Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 143 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

MAUVAIS SANG

Année : 1986
Pays : France
Genre : Drame
Durée : 1 h 50 min.
Couleur

Réalisateur : Leos CARAX
Scénario : Leos CARAX

Acteurs principaux:
Michel PICCOLI (Marc), Juliette BINOCHE (Anna), Denis LAVANT (Alex), Hans MEYER (Hans), Julie DELPY (Lise), Carroll BROOKS (L'Américaine), Hugo PRATT (Boris), Serge REGGIANI (Charlie).

Photographie : Jean-Yves ESCOFFIER     
Producteur : Alain DAHAN
Compagnies productrices : Les Films Plain Chant, Soprofilms, FR3 Films Production

Avions :
-Dassault MD.311 Flamant c/n 291, F-AZCB
-Jodel D.112 Club c/n 163, HB-SUF


Notre avis :

"Mauvais sang" est le second film du réalisateur non conformiste Leos Carax. Ce film fut tourné surtout en studio, avec très peu d'extérieurs, mais comporte une scène aérienne tournée sur l'aérodrome du Blanc, dans l'Indre. Deux des principaux personnages sont des parachutistes.


Marc et Hans, deux truands sur le retour, doivent rembourser une dette, contractée auprès d'une usurière, surnommée « l'Américaine ». Pour ce faire, ils envisagent de voler dans un laboratoire, le rétrovirus d'une nouvelle maladie, appelée STBO, qui affecte les couples qui font l'amour sans s'aimer…Ils le vendront à un autre laboratoire concurrent qui pourra en faire vaccin promis à un gros succès. Mais Jean, qui devait être l'élément central du coup, est mort; il devait, lui aussi de l'argent à l'Américaine. Ses amis Hans et Marc sont convaincus qu'elle l'a tué. Ils font alors appel aux talents de prestidigitateur d'Alex, le fils de Jean, qui gagne sa vie dans la rue, en jouant au bolto. Alex a été très perturbé par la mort de son père et veut refaire sa vie. Il décide de rompre avec son passé et quitte sa petite amie, Lise, en la confiant à un ami. En se rendant chez Marc, il voit une femme en robe blanche; il la suit, mais elle disparait. Il la retrouve peu après, chez Marc; c'est Anna, sa femme ! Marc est déjà vieux et passe son temps à se raser avant de la rejoindre. Alex en tombe amoureux. Mais l'Américaine et son sbire Boris, veulent aussi le virus. Alex a projeté de partir en Suisse dans un avion piloté par Charlie, une fois sa mission effectuée. Alex vole SBTO, mais quelqu'un l'a dénoncé et la police survient. Poursuivi par un commissaire de police, Alex l'abat. Mais en rejoignant Marc et Hans, il est rejoint par Boris qui lui tire une balle dans le ventre et s'empare du virus. Sur la route, qui le conduit à l'aéroport, l'Américaine les rejoint. Marc la tue. Arrivé à l'aéroport, Alex meurt dans les bras d'Anna et sous le regard de Lise, venue le rejoindre.

Ce film sombre, qui se passe dans une ambiance qui n'est pas sans rappeler celle du film "Dans la chaleur de la nuit" de Norman Jewison (la chaleur étouffante est, soit disant, due au passage de la comète de Halley…), est difficilement classable et ne connut pas un grand succès, auprès des spectateurs, bien que le film fusse salué par la critique et ait reçu plusieurs prix. Jean Salis (non mentionné dans le générique) participa au tournage en fournissant un de ses avions.


Les avions du film :

Marc, Alex et Anna sautent d'un Dassault MD.311 Flamant, dont les cocardes ont été masquées et le bleu et le blanc du drapeau de gouvernail, peints en noir…Son immatriculation civile se cache sous le plan fixe et on ne distingue (difficilement) que "F-A**B". Cet ancien avion d'entraînement à la navigation et au bombardement, de l'Armée de l'Air, est le F-AZCB (c/n 291) de l'Amicale Jean-Baptiste Salis, qu'elle avait acquis en juin 1981. Le film figure dans la filmographie de Jean Salis. En 2012, ce Flamant ne volait plus, et il était stocké à la Ferté-Alais, en partie démonté.

Les parachutistes sautent au dessus du terrain du Blanc (36), dont on voit la piste 22/04 et qui est toujours la base d'une Ecole Française de Parachutisme.

A la fin du film, l'avion censé emmené Alex en Suisse, est un Jodel D.112 Club (c/n 163   HB-SUF) garé devant un hangar. Cet avion de construction amateur, fabriqué en 1955, fut vendu en France en avril 2004 et reimmatriculé "F-PMAB". Il est toujours en état de vol.

Dans un hangar, derrière Charlie, on aperçoit un Beechcraft B200 Super King Air, non identifiable, parqué à coté d'un Embraer EMB 110 Bandeirante, tout aussi peu identifiable.


Christian Santoir

*Film à visionner sur Youtube

MAUVAISSANG.jpg



 

Mots-clés associés

Date de création : 25/07/2015 : 08:53
Dernière modification : 25/07/2015 : 08:53
Catégorie : - Films
Page lue 2320 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !