modification : 10/07/2015 : 12:24
Catégorie : Fiches de film - Films
Page lue 3614 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !