Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 143 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

LES BOURLINGUEURS
Vo. Race for the Yankee Zephyr

   

Année : 1981
Pays : Nlle Zélande, Australie
Genre : action
Durée : 1 h 48 min.
Couleur

Réalisateur : David HEMMINGS
Scénario : Everett De ROCHE

Acteurs principaux :
Ken WAHL (Barney), Lesley Ann WARREN (Sally Gibson), Donald PLEASENCE (Gilbert « Gibbie » Gibson), George PEPPARD (Theo Brown), Bruno LAWRENCE (Baker)

Photographie : Vincent MORTON
Musique : Brian MAY, Dave FRASER
Producteurs : Antony I. GINNANE, David HEMMINGS, John BARNETT, Fay RICHWHITE
Compagnies productrices : Drake Films Ltd, Endeavour Productions Corporation

Les aéronefs :

-Douglas C-47A-20-DK Skytrain (c/n 13099, s/n 42-93212) ZK-BEU
-Auster J/1b Aiglet, (c/n 3122) ZK-BDX (en arrière-plan)
-Cessna U206G Stationair (c/n U20603525) ZK-EFI
-Bell 206 Jet Ranger III (c/n 3092) ZK-HSA
 
-Hughes 500D (c/n 29-0460D) ZK-HMB
-Hughes 500C (c/n 46-0811S).
ZK-HKM
-Hughes 269C (c/n 113-0258)
ZK-HHQ,
-Hughes 300 (c/n 15-0025) ZK-HGD

 

Notre avis :

L'histoire de ce film aurait été inspirée, selon le scénariste, par la disparition d'un C-47 de l'USAAF, en décembre 1944, vers Noël, alors qu'il transportait la paie des marins de la flotte du Pacifique, plus différents cadeaux pour les troupes. L'avion aurait été découvert des années plus tard, au large du Cap York, dans la province du North Queensland, en Australie. Après avoir consulté de nombreux sites internet traitant des crashs ou des disparitions des avions de l'USAAF ou de l'US Navy, entre la Nouvelle Guinée et le nord de l'Australie, aucune trace de disparition d'un C-47/R4D, en décembre 1944...Plusieurs avions de transport américains disparurent effectivement dans cette zone géographique, mais à des dates diverses (février, mars 1944, février 1942, mars 1945..). Donc, la véracité de cette histoire, racontée au scénariste par un de ses voisins, à Mount Isa (Queensland), semble quelque peu douteuse...

Le film ouvre sur une bande d'actualité de la RKO, montrant un avion de transport de l'USAAF/US Navy, appelé "Yankee Zephyr", en train de charger des caisses contenant de l'argent et du whisky, peu avant Noël. Puis, il disparait dans les nuages avec une hélice en drapeau...Plus tard, quelque part dans les montagnes néo-zélandaises, un chasseur Gilbert "Gibbie" Carson, saute d'un hélicoptère pour capturer un cerf, aidé par le pilote, son ami Barney. Peu après, après qu'un différent ait surgi entre eux, Barney largue Gibbie au dessus d'un lac ! C'est sur ses rives que Gibbie découvre par hasard, l'épave d'un avion militaire rempli de caisses, pleines de cartes postales, de médailles militaires et d'alcool. Ce que Gibbie ignore, c'est qu'une des caisses qu'il sort de l'avion, contient des lingots d'or d'une valeur de 50 millions de dollars ! Gibbie se contente alors de prendre quelques médailles qu'il va vendre chez un antiquaire pour une poignée de dollars. Puis, il se rend dans un hôtel pour boire et jouer. La découverte de Gibbie est venue aux oreilles d'un certain Brown, le chef d'un petit gang, qui est très intéressé par l'avion. Ils essaient d'attraper Barney et Gilbert qui veulent retrouver l'avion. Mais Barney a endommagé son hélicoptère et ce n'est qu'avec l'aide financière de la fille de Gibbie, Sally, qu'il pourra être réparé. Brown et ses sbires sont sur leurs traces, grâce notamment à une balise discrètement fixé à l'hélicoptère de Barney. Ce dernier finira par se crasher dans la montagne et Barney, Gilbert et Sally devront poursuivre leur voyage, dans un véhicule bricolé avec les morceaux de l'hélico. Mais les 4x4 de Brown ne sont pas loin. Le trio parvient à s'emparer d'un de leurs bateaux rapides, avec les bandits à leurs trousses. Heureusement, le bateau de ces derniers s'échoue, et Barney et ses amis retrouvent l'avion. Après l'avoir équipé de flotteurs, ils le prennent en remorque, mais ils sont rattrapés par Brown et ses hommes; ces derniers montent sur l'avion au moment où il s'enfonce dans les eaux profondes du lac et ils coulent avec lui ! Il ne reste plus à Barney et à Sally qu'à ramasser les quelques dollars qui flottent à la surface du lac. Pendant ce temps, sur la rive, Gilbert peut déguster un vieux whisky, sorti d'une caisse débarquée de l'avion; il est juché sur une autre caisse où brillent des lingots d'or...On nous apprend à la fin du film, que Gilbert a acheté le Donkey Club à Port-Saïd (Egypte), alors que Sally et Barney ont crée la société Helijet, en Nouvelle Zélande.


On remarquera que le titre français, "Les bourlingueurs", n'a rien à voir avec le scénario (comme souvent), et on se demande si ceux qui ont trouvé ce titre ont vraiment vu le film...Ce film d'action, avec des personnages un peu caricaturés, est surtout intéressant parce qu'il comporte plusieurs scènes aériennes, assez acrobatiques, tournées avec des hélicoptères d'une compagnie néo-zélandaise, au milieu des magnifiques paysages de la région d'Otago, dans le sud de la Nouvelle Zélande.


Les avions du film :

Le premier avion du film est vu dès le générique, dans de fausses actualités d'époque en noir et blanc. Il s'agit du Douglas C-47 "Yankee Zephyr", piloté par le capitaine Robert Clark Jr. (remarquons en passant que son équipement, casque en cuir, lunettes RAF, a peu à voir avec celui d'un pilote de transport de l'USAAF ou de l'US Navy, en 1944...). L'avion porte sur la dérive le faux serial "1-7689" (pour BuN. 17689 ou s/n 41-7689 ?). On le voit en vol, avec le moteur gauche tirant un long panache de fumée.

Il s'agit d'un C-47A (s/n 42-93212, c/n 13099) attribué à la RNZAF en avril 1944 (serial NZ3518) et affecté au Transport Squadron 40, puis au Squadon 41, à Whenuapai. Mais il fut très rapidement relégué comme cellule d'instruction (serial INST117) au TTC de Wigram, en novembre 1946. Réformé en mars 1948, il fut vendu en mars 1954, à la compagnie NAC (National Airways Corporation). Immatriculé ZK-BEU, il fut restauré et converti en DC-3C Skyliner à Christchurch, en décembre 1955, avec le nom de Kuaka, puis en 1960, avec celui de Kohihi. Le 25 juin 1970, il fut vendu à Mount Cook Airlines de Christchurch, et en janvier 1979 à Alpine Helicopters Ltd. de Queenstown, qui l'employa pour le transport de cerfs vivants, dans le cadre d'un programme d'élevage de cette espèce animale (c'est ainsi qu'au début du film on voit deux hélicoptères traquer et capturer des cerfs). Son nom passa alors de Skyliner à Stagliner... Il fut réformé et stocké à Queenstown. C'est là que le directeur artistique du film le trouva; l'avion fut mis au nom de la société Zephyr Films, pour le tournage. On constate que l'avion était toujours en état de vol; on voit ses moteurs démarrer, puis l'avion voler au dessus de reliefs montagneux, une séquence filmée le 18 octobre 1980. Après que toute l'instrumentation ait été démontée, le C-47, muni de flotteurs sous les ailes et le fuselage, fut remorqué, sans ses moteurs, le 11 novembre 1980, sur le lac Wakatipu, près de Queenstown, dans le sud de la Nouvelle Zélande. Après le tournage, il fut échoué sur la rive et  abandonné. Ensuite, toujours muni de ses flotteurs, il resta plusieurs mois ancré à proximité du rivage, à Kelvin Peninsular. L'avion fut enfin ramené sur le rivage et démantelé. Seul le cockpit fut épargné et transporté à Wigram, où il resta stocké jusqu'à ce que le propriétaire du "Fridays Bar", à Christchurch, le rachète comme élément décoratif. Après la destruction de l'établissement en 2011, le nez du ZK-BEU fut sauvegardé pour une éventuelle restauration. Un bien triste sort pour un avion en état de vol qui a été "gaspillé" par la production.

Ceux qui auront un bon œil, apercevront lors de la séquence de début du film avec le C-47, un petit avion, caché derrière des MP. C'est un Auster J/1b Aiglet, dont le train d'atterrissage est muni de skis rétractables. Cette particularité (ainsi que sa décoration) permet de l'identifier comme le ZK-BDX (c/n 3122), qui appartenait au moment du tournage, à la compagnie Mount Cook & Southern Lakes Tourist. Cet avion anglais (G-ANGV) fut acquis en 1954 par Mount Cook. Il effectua les premiers atterrissages sur le glacier Tasman, en septembre 1955. En août 1959, il fut vendu à un célèbre pilote de planeur, Bruce Gillies, puis il rejoignit en avril 1961, l'aéroclub d'Otago, qui comprenait une section de vol à voile. Il fut racheté par Mount Cook vers 1974. Après avoir été réformé, il fut exposé, suspendu au plafond du Queenstown Motor Museum, en 1983, puis dans l'aéroport de Queenstown, en 2001, avant de rejoindre l'hôtel Hermitage de Mount Cook.

Le dernier avion du film est un hydravion Cessna U206G Stationair (ZK-EFI, c/n U20603525) à flotteurs, de la compagnie Mount Cook Airlines. En 2004, il sera vendu à Volcanic Air Safaris Ltd., basé à Rotorua, puis, en 2009, à Taupos Floatplane Ltd., basé sur le lac Taupo, où il est toujours en activité.

Mais la plupart des scènes aériennes ont été tournées avec des hélicoptères. Parmi les deux premiers aperçus, il y a un Hughes 500D (ZK-HMB, c/n 29-0460D) d'Alpine Helicopters Ltd.. Accidenté le 23 novembre 1981, il fut retiré du service. Son matricule est attribué depuis 2004 à un Aérospatiale AS 355F1 Ecureuil 2 de The Helicopter Line Ltd. Le second hélicoptère est un Hughes 500C (ZK-HKM, c/n 46-0811S).

Le principal hélicoptère, celui de Barney, est un Hughes 269C (ZK-HHQ, c/n 113-0258). Pour certaine scènes, notamment pour celle du crash, on utilisa la cellule d'un hélicoptère similaire (ZK-HGD) qui avait été accidenté en décembre 1974. Le ZK-HHQ sera, lui aussi, accidenté le 16 octobre 1985, et radié des registres.

L'hélicoptère de Brown est un Bell 206 Jet Ranger III (ZK-HSA, c/n 3092), construit en 1980, et appartenant, lui aussi, à Alpine Helicopters. Il sera exploité par une compagnie charter en Papouasie-Nouvelle Guinée, avec différents matricules (P2-BHA, BHC, HCH), puis passera en Australie (VH-BLP) où il sera accidenté le 26 mars 1983, à Lake Eildon (VIC). Il serait toujours en service avec Jayrow helicopters.


Christian Santoir

*Film à acheter sur amazon.com

LESBOURLINGUEURS.jpg
Mots-clés associés

Date de création : 05/08/2016 : 07:11
Dernière modification : 05/08/2016 : 07:11
Catégorie : - Films
Page lue 1303 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !