Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 144 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

WINGS OF FIRE


 

Année : 1967
Pays : Etats-Unis
Durée : 1 h 39 min.
Genre : Drame
Noir et blanc

Réalisateur : David Lowell RICH
Scenario : Stirling SILLIPHANT

Acteurs principaux :
Suzanne PLESHETTE (Kitty Sanborn), James FARENTINO (Taff Malloy), Lloyd NOLAN (Max Clarity), Juliet MILLS (Lisa), Ralph BELLAMY (Doug Sanborn), Jeremy SLATE (Hal Random).

Musique : Samuel MATLOVSKY
Photographie : Bud THACKERY
Producteur : David Lowell RICH
Compagnie productrice : Universal Television

Avions :
-Douglas C-47J Skytrain  c/n 6317, s/n 43-1977, N31538
-Republic RC3-1 Seabee  c/n 357, N135N
-North American P-51D, c/n 124-44601, s/n 44-84745, N5439V
-Grumman F8F Bearcat,  c/n D1122, BuNo. 121748, N618F
-Pack Grey Ghost  c/n 1, N211P
-Salmon Cosmic Wind  c/n 105, N36C

Notre avis :

Doug Sanborn dirige une petite société charter basée sur un aéroport régional. Sa fille Kitty est un pilote chevronné qui veut devenir pilote de course, dans la catégorie "Illimité". Taff est un aviateur de la Navy qui revient du Vietnam, profondément marqué par ses missions de combat; il ne veut d'ailleurs plus revoler. Il débarque avec sa nouvelle épouse, Lisa, que Kitty, qui était son ancienne petite amie, accueille froidement. Son problème est qu'elle est toujours amoureuse de Taff...Un jour, Lisa conduit Taff et son épouse sur une petite île où ils vont passer leur lune de miel. Mais les choses tournent mal. Alors que Lisa fait un feu de camp, Taff entre en transe ! Ce feu lui rappelle une de ses missions, où il avait bombardé des civils qui avaient péri dans les flammes. Il part comme un fou à l'intérieur de l'île, suivi par Lisa. Celle-ci tombe en courant et sa tête heurte un rocher. Quelques temps plus tard, elle meurt à l'hôpital ! Kitty se rapproche alors de Taff, pensant qu'elle va pouvoir le reconquérir, mais Taff la repousse, se sentant responsable de la mort de Lisa. Désespérée, Kitty craque et veut se suicider en se précipitant au sol avec son avion de course. Averti, Taff, mettant ses appréhensions de côté, saute dans un autre avion et s'envole à la poursuite de Kitty. Il essaie de l'empêcher de piquer; le voyant venir à son secours, Kitty change d'avis et comprend que Taff tient quand même à elle. Ils atterrissent tous les deux peu après, au grand soulagement de Doug. Le ciel, les a réunis.

Cette petite histoire, bien banale, qui rappelle l'éternel triangle amoureux cher aux films d'aviation, n'a d'autre intérêt que de nous montrer deux magnifiques avions, un Mustang et un Bearcat, un appareil plutôt rare sur les écrans. Il s'agissait d'anciens appareils militaires transformés en avions de course, dans la catégorie "Unlimited" (avions à hélice, capables de supporter 6 G). Rappelons que l'histoire du film se déroule alors qu'à Brackett Field, on est en train d'organiser un meeting aérien et une course d'avions.

C'est un des rares films où Tallmantz Aviation Inc. et Frank Tallman sont cités dans le générique de début, mais si Tallman fut le conseiller technique et aussi, un des pilotes, et si Tallmantz Aviation a fourni les avions du film, comme indiqué, ces avions n'appartenaient pas à la collection de Tallman, ce dernier les ayant loués, apparemment.

Le tournage eut lieu sur le Brackett Field, où sont situés le hangar et les bureaux de Sanborn Air Charter Service, qui n'existent plus aujourd'hui (ils s'élevaient non loin de la tour de contrôle), mais le terminal n'a pratiquement pas changé depuis 1967, du moins à l'extérieur.


Les avions du film :

Taff arrive à Brackett dans un Douglas C-47  "N31538" de la compagnie fictive "Meridian Airlines". Il porte en fait la livrée de Mercer Airlines, une compagnie basée à Burbank (CA) qui travaillait beaucoup pour les studios de cinéma. Le N31538 étant un des quatre DC-3 de Mercer. D'abord prévu pour American Airlines, cet avion (c/n 6317) fut livré à l'USAAF en novembre 1942 (s/n 43-1977) en tant que C-49J. Mis en vente en janvier 1945, il fut acquis dès février, par Chicago & Southern Air Lines, puis par Delta Air Lines en mai 1953. Loué à Capital Airlines en 1955, il sera vendu en février 1966, à Mercer Airlines. Il apparaîtra dans le film "The Reluctant Astronaut" (1967) comme un avion de "Speed-Air Trunk Lines”. Le 4 août 1972, au décollage de la base aéronavale de Point Mugu (CA), il devra faire demi-tour suite à un feu moteur et sera totalement détruit au sol, dans l'incendie consécutif.

Kitty emmène Taff et Lisa dans leur île, à bord d'un amphibie Republic RC3-1 Seabee (N135N, c/n 357). Fabriqué en 1947, il fut d'abord immatriculé N6169K, puis N35N et enfin N135N, en mai 1963. En mai 1966, il fut acquis par Camwill Inc, de Los Angeles et basé à Honolulu (HI) en juin 1968; il fut radié en mai 1970, suite à un accident..On le voit décoller de la piste "26" de Brackett Field, mais on ne sait où il amerrit. La plage de sable blanc, entourée de végétation tropicale et de chutes d'eau, ressemble plutôt appartenir à une île hawaïenne. Comme l'amphibie a fini sa carrière à Honolulu, trois ans après le tournage, il se pourrait que cette scène y fût réellement tournée. Notons que la première image du film est un coucher de soleil, sur fond de montagne et de palmiers.

Taff souffre d'un stress post-traumatique et aurait vraiment besoin d'une aide psychologique. Vu les avions qui apparaissent, sur des films d'époque, des Grumman F9F Panther, il semblerait qu'il ne revient pas du Vietnam, mais plutôt de la Corée ! Son cas serait donc plus grave, avec une distorsion spatio-temporelle...

L'avion de Kitty est un North American P-51D (c/n 124-44601, s/n 44-84745) qui, au moment du tournage, appartenait au pilote de course, Stanley Kurzet, de Covina (CA). Déclaré surplus en 1957, sur la base de McClellan à Sacramento (CA), il fut acquis avec le matricule "N5439V", par le directeur d'une société de traitement agricole, la Hammer Crop Dusters, de la même ville, qui le revendit, dès novembre 1957, à un particulier de Lancaster (CA). Ce dernier le cédera à Stanley Kurzet en janvier 1964, l'avion étant basé à Brackett Field. En 1968, Kurzet le revendra à Cavalier Aircraft Corp. de Sarasota, en Floride. L'avion y restera au nom de Lindsay Newspapers Inc. et sera reimmatriculé "N851D", en janvier 1978. En 1982, son nouveau propriétaire californien le fera transformer en TF-51, un biplace, en utilisant le fuselage d'un avion de la force aérienne salvadorienne. Il passera ensuite de mains en mains, de l'Oklahoma, à la Floride, en passant par le Michigan, avant de finir chez son actuel propriétaire, la société Stallion 51 de Kissimee (FL) qui le fait voler avec le nom de "Crazy Horse".

L'avion, dont le matricule est en partie masqué par le logo "S" de Sanborn Air Charter Service, est surtout vu au début et à la fin du film, quand il est pris en chasse par un Grumman F8F piloté par Taff. Ce dernier avion était également basé à Brackett Field et était détenu, ou était utilisé, lui aussi, par Stanley Kurzet, selon certaines sources, et ce, dès 1966...On note qu'il est dans la catégorie "Limited" (inscrit sous le cockpit) qui concerne les anciens avions militaires immatriculés dans le registre civil.

Ce Grumman F8F Bearcat "N618F" (c/n D1122, BuNo.121748) fut livré à l'US Navy, en 1948 et réformé en janvier 1957. Vendu en 1958, avec le matricule "N1029B", il appartint à John Church de la New Jersey Air Co, de Hackensack (NJ), puis au pilote Michael E. Coutches de Hayward (CA), en 1963. En 1967, c'est à dire au moment du tournage, il fut immatriculé "N618F". Ce n'est qu'en 1969, qu'il aurait été inscrit au nom du pilote de course Stanley Kurzet... L'avion participa à des compétitions, avec le n° "7", notamment aux courses de Reno de 1966 (sans avoir volé toutefois). Kurzet le revendit en 1975 à John Gury de St. Louis (MO). Il sera reimmatriculé "N200N". Il aura deux autres propriétaires : Harold Beal & Charles Smith, de Knoxville (TN), entre 1975 et 1979, et Don Whittington de la Whittington Brothers & World Jet Inc, basée à Fort Lauderdale (FL), entre 1976 et 1997. Il sera stocké à Fort Collins (CO) en février 1980. En 1997, c'est un Français, René Bouverat, qui l'achètera pour Air B Aviation, basé à Annemasse (Haute-Savoie). Mais avant son transfert en France, l'avion fut restauré par Power Pac, à Ione (CA) et Sanders Aviation. Il arriva en France le 24 décembre 1997. Immatriculé F-AZRJ, il fut peint aux couleurs de l'Armée de l'Air en Indochine (avec l'insigne du GC II/8 "Languedoc" à gauche, et du GCI/8 "Saintonge" à droite). En 2004, il retournera aux USA (N224RD), vendu à Ray Dieckman de Cincinnati (OH). Racheté en 2006 par Worldwide Jet Management, de Missoula (MT), il rejoindra rapidement la Chino Warbirds Inc. en novembre 2007 et retrouvera ses couleurs de l'US Navy. Reimmatriculé "N1DF" en 2008, il sera pris en charge par la Comanche Warbirds Inc., basée à Comanche Ranch, à l'ouest de Houston (TX).

Le cockpit factice, utilisé pour les vues rapprochées en studio, est mal rendu, avec un pare brise non conforme, aux montants trop épais. On remarque juste au-dessus de son matricule, le caractère kanji  (kaze) qui signifie "vent". Que vient-il faire ici ? Il n'apparait sur aucune autre photo de l'avion. Cela n'a rien à voir avec le surnom qu'il avait quand il appartenait à Kurzet, "The great pumpkin" (La grande citrouille ! l'appareil était rouge orangé...). Il est immatriculé dans la catégorie "Experimental" (marqué sur le cockpit) qui concerne les avions de course, ceux dédiés à diverses exhibitions (meetings, cinéma...) ou aux constructions amateurs.

Au début du film, on peut apercevoir, en vol, deux petits racers, un Pack Grey Ghost (N211P, n° 2) et un Salmon  Cosmic Wind (N36C). Ces avions couraient dans la catégorie "Formula One".

A Brackett Field, de très nombreux avions sont vus au sol. Au début du film, Kitty et son Mustang passent devant une rangée d'avions, parmi lesquels on distingue trois North American AT-6D, dont le "N6980C" (s/n 44-81480), toujours actif en Californie. Rappelons que les courses de Reno ont une catégorie "AT-6", réservée à ce type d'avion.

Garé à côté du N6980C, il y a un North American P-51D "N6322T" (c/n 122-39449, s/n 44-72990) qui appartenait, lui aussi, à Stanley Kurzet. Cet avion construit à Inglewood (CA) en 1945, avait été livré à la RCAF, en 1951 (serial 9283). Réformé en avril 1958, il fut vendu à James Defuria / Fred Ritts d'Intercontinental Airways, à Canastota (NY) et immatriculé "N6322T". A partir de 1960, il connaîtra quatre autres propriétaires (Aero Enterprises, à Elkhart IN, Eastern Truck Rentals de Lowell MA, James Vandeveer de Dallas TX et John Peters de Norwood CO), avant d'être acquis par Stanley Kurzet, en 1966. L'avion venait d'être restauré après un accident au décollage, en septembre 1965. Ce dernier ne le garda pas longtemps, puisque dès 1968, il le revendit à l'US Army (s/n 0-72990). L'avion fut alors modifié par la firme Cavalier Aircraft de Sarasota (FL), en Cavalier Mk.2, un biplace. Basé à Edwards (CA), il servit en tant qu'avion d'escorte dans le cadre du programme d'essai de l'hélicoptère Cheyenne. Il sera retiré du service en 1975 et confié, en février 1978, à l'US Army Aviation Museum de Fort Rucker (AL).

Enfin, en arrière plan, derrière les acteurs, on note différents types d'avion de tourisme de l'époque : un Cessna 172A, un North American Navion A (N91166), un Piper PA-16 (N5384H, toujours actif en Floride), un Luscombe 8A Silvaire (N72025, construit en 1946), un Piper PA-31 350 Cherokee Six (N3558W), un Bellanca 14-19-3 Cruisair Senior (N8511R), un Beech 35-B33 Debonair (N9751Y), un Aeronca 7EC (N4398C), un Piper PA-28-180 (N8875J); à proximité de ce dernier avion, à gauche du hangar de Sanborn Air Charter, il y a un rare Fairchild 22C-7G, noir et blanc.


Christian Santoir

*Film rare disponible sur www.sell.com

WINGSOFFIRE.jpg
Mots-clés associés

Date de création : 13/07/2016 : 07:39
Dernière modification : 13/07/2016 : 07:39
Catégorie : - TVFilms
Page lue 1642 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !