Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 143 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

OPERATION FRERE CADET
Vo. O.K. Connery

 

Année : 1967
Pays : Italie
Durée : 1 h 44 min.
Genre : action
Couleur

Réalisateur : Alberto De MARTINO
Scénario : Paolo LEVI

Acteurs principaux :
Neil CONNERY (Dr. Neil Connery), Daniela BIANCHI (Maya Rafis), Adolfo CELI (Mr. Thai 'Beta'), Agata FLORI (Mildred), Bernard LEE (Commander Cunningham), Anthony DAWSON (Alpha).

Musique : Ennio MORRICONE, Bruno NICOLAI     
Photographie : Giovanni BERGAMINI
Producteur : Dario SABATELLO     
Compagnie productrice : Produzione D.S. (Dario Sabatello)

Avions :
-Ambrosini S.1001 Grifo
-Beechcraft 65-80 Queen Air
-Short Brothers & Harland SC.7 Skyvan Mk.2/100, c/n 1834, I-CESA
-Bell Agusta AB.47G, c/n 269, I-ESTA
-Piper PA.18-150 Super Cub c/n 18-7545, I-BGMT (en arrière plan)
-Stinson L.5 Sentinel, c/n 52958, s/n 42-99037, I-AEEI (en arrière plan)


Notre avis :

Ce film est une pale copie des premiers films de la série des James Bond, quand Sean Connery était l'agent 007. Exotisme, beau sexe, gadgets (couteaux à lames éjectables, voiture télécommandée, rayon magnétique ultra puissant…) tout y est, il y a aussi la James Bond's girl, en la personne de Daniela Bianchi (qui avait joué dans "Bons baisers de Russie", en 1963), le vrai "M" et l'authentique Miss Monypenny, le même méchant (Cf. "Opération Tonnerre"), une escouade féminine (genre "Goldlfinger"), la même musique de fond, il ne manque que Mr "Q". On est même allé chercher le frère cadet de Sean Connery, qui n'était absolument pas acteur ! Tout cela pour produire un thriller de série B, une parodie, un faux Bond, et une vraie… "Connery" !


Après que le Dr Ward Jones ait été tué, alors qu'il venait de mener une enquête sur une organisation internationale secrète, appelée Thanatos, les services secrets britanniques recrutent Neil Connery, un chirurgien plasticien qui est aussi un hypnotiseur, et un champion de tir à l'arc. En hypnotisant Mildred, la maitresse d'un des chefs de Thanatos, il découvre le sort de Yachuco, une jeune japonaise, la petite amie de Jones, qu'il sauve. Elle lui révèle que Thanatos prévoit de provoquer une panne de courant mondiale, qui va permettre à l'organisation de faire chanter tous les pays de la planète ! Connery part aussitôt à la recherche du siège de Thanatos. Accompagné d'un ancien agent de Thanatos, la belle Maya, il finit par découvrir que l'organisation se cache dans les sous-sols d'un château, en Suisse. Le chef de l'organisation, Thai, passe alors à l'action en activant son rayon magnétique qui va perturber tous les systèmes électriques de la planète, mais aussi neutraliser les armes de ses hommes…Maya a rameuté une équipe d'archers écossais qui arrivent au château, à cheval, l'allumage des moteurs des voitures ne pouvant plus fonctionner ! Les archers déciment la garde de Thai, alors que Connery s'occupe personnellement de Thai, qu'il tue lors d'un face à face tendu. Puis il fait exploser sa machine infernale. Un peu plus tard, quand le chef des services secrets propose à Connery de rester à son service, ce dernier l'hypnotise, ce qui est une façon de décliner l'invitation. Connery préfère partir sur le yacht de Maya, manœuvré par un équipage de jolies filles…


Ici, comme dans tous les vrais James Bond, la production a utilisé quelques machines (pas très) volantes, dont un petit avion assez rare, puisqu'en 2015, plus aucun n'est enregistré en Italie.


Les avions du film :

L'agent Jones atterrit dans un Ambrosini S.1001 Grifo, bleu et blanc, non identifiable. Une Studebaker Commander Regal (modèle 1955), télécommandée, détruit l'avion, ou plutôt sa maquette grandeur réelle, assez approximative (munie d'un train qui n'a rien à voir avec l'original). On n'a aucune information sur cet avion, construit à seulement 13 exemplaires. On le voit également de loin, sur le parking de l'aéroport, derrière l'agent Max. On aperçoit également sur le tarmac, un petit biplace Avia FL.3, garé non loin d'un Piper Cub, deux avions que l'on revoit dans un hangar, un peu plus tard.

Ces avions sont filmés sur un aéroport italien non identifié (Villanova d'Albenga ?). La tour de contrôle porte le signe de l'aéroclub de Monaco ! Si Monaco a bien un aéroclub, la principauté ne possède qu'un héliport, à Fontvieille (faute de place). Pour piloter un avion, il faut aller à Cannes ou à Nice (si on a un jet privé)...

Les autres avions du film sont aperçus sur l'aéroport de la vallée d'Aoste qui, dans le film, est le "Kandersteg Flughafen" suisse ! Kandersteg ne possède aucun terrain d'aviation. Connery y arrive dans un Beechcraft 65-80 Queen Air, sans matricule apparent.

Les archers descendent d'un Short Brothers & Harland SC.7 Skyvan Mk.2/100 (I-CESA, c/n 1834). Construit en 1966, il était loué par Short à la compagnie charter Aeralpi de Venise. Il retourna à Belfast en 1969 (G-AXCS) et fut ferraillé en octobre 1972.

Sur le tarmac d'Aoste, apparaissent divers petits avions légers : deux Piper Cub/Super Cub dont le Piper PA.18-150 Super Cub (I-BGMT, c/n 18-7545). Ce petit avion, construit en 1962, appartenait à un particulier de Milan. Il fut accidenté en 2010, à l'atterrissage. Réparé, il vole de nouveau, toujours basé à Milan-Bresso. Il y a aussi un Aermacchi Lockheed AL-60, vu de face.

Quand Connery embarque à bord d'un hélicoptère, on voit en arrière plan, un Stinson L.5 Sentinel, rouge et blanc (I-AEEI, c/n 52958). C'était un ancien avion de l'USAAF (s/n 42-99037) qui fut livré à l'armée de l'air italienne, en 1949 (code MM52958). Il sera vendu en 1955 (I-AEEI). Il sera modifié en "Super Stinson", avec l'installation d'un moteur plus puissant de 235 cv. Il appartient à l'aéroclub d'Aoste et sert de remorqueur de planeur.


Connery se rend au château de Fénis (qui n'est pas en Suisse, mais dans le val d'Aoste) avec un Bell Agusta AB.47G (I-ESTA, c/n 269), livré en 1959, à une société de Milan. Il fut acquis en 1983, par une compagnie d'hélicoptères taxi française, basée à Gap-Tallard (F-GDJN).


Christian Santoir

*Film à visionner sur Youtube.




 
OPERATIONFRERECADET.jpg



 

Mots-clés associés

Date de création : 03/10/2015 : 08:36
Dernière modification : 03/10/2015 : 08:36
Catégorie : - Films
Page lue 1531 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !